Société

Des filets électromagnétiques de protection contre les requins en test aux Roches Noires


Des filets électromagnétiques de protection contre les requins en test aux Roches Noires
L'Etat, la Région et la commune de Saint-Paul progressent sur la question de la sécurisation des plages face au risque requin.

Dans le panel des solutions innovantes appuyées par la collectivité régionale, celle d'une protection par des filets électromagnétiques entre dans sa phase de faisabilité technique.

Une réunion s'est tenue hier avec la mairie, une représentante de la sous-préfète de Saint-Paul et le prestataire spécialisé dans les travaux sous-marins, la société Seanergy. C'est la solution technique présentée par la société Aquatek Technology qui sera testée.

Cette barrière électromagnétique engloberait, en plus de la zone de baignade, celle de la zone de surf. L'expérimentation s'intéresse pour l'instant au seul spot de Roches Noires.

Les deux prestataires doivent livrer sous quelques semaines une première esquisse de la faisabilité d'un tel "dispositif expérimental".

Ce retour technique livrera par la même occasion une estimation financière des sommes à engager pour permettre cette sécurisation.

Comme pour tous les autres projets qui nécessitent l'accord de la Réserve marine, puisque celui-ci empiètera forcément sur cette zone de protection marine, la collaboration se fera "en bonne intelligence" avec le GIP, part confiante la mairie.

L'objectif du dispositif de barrière électromagnétique, qui envoie des ondes électriques, sera d'effaroucher et donc de garder à distance les intrusions dans les zones de surf et de baignade des requins.

La méthode d'ancrage du périmètre et son caractère fixe ou non à l'approche des fortes houles ou des cyclones seront eux aussi évalués par les prestataires. Optimiste, la mairie table sur un premier rendu d'ici 3 à 4 semaines.
Jeudi 13 Mars 2014 - 17:14
Lu 2357 fois




1.Posté par noe le 13/03/2014 17:29
Grâce à nous , on aura tout testé !
Onde par-ci , onde par-là !

Le mieux et pas cher , ce serait de prendre les filets anti sous-marin installés sur les falaises de la Route en Corniche quand la NRL sera terminée ... ce sont des filets qui ne rouillent pas et qui sont solides ... on a pour plus de 10 km !

2.Posté par Sonia la soeur de noé le 13/03/2014 18:29
oui mais on va tester avec quoi si les drumlines bouffent tous les requins? est qu'on va embaucher des chomeurs cobayes pour se jeter dans les barrieres electromagnetiques?

3.Posté par corpus kristi le 13/03/2014 20:18
Si c'est pour dépenser le fric des contribuable et protéger les usager dans peu de houle cela ne sert à rien.
Est ce efficace dans plus de deux mètres de houle ?
qui va tester ce procédé ?
Encore un aspirateur à fric ?

4.Posté par ludovic le 13/03/2014 20:39
Et il se passera quoi avec les autres poissons ?
si ils mettent ,ça partout il n'y aura plus aucun poisson que l'on pourra observer dans les zones de baignade ?
Ils devraient plutôt se demander pourquoi il n'y avait pas autant d'attaques de requins auparavant !! Mais ça je pense qu'ils savent pourquoi mais qu'ils veulent pas le dire!!

Les animaux devraient réagir comme les êtres humains!! Il y en a un qui se fait tuer et hop!! La chasse à l'être humain est ouverte.

5.Posté par L'Ardéchoise le 13/03/2014 22:08
Est-ce que ça effarouche les cons ?

6.Posté par Bobby le 14/03/2014 06:43
Au début de la crise requins les institutions ont financés des SharkShield ou quelque chose comme ça, dont l'inventeur est mort .... en se faisant croquer par un requin ....

Le réunionnais est un cobaye parfait et docile, les scientifiques et institutions se renvoient la balle a grand coup de pognons et de subventions, les entreprises par l'odeur alléchés viennent aussi pour croquer ...

Sur info requin la dernière rencontre avec un bouledogue remonte au 12 Mars a 9h45 en eau claire, battant en brèche toutes les théorie de turbidité de l'eau et bien sur de non prolifération prônées par ces même scientifiques

A St Leu et trois bassins les spots sont pleins de pratiquants oubliant peu a peu le niveau de risque élevé lié à la prolifération de ces gros poissons ..

7.Posté par Jean Francois le 14/03/2014 07:07
non l'ardechoise, j'ai jamais peur, j'ose tout et c'est à ca qu'on me reconnais

8.Posté par Carlita974 le 14/03/2014 07:13
A la Réunion, pays où l'argent coule à flots, on teste, on innove en exclusivité mondiale!!! Que font les Seychelles, Maurice, l'Australie, l'Afrique du Sud, Hawaï? ILS PECHENT!!! Et ça ne coûte pas un centime.

9.Posté par elections le 14/03/2014 12:16
Ca sent les elections .....
On essaie de s accrocher aux bouees ...
des promesses ........

Faut bien reconnaitre que la reunion ressemble de plus en plus a un mouroir... ou à une grande reserve de petites frappes juste bons à rouler les mecaniques et braquer tout c qu ils voient.
Mais comme au temps du Chik, on l a vu aux infos il y a qq soirs , ils sont tres contents du manque de touristes ; ainsi ils peuvent occuper les hôtels du littoral .

Donc tout va tres bien .......
N est ce pas ?

10.Posté par goute le 14/03/2014 15:53 (depuis mobile)
C gonflant que pour deux imbéciles sur une planche de bois on investisse autant sa vaut meme pas le cout!
En Afrique Australie Hawai plus riche que nous ils sont tjr attaqués malgré tout leur effort alors les pseudo connaisseurs aller cachiete

11.Posté par Bobby le 15/03/2014 10:27
@ poste 10 oui avec 2 000 000 de pratiquants et des centaines de KM de côtes surfés, comparont ce qui est comparable

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales