Société

Des jumelles thermiques pour en apprendre un peu plus sur les pétrels noirs de Bourbon

Depuis une quinzaine de jours, l'équipe scientifique du projet Life + Pétrels dispose du matériel et des connaissances de Gérard Millischer venu tout spécialement du Parc National du Mercantour. Grâce à ses jumelles thermiques réservées à des militaires, les scientifiques espèrent pouvoir lever le voile sur la localisation des terriers des pétrels noirs de Bourbon.


Des jumelles thermiques pour en apprendre un peu plus sur les pétrels noirs de Bourbon
Installée hier soir au niveau du belvédère de Bois Court qui surplombe Grand Bassin, l’équipe scientifique du projet Life + Pétrels espère bien enregistrer et localiser les pétrels noirs de Bourbon, cet oiseau marin endémique de notre ile. 
 
Pour trouver les sites de reproduction, elle dispose d'un ordinateur, de récepteurs et surtout de jumelles thermiques mises à disposition par Gérard Millischer, venu tout droit du Parc national du Mercantour. " Les jumelles sont nos yeux et les récepteurs sont nos oreilles", explique Patrick Pinet, responsable scientifique du projet. Celles-ci leur permettent de détecter toutes sources de chaleur à une portée de 2 kilomètres et sont reliées à un écran. 
 
Un émetteur de trois grammes a également été placé sur un oiseau échoué à cause des lumières. Grâce aux antennes installées, un signal pourra informer de la présence de l’animal à proximité. 

Tout ce matériel devrait ainsi aider les scientifiques à en apprendre un peu plus les pétrels noirs de Bourbon qui se déplacent uniquement la nuit. "Nous avons décidé de coupler différentes méthodes devant l’urgence de la situation". Comportement, reproduction et nidification restent encore un mystère pour les scientifiques. Et l’enjeu est d’autant plus important qu’il ne resterait plus que 10 à 50 couples de ces oiseaux dont on ne sait finalement pas grand chose.
 
L’oiseau marin n’est présent sur terre qu’une partie de l’année de septembre à avril. Les remparts du secteur de Grand bassin sont un bastion reconnu où d’ailleurs l’oiseau et son cri à la sonorité si particulière sont les acteurs principaux de contes et légendes du village enclavé. 
 
Initié en 2015, le projet Life + Pétrels a donc pour objectif d'apporter des connaissances afin de sécuriser et favoriser la reproduction des volatiles. " Mais pour ce faire, il faut que le développement de l’île se fasse de manière plus cohérente et que la lutte contre les rats et les chats, prédateurs des oiseaux, soit accentuée ", rappelle Patrick Pinet. 
 

Des jumelles thermiques pour en apprendre un peu plus sur les pétrels noirs de Bourbon

Des jumelles thermiques pour en apprendre un peu plus sur les pétrels noirs de Bourbon

Le pétrel noir de Bourbon
Le pétrel noir de Bourbon
Mercredi 23 Décembre 2015 - 16:23
Lu 1288 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales