Social

Des grévistes de la SCPR assignés devant les tribunaux


Des grévistes de la SCPR assignés devant les tribunaux
La société de concassage SCPR est toujours en grève.

Huit sites sont concernés en tout aux quatre coins du département. La paralysie des activités dure depuis le 12 mai.
 
Les salariés grévistes réclament toujours la revalorisation de la prime fixe pour les ouvriers et les employés, techniciens et agents de maîtrise (ETAM).
 
Le conflit ouvert avec leur direction prend une tournure de bataille juridique autour du droit de grève. Ce jeudi matin, quinze employés sont assignés devant le tribunal de Champ-fleuri et trois autres devant le tribunal de Saint-Pierre pour entrave à la liberté de travail.
 
Des assignations que dénoncent les représentants du personnel. "Nous avons en face de nous un patron fantôme qui essaye de nous avoir à l’usure. Quelque part c’est de la provocation de la part de notre direction", en juge le représentant CGTR Vivien Dijoux, délégué du personnel (collège ouvriers).
 
Depuis la semaine dernière, étriquée par un long week end de trêve, les négociations n’ont toujours rien donné. Et une direction "pas ouverte au dialogue" selon le syndicaliste CGTR. Le représentant n’exclut pas l'idée de durcir les conditions d’accès du site stratégique de la Butte du Port, vital pour la NRL notamment.
 
90% des effectifs du groupe SCPR sont en grève selon le syndicat ouvrier.
 
Jeudi 21 Mai 2015 - 07:01
LG
Lu 1224 fois




1.Posté par noe le 21/05/2015 08:02
En ces temps difficiles , préférons le boulot à la grève !

2.Posté par GIRONDIN le 21/05/2015 08:08 (depuis mobile)
Ils devraient demander au frère MC (Mongi n et Caroupaille) de négocier pour eux. Ils auront le 13ème-14ème-15ème-16ème-17ème voir peut être 18 ème mois.
Des tickets resto à 50€ X 36 jours X 19 mois.

3.Posté par maçonnerie le 21/05/2015 15:08
portez plainte contre le patron pour délit d'entrave, si il manque un seul document que prévoit la loi au profit des représentants du comité d'entreprise.

ces documents sont notamment les mêmes que ceux reçus par les membres du conseil d'administration de la SCPR..

allez y les gars, exercer vos droits !! nou lé pa plus nou lé pa moin !

4.Posté par maçonnerie le 21/05/2015 15:10
faut rendre coup pour coup !

5.Posté par Pragmatik le 21/05/2015 19:28
90% de grévistes....tissu de mensonge!!!
La réalité, pour ceux que ça intéresse c'est, 50% d'employés contraint par la menace de faire grève par 10% de meneurs CGTR....et 40% du personnel qui bossent sans en avoir réellement les moyens , puisque tout est bloqué.
Heureusement, les 10% de meneurs syndiqués sont protégés de l'éventuel licenciement économique, contrairement aux 90% autres....
C'est la même histoire partout en France, les syndicats ont pris le pouvoir et font mourir à petit feu toute activité...il n'y a plus d'industries en France, Grace a qui??? Merci la CGT.
Mesdames, messieurs qui ne pouvaient pas accéder à votre boulot le matin parce qu'une bande de naze ont décidés de tuer votre gagne pain, ne vous laissez pas faire!!! Unissez vous, arrivez en groupe pour passer le portail et allez bosser!!! et ne vous occupez pas des insultes et des menaces, venant de ci bas.....Sauvez vos emplois et ne vous laissez pas manipuler par quelques guignols qui ne pensent qu'à eux...
À bon entendeur...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales