Société

Des enseignants de l'école de Bras-Creux débrayent


Photo d'illustration
Photo d'illustration
Des enseignants de l'école élémentaire de Bras-Creux ont débrayé aujourd'hui au motif qu'ils seraient incommodés par les odeurs et les bruits d'un groupe électrogène installé dans le cadre du chantier qui se poursuit actuellement au sein du groupe scolaire.

L'information provient des services de la mairie qui précisent "qu'un inspecteur de l'Education nationale, chargé de l'hygiène et la sécurité est actuellement en route pour cette école afin de vérifier la réalité ou non des nuisances". Ce n'est pas la première fois que l'école de Bras-Creux fait l'actualité. L'an dernier, le directeur de l'école avait fait une grève de la faim pour protester contre la suppression de son assistante, il avait finalement eu gain de cause (lire ici).

En septembre dernier, alors que l'école était déjà en chantier, l'établissement avait même été temporairement fermé alors qu'un enfant s'était électrisé en touchant la rambarde métallique d'un escalier (lire ici).

Selon le communiqué de la mairie, la municipalité auraient également "sollicité deux contrôleurs techniques indépendants, l'un pour vérifier la qualité de l'air et l'éventuelle présence de dioxyde de carbone, l'autre pour mesurer le niveau sonore généré", la mairie chercherait à déterminer "l'effectivité ou non de la nuisance évoquée comme source du mouvement de débrayage."
Jeudi 29 Mars 2012 - 15:18
.
Lu 1446 fois




1.Posté par LOULOUTE le 29/03/2012 19:43
c'est très bien monsieur le maire tout les professeurs de l'école du bras creux sont des paresseux il débraille juste pour ne pas travailler. continuer a dépense l argent de la commune inutilement comme vous êtes en train de faire .Et le cas de gale sa aussi c'est les prof qui invente . VOUS n’êtes pas à votre place monsieur laisse cela a quelqu'un de plus compétent.Peu importe mais pas vous.

2.Posté par profs ! le 30/03/2012 06:14
Finalement plus de peur que de mal !
Le groupe électrogène fait du bruit et son moteur fume mais pas de quoi s'affoler ... Mais les enseignants ont raison de craindre pour la sécurité des enfants ...fumée toxique , et ronronnement du moteur qui à la longue , empêche les élèves de bien travailler ...
Que ce chantier se termine plus vite !!!

3.Posté par sophie le 30/03/2012 20:21
bravo mr le maire tout ce passe bien dans votre commune
budjet hors la loi
problémé a ecole de bras creux et 22 emekm
probleme a la creche

4.Posté par yop.pen le 30/03/2012 20:58
Hier avec un compteur électrique ( dans les normes )qui surchauffe et risque de brûler. Des électriciens qui demandent de ne pas allumer les néons parce qu'il y a risque de surchauffe.
Aujourd'hui à l'école nous nous sommes retrouvés face à une armoire électrique ( avec les rapports d'experts affirmant la conformité du système électrique) inondée avec les fuites de l'eau du toit de la nouvelle école ( dans les normes).
Que faire accepter d'accueillir les enfants malgré les dysfonctionnements graves et flagrants que l'on constate ?
Attendre qu'un autre accident plus grave que le dernier soit là pour se dire qu'il y a un véritable problème ?
Ni la majorité des parents, ni la hiérarchie de l'EN, ni la Mairie n'a vraiment vraiment conscience du risque que courent les enfants de cette école !
Tout va très bien Madame La marquise....

5.Posté par Xavier François le 30/03/2012 21:22
L'école de Bras Creux est le symbole même de la politique tamponnaise en matière d'équipement scolaire. De Tak à Payet.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 09:32 Saint-Pierre: Un requin bouledogue prélevé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales