Social

Des professionnels du droit vous répondent ce samedi...

Samedi, de 9h à 13h, dans les hôtels de ville de Saint-Denis et de Saint-Pierre, des professionnels du droit se mettent à disposition du grand public, pour le guider dans ses démarches et répondre à ses interrogations. Cette journée d'accès au droit est inédite, ouverte à tous et surtout... gratuite.


Des professionnels du droit vous répondent ce samedi...
D'un côté Alain Chateauneuf, président du Tribunal de Grande Instance de Saint-Denis, de l'autre Philippe Cavalerie, président du Tribunal de Grande Instance de Saint-Pierre. Tous deux se sont engagés auprès du Conseil départemental d'accès au droit (CDAD) et des municipalités concernées pour participer à la journée d'Accès au Droit prévue ce samedi.

Tous les administrés, sans exception, qui souhaitent avoir des conseils et un accompagnement juridiques sont les bienvenus. Les professionnels (notaire, huissier, avocat...) dispenseront des consultations gratuites et le public pourra également assister à des conférences-débats sur les thèmes du logement, du surendettement ou encore des suites à donner à une plainte que l'on dépose.

"Dans la période actuelle, nous souhaitons réaffirmer la proximité qui doit exister entre la justice et la population. Et puis cela nous tient à coeur dans le cadre d'une bonne cohésion sociale. Pour nous, il est important de promouvoir une justice qui conseille, qui aide et qui défend", explique Nalini Veloupoule-Merlo, adjointe chargée à la sécurité. Cette journée est aussi l'occasion de faire connaître les structure existantes qui s'adressent à la population, toujours gratuitement.

Il existe à Saint-Denis un point d'accès au droit et deux antennes de justice. En 2011, près de 3.000 personnes y ont été accuellies pour des problèmes variés tel que le logement (749 affaires traitées), les affaires familiales (614 affaires traitées), la consommation (281 affaires traitées), le droit du travail (109 affaires traitées), les étrangers (66 affaires traitées) et le contentieux du contrat (79 affaires traitées).

Le milieu de la justice est parfois perçu comme un monde à part, inaccessible, trop compliqué. Ce rendez-vous a aussi pour but de permettre aux personnes en situation les plus précaires d'oser venir à la rencontre de professionnels afin de faire valoir leur droit. Un grand nombre d'affaires est finalement traité en amont d'un tribunal, dans un mode de médiation et de conciliation... encore faut-il avoir été conseillé et orienté le plus tôt possible.
Jeudi 1 Mars 2012 - 16:20
.
Lu 1205 fois




1.Posté par les indignés le 01/03/2012 17:34
Il y a effectivement un tas de lois. Mais à qui vous voulez faire croire qu'à la Réunion il y a l'application de la loi? 9000 plaintes en attente à St-Denis! Il y a les lois et puis il y a les complaisances face à la corruption, au copinage, et les sensibleries politiques... La loi à 2 niveaux une pour les riches, qui se voient attribuer tous les droits même si ce sont des escrocs de première, et puis vous avez les pauvres qui même dans leur plein droit, sont déboutés de leur reclamation quand ils ont en face le riche!La question à poser serait plutôt une question adressée aux juges! Comment faire pour appliquer la loi?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales