Société

Des jeunes tortues arrivent dans nos lagons

De jeunes tortues vertes et imbriquées sont en phase de "recrutement" dans les lagons de l'île. Kélonia donne les directives à suivre afin que ces tortues ne soient pas chassées de nos lagons :


crédit photos: E.Morcel, P.Salvan et S.Ciccione/Kelonia
crédit photos: E.Morcel, P.Salvan et S.Ciccione/Kelonia
Le réseau d’observateurs de Kélonia signale ces dernières semaines la présence de tortues dans les lagons du Sud et de l’Ouest. Si certaines tortues sont connues depuis plusieurs années, la majorité sont des "nouvelles" tortues.

Cela signifie que de jeunes tortues vertes et imbriquées sont en phase de "recrutement" dans les lagons de l'île: aussitôt après leur naissance, les jeunes tortues de mer passent plusieurs années au large pour échapper aux prédateurs côtiers. Lorsqu’elles ont atteint une taille les mettant à l’abris des principaux poissons carnassiers, les jeunes tortues se rapprochent des récifs où elles vont trouver une alimentation plus abondante.

crédit photos: E.Morcel, P.Salvan et S.Ciccione/Kelonia
crédit photos: E.Morcel, P.Salvan et S.Ciccione/Kelonia
Cette étape du cycle biologique que l’on nomme "recrutement", est très liée aux courants marins et aux températures de surface. C’est pour cela que ces recrutements qui peuvent avoir lieu toute l’année, sont plus abondants lorsque les conditions sont favorables. Il semble que cela soit le cas depuis quelques semaines.

Si les jeunes tortues trouvent des habitats favorables où elles pourront se nourrir en toute tranquillité, elles pourront s’installer pour plusieurs années, jusqu’à ce qu’elles soient trop grosses pour les lagons et qu’elles rejoignent les tombants du récif.

C’est un phénomène qui s’observe très bien sur les îles isolées (îles Eparses, Aldabra,…) où les tortues ne sont pas dérangées dans les lagons.
 

crédit photos: E.Morcel, P.Salvan et S.Ciccione/Kelonia
crédit photos: E.Morcel, P.Salvan et S.Ciccione/Kelonia
Si vous croissez ces jeunes tortues vous pouvez les accompagner à distance, sans les déranger (rester à 1,5 ou 2 mètres en les approchant lentement sans geste brusque) et sans tenter de les toucher. Ainsi elles s’habitueront à la présence des baigneurs et deviendront des compagnes régulières et fidèles.

Si elles sont trop dérangées, elles partiront à la recherche d’un endroit plus calme sur le tombant des récifs. Où seuls les plongeurs et bons apnéistes pourront profiter de leur présence.
 

crédit photos: E.Morcel, P.Salvan et S.Ciccione/Kelonia
crédit photos: E.Morcel, P.Salvan et S.Ciccione/Kelonia
Kelonia a développé un programme de science participative par photo-identification qui permet de reconnaître individuellement chaque tortue grâce aux photos de la carapace et des profils de la tête. Les photos peuvent être envoyées à l’adresse suivante:

photoid.kelonia@museesreunion.re
en indiquant le nom du photographe, la date et le lieu.

Merci à nos observateurs fidèles ou occasionnels qui ont permis d’identifier plus de 200 tortues à La Réunion, dont certaines sont suivies depuis 2004 .
 
Jeudi 5 Janvier 2017 - 10:32
Lu 34667 fois




1.Posté par klod le 05/01/2017 10:39

superbe nouvelle , en espérant que "nos braconniers" ne gâcheront pas le retour des tortues .

2.Posté par Couillonisse le 05/01/2017 11:52

C'est surtout des usagers de la mer qu'il va falloir se méfier... les tortues étant des proies de requins, ils accusent déjà kelonia d'en avoir trop réintroduit et ainsi attirer plus de requins près des côtes et ainsi être indirectement responsable (à leur échelle) de la présence accrue des squales ... en gros ils aimeraient qu'il y est moins de tortues pour pouvoir surfer et se baigner plus en en sécurité !!!

3.Posté par KeeWi le 05/01/2017 12:31 (depuis mobile)

Alors faut tout faire pour que ces tortues sois des invités et non des évité...
Qu''''elle reste et fasse partie de la beauté de nos plage.. qu''''elle en sois un atout plutôt qu''''un poids..
Un peu de bien pour l''''image de notre île nous changera!

4.Posté par Vache à Lait le 05/01/2017 15:59

C'est un appel aux Bracos décérébrés locaux?

5.Posté par Pauline le 05/01/2017 20:49 (depuis mobile)

J'ai eu le privilège d'en voir une le 3/01 dans les coraux de la plage de la Saline. Je n'ai pas pu la prendre en photo mais bien pu l'apercevoir à environ 3 mètres de moi. Magique !

6.Posté par idiotie le 05/01/2017 21:19

De la part de celui qui dirigeait un élevage de tortues pour abattage cela n'etonne pas.
Se faire valoir à tout prix ! Au risque de mettre en danger cette tortue suivie depuis longtemps (eh oui) par des personnes plus responsables et qui ne mélangeront jamais leur nom avec celui du directeur de kelonia

7.Posté par Intéressé le 06/01/2017 06:18

''cette tortue suivie depuis longtemps (eh oui) par des personnes plus responsables'' : ''cette tortue'' ? Laquelle ? Ici il est question de plusieurs tortues et qui sont donc ces gens plus responsables ?

8.Posté par Laissez les vivre tranquillement en arrêtant d''''en parler.... le 06/01/2017 06:28

4.Posté par Vache à Lait le 05/01/2017 15:59

Je suis tout à fait d"accord que moins on en parlera et fera de pub, moins ça donnera l'idée aux abrutis locaux de tus poils et toutes origines (je précise, aucune distinction de race, couleur de peau...) de braconner.

Alors arrêtez ce type d'articles qui se veut sensationnel ou voulant faire partager une émotion ou sous prétexte de valoriser l'île: ça risque de faire plus de mal que de bien à toutes ces créatures qui n'ont besoin que d'une chose: qu'on les laisse tranquillement vivre!

9.Posté par babar run le 06/01/2017 07:33

aie aie aie.......elles vont se faire défoncer.....

10.Posté par missBoudin le 06/01/2017 10:42

A table!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! lol
nan je déconne mais de toute façon elles vont toutes mourir par la pollution........................

11.Posté par le pire est a venir... le 06/01/2017 12:53

plus on se fait mousser , c'est plus de subventions valable pour la plupart des racoleurs pays...

12.Posté par Patrick Neurone le 06/01/2017 17:07 (depuis mobile)

Efficace l'irt! Bravo à eux !

13.Posté par couillonisse le 07/01/2017 10:45 (depuis mobile)

Heureusement j''ai trouvé comment faire sortir de mon cloaque la 1ere salissure 2017. Je me fous qu''on massacre plages et lagons à Noël et le 31. Je sais que les tortues aiment les fusées et lanternes ;-) L''ecologisme c juste pour denigrer surfistes!

14.Posté par Romain le 09/01/2017 11:36

à 3 bass on en voyait très souvent à l époque où on pouvait faire du masque tuba et/ou surfer là bas, je sais pas si c est toujours le cas, sans doute ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter