Social

Des opposants à la vente du VVF de St-Gilles se rassemblent

Près de 100 personnes se sont réunies en milieu de matinée devant le VVF de Saint-Gilles pour protester contre la vente de ce bien par le Conseil général. Un comité de défense devrait être créé très prochainement avec la mise en place d'actions symboliques dès cette semaine...


Des opposants à la vente du VVF de St-Gilles se rassemblent
Vers 10h15 ce matin, une centaine de personnes s'est rassemblée devant le VVF de Saint-Gilles pour manifester contre la vente de ce bien par le Conseil général.

Plusieurs associations et syndicats étaient présents sur place afin de dénoncer ce qu'ils considèrent comme la suppression du tourisme social à la Réunion : "Tout s'est très bien passé. On était étonnés de voir toutes ces personnes... Le bouche à oreille a bien fonctionné... " déclare le représentant de US Solidaires, Jean-Claude Bénard.

Selon ce dernier, le Conseil général participerait à la suppression du tourisme social local à la Réunion : "Nous estimons que pour faire du tourisme, il faut un équilibre. Or, en ce moment, on supprime le tourisme social. La présidente du Conseil général avec la grande majorité des conseillers ont voté la vente du VVF de Saint-Gilles pour 20 millions d'euros... C'est inadmissible" indique Jean-Claude Bénard.
Ce message a été soutenu par plusieurs associations parmi lesquelles Action Ouest, représentée par Eric Gence, ou encore l'Association des consommateurs de la région Ouest. Certains syndicats ont aussi tenu à marquer ce rassemblement de leur présence comme la Confédération générale des travailleurs réunionnais (CGTR), l'Union nationale des syndicats autonomes (UNSA) ou encore US Solidaires. Résultat : Un comité de défense verra le jour très prochainement.

Plusieurs actions devraient être organisées dans les jours à venir à l'image de la distribution d'une pétition sur l'ensemble du département. Par ailleurs, un pique nique devrait avoir lieu dés dimanche prochain devant l'entrée littorale du VVF. Pour le représentant de Solidarités, cette situation ne peut plus être acceptée : "Si cette journée rencontre un engouement important, nous n'hésiterons pas à durcir nos actions... Nous lançons un appel à la population..."

C'est dans le cadre de la "Valorisation du patrimoine", que le Département a décidé de vendre ses biens patrimoniaux parmi lesquels le VVF de Saint-Gilles. Rico Floriant, un conseiller général de la ville de Saint-Paul s'était alors vivement opposé à cette décision le 25 mars dernier : "Le VVF de Saint-Gilles répond à la demande de familles modestes lors des vacances à La Réunion, alors pourquoi le vendre? Où iront les familles modestes ? Et si vous le vendez, y aura-t-il un projet en remplacement du VVF ?..."

Dimanche 29 Mars 2009 - 12:00
Ludovic Robert
Lu 2871 fois




1.Posté par Cambronne le 29/03/2009 14:00
Jean-Claude Bénard. qu'est ce qu'il vient faire là ?

2.Posté par Cambronne le 29/03/2009 14:19
La présidente du Conseil général avec la grande majorité des conseillers ont voté la vente du VVF de Saint-Gilles pour 20 millions d'euros... C'est inadmissible" indique Jean-Claude Bénard.

Mais c'est votre majorité ???

Quand à en vouloir 20 millions fallait quand même oser rentabiliser un truc qui est complètement en état de décrépitude ...
bref à la cote argus cela ne vaut même pas le prix de terrain selon les tarifs du domaine

3.Posté par KASSERLECUI le 29/03/2009 17:02
JE CROIS REVER! UNSA ET CGTR SOLIDAIRES DANS CETTE MANIF ? J AI CRU COMPRENDRE QUE LA MAJORITE SOCIALO/COCO AVAIT VOTE CES DECISIONS. DONC:NOYAUTAGE OU TENTATIVE DE RECUPERATION NE SONT PAS A EXCLURE. ET SI UNE FOIS POPOL MOMIFIE LA REGION DECIDAIT DE VENDRE LA MCUR ? NASSIMAH LA RACHETERAIT ?

4.Posté par momon papa lélà le 29/03/2009 17:25
c'est non seulement un scandale mais aussi révélateur de toutes les "attentions" que l'on porte à la population !..... Si nous pouvons relayer une pétition on est partant, de même pour grossir les rangs d'une action. tel: 0262 46 18 16

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 29/03/2009 17:42
ceux qui ont voté pour la vente, n'ont jamais eu de problèmes pour savoir où passer leurs vacances...comme on dit, "y a des baffes qui se perdent" pour certains...

6.Posté par BP le 29/03/2009 20:01
Que les "Villages des Australes" fassent une proposition d'achat via son Conseil d'Administration.

7.Posté par soliste le 29/03/2009 20:55
Ce mois de mars aura été fort riches en pétitions!
Après celles consacrées à combattre la mise en place de la MCUR, puis celle contre la création d'une commune de la Rivière, voici celle se proposant de lutter contre la vente du VVF.

Je ne connais pas bien le sujet et ne m'autorise donc pas à donner avis sur le bienfondé ou non de la vente de ce centre de loisirs.

Mais contrairement aux deux pétitions en circulation contre la MCUR où s'amoncellent les déclarations accusatrices de toutes sortes sans que jamais une argumentation vienne donner corps , et fond à ces accusations..

Si j'en crois les paroles retranscrites ici, les promoteurs de cette future pétition avancent des arguments developpés et une analyse reflexive qui donnent crédit et sincérité à leurs démarches.


8.Posté par boyer le 30/03/2009 08:00
Cette pétition lancée par un collectif de syndicat me parait beaucoup plus saine que si elle avait été lancée par une anonyme association montée à la hâte par un sous fifre de vira ou de l'Ump.

Quoiqu'il en soit l'épuration sociale du littoral sur fond de spéculation foncière est une véritable honte. Si j'ai bien entendu ca a été voté à l'unanimité moins 3 abstentions (zéro votes contre). Ça illustre encore plus le discrédit de notre classe politique, qui illustre plus que jamais l'expression "bonnet blanc et blanc bonnet".

-Si on fait le constat qu'il ne sert a rien de voter pour l'un ou pour l'autre
- Si on fait le constat qu'il ne sert à rien de voter contre l'un ou l'autre
- Que reste-t-il à part faire péter?




9.Posté par mel450 le 30/03/2009 09:22
la majorité coco et socialiste du conseil général sous la présidence de l'UMP nassimah dindar se veulent des donneurs de leçons en matière sociale, veulent s'ériger en ardents défenseurs des plus défavorisés, résultat ils votent sans réelle opposition la vente d'un lieu où les plus pauvres des quartiers, des hauts pouvaient venir au moindre coût profiter dela plage! Apparemment dans le secteur les créoles ne sont plus les bienvenus! Saint-gilles peu à peu deviendra l'image de la ségrégation à la Réunion, une zone balnéaire réservée aux plus riches, réservés aux métros!!!

10.Posté par Ulysse le 30/03/2009 12:09
Avoir inclus ce VVF dans le patrimoine à vendre me parait être une erreur grossière du conseil général, de sa présidente et de ses éventuels conseillers (?).

11.Posté par terive le 30/03/2009 16:57
Il serait bien que le cospar soucieux des personnes en difficultés et donc des familles les plus modestes puissent se saisir de cette affaire inadmissible concernant le tourisme social et la vente du VVF de saint-gilles.
Le gros problème à la Réunion est la maturité de nos élus à travaillers dans l'intérêt général et non pour servir des intérêts autres non avoués. Ils ont en charge de gérer de l'argent public. Encore plus à la Réunion il faudrait qu'ils puissent être sanctionnés en cas de corruption, de détournements, de prise illégales d'intérêts, non seulement au pénal mais comme le TPG qu'ils remboursent sur leurs deniers personnels. On peut rêver de cela et tant quà faire pourquoi ne pas être un laboratoire de cette nouvelle mesure.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales