Société

Des rats au Piton des Neiges: Le raticide, "le meilleur moyen" selon le Parc National


Des rats au Piton des Neiges: Le raticide, "le meilleur moyen" selon le Parc National
Suite à notre publication le mois dernier concernant la présence de déchets et donc de rats et souris au Piton des Neiges, le Parc National affirme qu'une dératisation est prévue sur plusieurs sites de l'île dont celui-là.

Le raticide demeure pour l'instant la méthode privilégiée. C'est l'association AVE2M, subventionnée par le Département, qui l'utilise au niveau du gîte du Piton des Neiges dans le cadre de sa mission de sauvegarde du pétrel noir de Bourbon. L'impact du poison sur la faune locale inquiète certains passionnés mais Marc Salamolard, chargé de mission "faune" au Parc National cherche à rassurer.

"Nous avons utilisé l'option chimique et les cages, explique-t-il, et les rats ne sont pas attirés par les cages". Il l'a remarqué alors qu'il travaillait à la SEOR (Société d'études ornithologiques de La Réunion) sur le site de la Roche Écrite pour les études sur le Tuit-tuit.

Le risque de contamination d'autres animaux par le poison est minimale selon lui car "le système a été perfectionné". "Le poison se trouve dans un sachet en plastique, lui-même dans une boîte accrochée aux arbres qui n'est accessible qu'aux rats", affirme-t-il. De même pour le raticide au sol, dont la boîte est trouée pour que seul un rat puisse y avoir accès.

"On fait tout pour minimiser les risques"

Le plus préoccupant reste donc l'empoisonnement secondaire, dans le cas où un animal mangerait un rat mort empoisonné. "Là encore, c'est très rare. Nous avons suivi les papangues à la Roche Écrite et en effet leur population n'a pas diminué depuis les 10 ans d'utilisation du raticide", assure Marc Salamolard. La raison : les rats iraient se cacher pour mourir, à l'abri des prédateurs. Il précise également qu'il n'y a pas de papangues au Piton des Neiges, "sauf un couple sur la face ouest".

De plus, la SEOR enregistre moins de 10 papangues empoisonnés par an, ce qui selon lui, ne mettrait pas l'oiseau endémique en danger.

Le raticide serait donc la meilleure option pour le moment. "Nous avons découvert un système néozélandais de pistolet à air comprimé qui tue le rat, attiré par de la pâte d'arachide, mais ce n'est pas très efficace".

"Il y a plusieurs milliers de tonnes de raticide dans les champs de canne chaque année, bien plus que dans les sites du Parc National, ajoute Marc Salamolard. Et en ce qui concerne le projet du Piton des Neiges, on fait tout pour minimiser les risques".
Mardi 10 Mai 2016 - 10:50
SH
Lu 2971 fois




1.Posté par lolo le 10/05/2016 11:13 (depuis mobile)
Il ont pas froid?

2.Posté par le baron le 10/05/2016 11:31
Bonjour de mon coté j'ai vu une autre façon de chasser le rat avec un chien; ayant voyagé de part le monde et cela fait déjà longtemps cela a déjà été utilisé sur d'autre ile j'ai moi même débarqué ce type de chasseur particulier et la pas de produit nocif si je me souviens il était australien

3.Posté par l''''enfer est pave de bonnes intentions le 10/05/2016 11:36 (depuis mobile)
Non, on fait une bêtise. C''''est les detritus lies a l''''activité humaine qui doivent être extraits de l''''endroit. Les rats font partie de toute foret et participent a l''''ecosysteme (la preuve...)

4.Posté par Zarin le 10/05/2016 11:58
Du côté de Toulouse :

Les rats nous observent

dans l'ombre de leurs égouts. Ils se lissent les moustaches de joie car ils n'ignorent pas que notre civilisation fermera bientôt son guichet. [Michel Dansel)

......

Nous sommes interpellés et plus particulièrement l'Assoiation St Pierre Capitole, par des riverains qui nous signalent la présence de rats, rue de la boule, Place St Pierre, rue des Blanchers, rue Pargaminières.

Est-ce un effet direct de l'habitude des Toulousains de ne pas utiliser les poubelles ou celle de certains restaurateurs de mettre leurs déchets dans la rue sans beaucoup de précautions.

http://vivre-a-la-daurade.over-blog.com/article-les-rats-nous-observent-62048730.html

5.Posté par Loranger le 10/05/2016 12:22 (depuis mobile)
Jeudi de l ascension j y etais et en moins de trois minutes juste le temps de poser sac et m etirer j en ai vu au moins 5!!! Les.gens sont cochons et laissent detritus .quand on fait tant d effort pour arriver la haut on doit etre humble .

6.Posté par Isis le 10/05/2016 12:48
@ post 2 Comme s'il n'y avait pas assez de chiens sur l'île ! Post 3 tout à fait d'accord avec vous. Si les gens étaient plus respectueux, il n'y aurait pas ce genre d'intervention... Dératiser, c'est amener une catastrophe écologique sur l'île. Une fois les rats morts, est-ce que du personnel ira ramasser les cadavres ? Cela m'étonnerait... Les petits carnivores comme les rats, les souris, les surmulots, ainsi que les insectes sont des nettoyeurs. Pourquoi polluer au lieu d'aller dans le sens de la vie sur Terre ???

7.Posté par Tonton le 10/05/2016 14:15
C'est la faute de l'homme: nous avons eu 2 especes de Chouettes (aujoud'hui éteints°;

Faudra se demander s'il ne sera pas plus facil, moins cher, et plus écologique d'introduire un prédateur naturel, spécialisé sur les "rongeurs", tels que Tyto alba, la Chouette effraié. Elle est présent dans pratiquement toutes les territoires du monde (y compris Madagascar).

Son comportiment d'alimentation est bien étudié (97% de rongeurs) - et on cas d'un probléme ou imprévues: les nids sont facilement identifiables et l'homme aura la possibilité de réduire la population à néant.

Cette animal est bien récherché par les fermiers dans les pays céraliers - ils constantent des réductions des rongeurs dans l'environnement de leurs nidifications de plus de 90%.

Il y a aussi d'autres especes d'Hiboux et Chouettes possibles. Certains ont déjà été étudies. Aussi certains especes malgaches.

Mais, ils semble être courts d'idées au Parc Nat (c'est pas leur métier non plus) - Cirad et meme d'Organismes censé de lutter contre les rats.

8.Posté par Eno28032016 le 10/05/2016 15:16
On l'appellera "Le Piton des Rats" !

9.Posté par Zarin le 10/05/2016 15:23
@8.Posté par Eno28032016 le 10/05/2016

... et les Rats passent !!!

10.Posté par tatieDesRats le 10/05/2016 19:32
Les rats sont nos amis! Il ne faut pas les tuer! :( ce sont de pauvres petites bébêtes qui nous veulent du bien. :(
d'ailleurs j'ai failli mourir de leptospirose, je suis restée 6 mois dans le coma entre la vie et la mort mais ce n'est pas de leurs fautes s'ils font leurs besoins partout... je les aime quand même... moi!
Car dieu a dit aimons nous les uns les autres... aimons nos rats, ce sont des êtres humains comme nous et soyons fiers d'eux! :)

11.Posté par pipo le 10/05/2016 19:36
ils iront pas plus haut en tout cas!

12.Posté par Daoud le 10/05/2016 22:05
PAS DE RATICIDES ! SINON C'EST LE PAPANGUE QUI FINI EMPOISONNÉ.

13.Posté par yab le 10/05/2016 22:30
Post 10 "ce sont des êtres humains comme nous"

Si vous prenez un rat pour un être humain, c'est que vous n’êtes pas encore guéri de la leptospirose . Allez voir un spécialiste assez rapidement avant qu'il ne soit trop tard ou alors vous serez définitivement perdu .

14.Posté par Eno2016 le 11/05/2016 09:22
C'est l'ancêtre de tous les mammifères ... donc notre ancêtre !
On ne tue pas son "gramoune" !

15.Posté par Antipode le 11/05/2016 10:14
Méthode à l'américaine, nous ont tue ! C'est à ces passionnés par la mort que l'ont confie la gestion de la biodiversité ?!

16.Posté par détruire le 11/05/2016 10:51
Empoisonner faire souffrir alors qu'ils sont attirés par la saleté humaine et ne dérangent personne sinon ! ^^ Dieu ou le cosmos plutot vous le rendra .

17.Posté par Ratatouille le 11/05/2016 15:41
Bonjour. J'ai une idée.
Et si on les utilisait pour en faire des célèbres bouchons réyonés... Stop pas de hurlement ou de jurons svp !

C'est une super idée. On pourrait commencer par en servir dans les collectivités où nos chers élus
ont le palais fin et la panse rebondie (toutes collectivités) Pour une fois, ils serviraient à quelque chose !!!

Réfléchissez-y. On pourrait lancer la marque bouchons "Goutanou bane lera "

En Chine et ailleurs sur la planète, cette bestiole est déjà cuisinée.

farci, grillé etc bientôt donc en bouchons. Une tite subvention la Région ?

18.Posté par Zarin le 11/05/2016 18:18
@17.Posté par Ratatouille le 11/05/2016

L'analyse moléculaire de plus de 200 burgers américains a révélé des ingrédients surprenants, y compris de l'ADN d'homme et de rat.

Les experts ont examiné quelque 258 burgers de 79 marques présentes dans 22 magasins de Californie du nord. L'analyse a montré que 13,6% des produits avaient été reconnus "problématiques", indique le rapport de l'entreprise Clear Labs. Parmi les découvertes les plus troublantes, le laboratoire a relevé des traces d'ADN d'homme… ou de rat dans les burgers.

Sputnik

19.Posté par Reflexion le 13/05/2016 16:30
Poste 7 : Je pense que les chouettes effraie n'iront pas chassé a 3069 m d'altitude et l'introduction d'espèce sur les îles c'est pas si simple que ça. Il y a un truc encore plus simple: il faudrait que les randonneurs qui partent là haut redescendent avec tous leurs déchets

Poste 10 & 14 : Pourquoi vous ne parlez pas des tonnes de raticides que les agriculteurs balance dans leurs champs de canne ? Les rats qui s'y trouve sont à part ? ce ne sont pas nos gramoune ou nos amis ?
Bref.... quand on ne sait rien sur la gestion et la protection de la nature on se tait... :)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales