Société

Des élèves handicapés privés de rentrée et toujours pas de solution concrète

Une réunion s'est tenue au Rectorat ce vendredi, en présence du Recteur, de la députée Ericka Bareigts et des associations telles que la FRAPE (Fédération réunionnaise des associations de parents d'élèves) pour discuter du manque d'AVS (auxiliaires de vie scolaires) et des élèves handicapés privés de rentrée scolaire. Aucune solution pour le moment, mais d'autres réunions suivront.


Des élèves handicapés privés de rentrée et toujours pas de solution concrète
De nombreux élèves porteurs de handicap n'ont pas encore repris l'école... et ce n'est pas pour demain. Pour cause: un manque d'anticipation sur le nombre d'AVS nécessaire à chaque rentrée, selon le président de la FRAPE, Joël Arthur.

En effet, bon nombre d'enfants handicapés sont entièrement dépendants d'un AVS pour participer aux cours en milieu scolaire. Hors, pour 5000 élèves handicapés (1000 en établissements spécialisés et 4000 en inclusion scolaire) il n'y aurait que 1300 AVS. Parmi eux, 500 assistants avec des contrats allant jusqu'à 6 ans et 800 personnes en contrats aidés, renouvelables tous les 6 mois et pour une durée de deux ans.

Marie-Claude Hoareau, présidente des PEP 974, qui représente 27 AVSS (auxiliaires de vie scolaires et sociales) en CDI explique que "la clé est de pérenniser ces postes et que ce travail devienne un vrai métier".

Le problème de la rentrée advient donc lorsque le rectorat obtient les chiffres concernant le nombre d'élèves handicapés pour l'année "bien trop tardivement", selon Joël Arthur. "Le rectorat n'obtient l'information qu'en juin. Il y a des AVS au chômage, dont nous avons besoin, et qui prendront ensuite plus de deux mois pour être embauchés", explique-t-il. Deux mois minimum, et des élèves qui ne peuvent rentrer en classe qu'en fin d'année. D'où cette question d'anticipation.

"Il n'y a pas eu de solution aujourd'hui"

Joël Arthur demande donc de trouver une solution au sein de la CDAPH (Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées). Ericka Bareigts, quand à elle, compte organiser une autre réunion: "Pour éliminer ce problème d'anticipation, nous invitons le rectorat à rencontrer la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées, ndlr). Avec la pérennité des emplois et la sérénité des parents, la rentrée de 2014 doit se passer différemment". Selon la députée, "Il ne s'agit pas d'un manque de moyens mais d'organisation".

"Il n'y a pas eu de solution aujourd'hui, affirme Marie Claude Hoareau, mais nous continuerons à nous battre".

En 2014, cinq classes pour l’inclusion scolaire (CLIS, pour le écoles élémentaires) et unités localisées pour l'inclusion scolaire (ULIS, pour le secondaire) supplémentaires sont prévues.
Samedi 28 Septembre 2013 - 07:23
SH
Lu 1152 fois




1.Posté par kinnack le 28/09/2013 16:10 (depuis mobile)
il n''y a pas de manque de moyen... Lol mieux vaut entendre cela plutot qu''etre sourde!!! Je crois que ces gens n''ont aucune idée de l''inclusion scolaire des enfants handicapés..
Je suis avs depuis 4ans et je peux vous confirmer qu''on manque de moyen!

2.Posté par leila le 28/09/2013 16:32
savez vous que tous les enfants ne pouvant etre scolarisés peuvent beneficier d'un enseignant spécialisé aux frais de l'éducation nationale ? si le sparents demandaient cela peut etre qye ca bougerait un peu plus ... encoore faut il qu'on les iforme sur leurs droits et ceux de neurs enfants ,cet ce n'es tpas la mdph qui le fait (alors que cela fait partie de ses mision s)
pourquoi aussi ne pas faire des notification splus longues au lieud 'avoir des renouvellements annule de demande qui embouteillent les reunions ... comme cela se fait dans d'autres départements.
et meme ces avs ou emplois aidés ,ne fois obtenus ,on se rend compte d eleur inefficacité de par leur absence de formation spécifique ...

3.Posté par pigeon vole le 28/09/2013 18:19
ben oui on trouve 400 000 euros pour les conneries de IRT mais pas grave si les handicapés oh pardon, les personnes a mobilité réduite non pas de places pour étudier, c'est beau non???!!!

4.Posté par 29.09.2013 le 29/09/2013 02:05 (depuis mobile)
c' difficile d'entendre ça quand même quand on a un enfants porteur de handicap. d'entendre que notre enfants ne peux pas aller à l'école à cause d'un manque d'organisation de certaine personne. c' triste. que faire?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales