Economie

Des emplois aidés qui ont du mal à être consommés...

Ce jeudi, en Préfecture, le SPER (Service public de l'emploi à la Réunion) a dressé un bilan de l'utilisation des outils en matière d'emploi. Concernant les contrats aidés, le constat n'est pas bon. Près de la moitié ne sont pas utilisés à la Réunion.


Dominique Sorain, préfet de La Réunion, a réuni le Service public de l'emploi régional (SPER) ce jeudi pour faire un point sur la mise en œuvre des outils de la politique de l'emploi, les réformes et les dernières évolutions.

"Cette réunion s'est tenue pour que l'on soit tous mobilisés pour l'emploi et que tous les acteurs aient les mêmes connaissances des outils qui sont à notre disposition", affirme le préfet. Le SPER, instance de dialogue et d'échanges sur les politiques de l'emploi, se réunit plusieurs fois dans l'année mais Dominique Sorain compte organiser des réunions telle que celle-ci "plus souvent".

Malgré certaines tendances positives comme l'augmentation du nombre d'emplois dans le secteur marchand et une légère baisse du chômage chez les moins de 25 ans, "Il faut continuer la mobilisation" selon lui car "cela ne suffit pas pour faire face à l'afflux de jeunes sur le marché du travail chaque année".

Il a procédé à l'énumération des outils qui ont fait l'objet de discussions cet après-midi au sein de la préfecture, à commencer par les emplois d'avenir. "90% pris en compte par l’État et le reste par les collectivités, c'est un effort pour l’État qui cherche à faire des économies".

Il précise également que les contrats déjà conclus depuis un ou deux ans seront aussi pris en charge à compter du 1er septembre. "Si l'on ajoute à ça la CICE (crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi) qui est de 7,5% pour l'Outre-mer, 9% dans un an et 12% pour les secteurs plus soumis à la concurrence internationale, explique-t-il, difficile de mieux faire". "Il reste 1.700 emplois d'avenir possibles", ajoute-t-il.

22.000 bénéficiaires d'emplois aidés

Concernant les emplois aidés "classiques", Dominique Sorain rappelle que 12.000 ont été conclus depuis le début de l'année, laissant encore 10.000 à consommer. Pourquoi ces emplois aidés ont-ils du mal à être consommés? Selon le préfet "il faut arrêter de raisonner en chiffre car, en 2 ans, les contrats se sont étendus de 6 à 10 mois, ce qui réduit donc le nombre de contrats consommés". Il précise que 22.000 personnes en sont actuellement bénéficiaires.

L'apprentissage et la formation sont des outils également mentionnés avec un passage de 3.700 à 4.800 contrats d'apprentissages en trois ans, des formations pour les 1.700 emplois prévus pour la nouvelle route du littoral et la garantie jeune. "Il faut réfléchir à comment mieux répondre aux besoins des filières professionnelles et préparer les chercheurs d'emploi à ces besoins".

"Il y a une panoplie d'outils qui doivent être utilisés, termine Dominique Sorain, il s'agit d'une mobilisation, d'un travail collectif sur un sujet central pour La Réunion".

Jeudi 9 Octobre 2014 - 19:02
SH
Lu 1253 fois




1.Posté par claude le 09/10/2014 21:41
Bravo ! très bonne initiative il faut seulement suivre maintenant ! faite la même choses sur les magouilles un travail d'équipe il y a beaucoup d'argent a récupéré pour créé des milliers d 'emplois

2.Posté par David Asmodee le 10/10/2014 00:30
Caramel, bonbons et chocolats.
Merci, pas pour moi, mais tu peux bien les offrir à une autre
Qui aime le vent et le parfum des roses
Moi les mots tendres enrobés de douceur
Se posent sur ma bouche
mais jamais sur mon coeur

3.Posté par noe le 10/10/2014 08:11
Y a-t-il suffisamment de jeunes diplômés avec de vrais diplômes et qui veulent vraiment un boulot ?

4.Posté par Les dés sont pipés le 10/10/2014 08:26
les contrats aidés s'adressent à qui?
A des jeunes de moins de 25 ans sans qualification...
Donc le "salaire" n'est pas tout , l'entreprise ou l'administration qui en embaucherait doit aussi prévoir la formation puis l'encadrement de ce jeune ...donc surcout qui va bien au delà des 10% qui dans les textes resteraient à la charge de l'employeur, donc problème insoluble.
Dans les communes , on a ( déjà noté par la cour des comptes) trop de personnel de catégorie C et pas assez de cadres...sans compter qu'avec la crise l'activité des communes s'est ralentie et que les personnels actuels n'ont souvent pas grand chose à faire ( car déjà trop nombreux) et puis , on attend , on attend car les élections approchent et il faudra bien embaucher , encore et toujours....

5.Posté par Erwan le 10/10/2014 08:56 (depuis mobile)
Contrats aidés à certaines conditions pt les jeunes. Entreprises qui payent moins de charges sur cet employé. Mais du coup on enlève les cdd en place par ces contrats aidés ce qui n est pas normal. On dit créer de l emploi mais c est de la précaritee

6.Posté par WTF le 10/10/2014 10:10
...Paroles, et paroles et paroles..^^

7.Posté par Réaliste le 10/10/2014 10:45 (depuis mobile)
Avec les manifestations des jeunes qui ont commencé un peu partout, ils veulent éteindre l'incendie en essayant de faire croire à une solution...mais c tout le système qu'il faut changer car 15 familles contrôlent presque tout ici !
C la le vrai hic

8.Posté par maloki le 10/10/2014 15:11
fouassin (pour l'amdr): absent
tco : absent
civis : absent
cirest : absent
cinor : absent
casud : absent.

et vous voulez mobilisez qui déjà ? heureusement que les partenaires sociaux étaient présents..

9.Posté par donn à moin le 10/10/2014 15:30
comment ne pas prédire la pétaudière dans 3 ans...Et les remarques de la CRC sur le sur emploi de contrats dans les collectivités locales..... déjà que le cg974 n'a plus d'argent...

mon péi bato fou..ou sa la démographie 974 i rale à nou !!

10.Posté par oté sarda toué la roul' a nou le 10/10/2014 15:36
7.
15 ???
quand on regarde les données des douanes sur l'importation à la Réunion, il n'y a que 3 familles...
Hayot
Ravate
Caillé.

le reste est non significatif.

11.Posté par mission locale le 10/10/2014 15:43
heureusement que la cgtr et la cftc étaient présentes pour animer les débats...

conseil à la Préf : la prochaine fois, envoyer les documents à l'avance...cela permettra de mieux cibler les interventions...

12.Posté par KLD le 10/10/2014 21:32
La mer , la mer nou nana , l'ambiance , l'ambiance nou nana......... c'était Pierre Roseli , si je ne me tompe pas .

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales