Social

Des journées antipauvreté

Hier la journée mondiale de l’alimentation, aujourd’hui la journée du refus de la misère. De nouvelles occasions d’évoquer les problèmes de pauvreté dont beaucoup de personnes souffrent, à La Réunion notamment. Pour la Croix-Rouge c’est un combat quotidien.


Des journées antipauvreté
"Le changement climatique et les bioénergies", c’était le thème de la Journée mondiale de l’alimentation 2008 (JMA) célébrée dans 150 pays, hier. Aujourd’hui, à La Réunion comme ailleurs, les régions organisent des actions pour la Journée du refus de la misère.
Pour la Croix-Rouge, les actions interviennent tout au long de l’année. Ces journées médiatisées ne sont pour ce type d’association qu’un moyen de sensibiliser à nouveau la population sur la détresse sociale.
En avril dernier, la Croix-rouge avait alerté l’opinion publique sur le drame de la crise alimentaire. Suite à cela, les pouvoirs publics ont doublé le montant du plan national d’aide alimentaire 2008.
"Les demandes sont de plus en plus importantes. L’année dernière nous avons distribué aux Réunionnais en difficultés, 12 tonnes de produits de première nécessité. Nous nous sommes rendus compte que cette année, les 12 tonnes ont déjà dû être distribuées sur les trois premiers mois", annonce Henri-Claude Robert, le vice-président départemental de la Croix-rouge française.
A noter que l’association ATD Quart-monde organise aujourd'hui plusieurs actions pour combattre la pauvreté. Un rassemblement est prévu à 17 heures autour de la dalle des Droits de l’Homme à Champ-Fleuri, à Saint-Denis. Les associations de soutien, Restos du coeurs, Croix-Rouge, Secours catholique, ATD-Quartmonde entre autres, sont d'accord avec ce constat: touchés par la baisse du pouvoir d'achat et la hausse du chômage, de plus en plus de personnes ont du mal à joindre les deux bouts. Avec la crise financière, ils risquent de voir leur situation encore s'aggraver.

Vendredi 17 Octobre 2008 - 09:02
Melanie Roddier
Lu 751 fois




1.Posté par Basile le 17/10/2008 11:44
C'est simple, pour résoudre le problème de la pauvreté, il faut euthanasier les pauvres.
Et tant qu'à faire, euthanasions aussi les vieux, les malades, les handicapés, les délinquants...
Mais s'il n'y a plus de pauvres, il n'y aura plus de riches non plus, non ?

2.Posté par denis le 17/10/2008 19:57
Basile, ton post est "humoristique", mais dans les années 30-40, Hitler l'avait mis en pratique, et en 1945, décu par ses aryens, il avait décrété qu'eux meme ne meritaient pas de vivre.

Il y a un milliard d'individus qui crevent de faim sur Terre, c'est le premier fléau mondial. Surtout en Afrique noire et au Pakistan.

Que fait on pour eux?
Dans les années 1990, COUSTEAU proposait d'instruire toutes les filles du monde (ce qui est loin d'etre fait), et elles feraient moins d'enfants. C'est une donnée statistique que les femmes instruites font moins d'enfants.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales