Social

Des camarades de la CGTR vont porter plainte pour connaître les comptes du syndicat

Rien ne va plus entre camarades de la CGTR. Une fraction de responsables de branches embrayent sur le terrain judiciaire pour qu'enfin la lumière soit faite sur les comptes du syndicat.


Des camarades de la CGTR vont porter plainte pour connaître les comptes du syndicat
"Ils ne nous offrent qu'une seule solution : on va porter plainte contre X et notre avocat sera en mesure de qualifier les motifs de la plainte". C'est à une véritable implosion à laquelle les camarades de la CGTR assistent, en même temps qu'ils se disent attristés de la situation dans laquelle, selon eux, Ivan Hoareau (secrétaire général CGTR) et la confédération les poussent.

Ce dépôt de plainte que certains responsables de branches de la CGTR préparent vient chercher la direction du syndicat sur la "transparence financière" maintes fois réclamée ces dernières années. Ils ne voient toujours rien venir.

Si ces attentes avaient pu être contenues ces trois dernières années entre gens bien élevés, les récentes fuites dans la presse accélèrent le mouvement. Aujourd'hui, la base est meurtrie de voir la famille s'entre-déchirer dans les médias.

"Ce n'est pas ça la CGTR, témoigne Patrice Atchicanon de la CGTR EDF. Une autre voie est possible". Tous réfutent les accusations d'Ivan Hoareau et de Max Banon qui "nous font passer pour des dissidents ou des fractionnistes. Les dissidents : c'est la direction", renvoient-ils à l'expéditeur. "Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage. La différence c'est que c'est la direction qui mord' a nou", signale le délégué EDF.

Les mots sont très durs à l'égard du leader de la CGTR. La première salve vient de Pascal Hoareau, secrétaire de l'Union régionale SUD CGTR. "La direction est en train de totocher, de dézinguer tous ceux qui ont pu dénoncer les dysfonctionnements", largement éventés dans la presse.

Ivan Hoareau "a-t-il peur de perdre ses avantages financiers ?"

"Lorsque l'on pose un certain nombre de problèmes à la direction, la réponse d'Ivan Hoareau est que "le congrès approche" et que certains rêvent de prendre sa place. A-t-il peur de perdre son mandat et les avantages financiers et en nature qui vont avec ?", pousse Pascal Hoareau.

"Aucun dirigeant ou syndiqué de nos structures ne s'est positionné comme successeur potentiel d'Ivan Hoareau", se sent-il obligé de confirmer. Il va plus loin : "les personnes qui ont un jour émis l'idée de succéder à Ivan Hoareau sont toujours à ses côtés aujourd'hui". Les tentatives de déstabilisation proviennent-elles de son cercle proche ?

Ces dernières semaines, les tentatives de sabotage n'ont pas manqué à l'encontre des délégués aux quatre coins de l'île. Deux exemples parmi d'autres : Pascal Hoareau et Clara Derfla, respectivement secrétaire et secrétaire adjoint de l'UR Sud CGTR "sont devenues les deux personnes à abattre à la CGTR", croient savoir les deux concernés.

Quelques jours plus tôt, c'est la délégation syndicale qui a été brusquement et unilatéralement retirée à Eric Dorval par la fédération Auto Moto, alors qu'il était en train de négocier avec la direction de Citroën pendant les NAO. Mis sur la paille, il a été sciemment ridiculisé devant le patronat.

Rassemblement le 17 novembre

Depuis quelques mois, la foudre du secrétariat général semble s'abattre sur "tous ceux qui osent manifester un quelconque soutien à Pascal Hoareau et Clara Derfla", ce qui fait dire à Patrice Atchicanon de la CGTR EDF que la "chasse aux sorcières est ouverte". A ceci près que nous réclamons seulement "la démocratie syndicale, la transparence financière et le respect des statuts", clament les délégués syndicaux. Le pire, conclut Pascal Hoareau, est que la direction de la confédération "tape plus fort sur les camarades que les patrons eux-mêmes", en rigole-t-il.

Aujourd'hui, faute de recevoir la certification de la comptabilité de la CGTR, c'est un peu contre leur propre famille que certaines branches vont jouer. Autour de la table ce matin à Saint-Pierre se trouvaient les représentants de l'Union régionale Sud, la CGTR fédération commerce et services, la CGTR Pôle emploi, la CGT Marins et officiers, Citröen CMR et EDF.

La liste pourrait bien s'allonger le 17 novembre prochain à l'occasion d'un rassemblement organisé sur le front de mer de Saint-Pierre. Les délégués syndicaux comptent bien, avec les salariés qui croient encore à l'esprit du syndicat, crever l'abcès et par la même envoyer un sérieux avertissement à Ivan Hoareau.

Un extrait de l'intervention sans concession de ce matin :

Des camarades de la CGTR vont porter plainte pour connaître les comptes du syndicat
Jeudi 24 Octobre 2013 - 17:05
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2827 fois




1.Posté par Titi or not Titi le 24/10/2013 17:26
Yessssssssss !!!!!

Excellent !!

Ca c est une Très Très Bonne Nouvelle !!!!

Encore , Encore .......

2.Posté par David Asmodee le 24/10/2013 17:29
J'aurais intitulé l'article comme suit : " Des Kamarades découvrent l'eau tiède."

3.Posté par "Terrain" de jeux le 24/10/2013 18:33
Pour les comptes il faut "régulariser", Ivan connaît bien la procédure. On régularise
et on repart à zéro, c'est pas compliqué !

4.Posté par ti bob le 24/10/2013 18:35 (depuis mobile)
La honte!!les pauvres travailleurs y cotises pou engraisse les syndicats
Zot na la vie belle Yvan et compagnie!

5.Posté par Réunionnais attentif le 24/10/2013 18:35
La montagne va accoucher d'une souris,.... le système est trop bien rodé .... même les juges n'y verront que du feu depuis le temps que ça dure !!!

6.Posté par coco le 24/10/2013 18:44
fé pété!

7.Posté par Bouftango le 24/10/2013 19:57
camarades, camarons....

8.Posté par serge st andré le 24/10/2013 20:04
je pense que les brouilleuses de documents fonctionnement à plein régime !!!!!!
Y a des magasins qui font des promos je crois ......

9.Posté par ? le 24/10/2013 20:39
Ivan Hoareau = Paul Vergès

10.Posté par le bonsens le 24/10/2013 21:23
Ivan y utilise téléphone de la CGTR alors que lu lé en Thaillande (abus de confiance..........!), mi crois que la facture de 5000 euros environ existe même si IVAN le terrible la donne des explications à l expert comptable qui a pris bonne note de ses explications, le juge peut apprécier tout à fait autrement c est à dire passage devant le Tribunal donc il faut déposer plainte après nou va voir....................Bon courage na trop longtemps y baigne la dedans.....................

11.Posté par heroes le 24/10/2013 23:12
Excusez moi l'expression, mais il faut avoir des "couilles" pour faire ce que vous avez fait. Aussi, j'apporte mon soutien total aux structures de EDF, Pole Emploi, Citroen, CGT Marin, Fédération Commerce et à l'URS CGTR pour leur initiative.
Il y a trop longtemps que cela dure et il a fallu que vous osiez pour que les choses bougent!

Il y a certainement quelques "camarades" comme vous dites entre vous qui vont commencer à prendre le large. Il faut arrêter de donner de l'importance à une seuLe personne, notamment, en la personne d'Ivan Hoareau! S'il se sent aussi puissant aujourd'hui, c'est parce que vous lui avez donné ce pouvoir.

Un syndicat n'a jamais été dirigé par une seule personne mais par un ensemble de syndiqués, la source même du syndicat.
Il est plus que temps de remettre de l'ordre dans cette organisation et de faire éclater certaines vérités même si elles sont douloureuses!

Courage Camarades!

12.Posté par Cégétistes le 24/10/2013 23:17
Ôté ben Pascal et Clara si zot y veut la place Yvan dis à li,,arrête rabaisse la cgtr comme sa... Si c'est zot qui reprend les rênes de la cgtr c'est la mort du syndicat à coup sur...

13.Posté par moune léo le 25/10/2013 00:17
PCR LA IMPLOSÉ À KOZ MAGOUILLES
CGTR I IMPLOSE À KOZ MAGOUILLES
Et zot i vé fo croire a nou PLR (Pou Languette la Réunion, kom disait in ot internot) la point MAGOUILLES?!!! Tout sa c band zelève Vergès.

PCR : Pou Cok la Réunion
PLR : Pou Languette la Réunion

14.Posté par alain dimitri le 25/10/2013 05:52
a la réunion y coupe la tête bande rois pas mauvais

15.Posté par noe le 25/10/2013 07:17
Ce syndicat "gros doigts" doit être contrôlé au plus haut niveau de la justice ... Trop de sous colportés ...Trop d'abus ... Trop de grèves inutiles !

16.Posté par Ernesto le 25/10/2013 07:40
Camarades, il y a des camarades qui ne sont pas des camarades!!!!

17.Posté par JASMIN.d le 25/10/2013 07:44
j'apporte mon soutien aux camarades, pour leur courage,la transparence li connais pas li croit sa bataille coq y joué avec l'espèces. Aujourd'hui quand on demande les compte la facilité c'est de dire qu'on veut prendre la place né na un proverbe y di bœuf y rale charrette y lire pas carnet . camarade allons donne l'exemple pour nos enfants demain .nul lé y remplaçables.

18.Posté par DEMISSION le 25/10/2013 08:30
HONTE AU TRAVAILLEUR CGTR DU SUD. Arrête de proclamé que vous avez le derrière propre. Yvan doit porter plainte aussi. On verra le patrimoine de certaine du famille du SUD dans la CGTR DU SUD. Vous faites de l'argent sur les pauvres travailleurs, certains de vos conseillers salariés se font payer. Et les représentants syndicats qui vous soutiennes (EDF, Citroën, ect) sont tous des voyous dans leurs entreprises. Demander aux salariés de témoignés, on verra un peu clarté dans tout cette merde. Certains d'entre vous font du terrain à font pour Michel FONTAINE. VOUS FAITES HONTE a LA CGTR.

19.Posté par Le Circonspect le 25/10/2013 08:35
Les Naïfs ouvrent enfin les yeux?

20.Posté par Debois vi lier le 25/10/2013 08:47
je suis un ancien CGtiste et ça fait très longtemps que j'ai quitté pour les raisons qui apparaissent aujourd'hui.
je ne connais pas les problèmes de comptabilité mais ce qui est sur c'est que les égos sont bien présent.
Pour ma part je ne crois qu' Yvan Hoarau doit être élu à vie, il avait qu'à préparer sa relève et lui aller faire de la politique avec méluche.
Quand on est secrétaire général d'un syndicat on ne fait pas de la politique politicienne on se doit de respecter ses adhérents et les status de son organisation n'est ce pas monsieur Hoarau.

21.Posté par pokpok le 25/10/2013 09:02
oté bin koman ifé la? tousala po giyn in plass o pouvoir, arèt in pé. mi voudré juss konèt le bilan de ces syndicalystes dissidents du point de vue défense des travailleurs, é ossi obli pa kissa i cahiète en missouk miss marlène.

22.Posté par Ladi Lafé le 25/10/2013 12:50
''
13.Posté par moune léo le 25/10/2013 00:17 '''''
tin! piske tu y es, donnes nous les autres significations , ump ou udi ou encore sek ireste koi!
bisous!!!!!!!!!

23.Posté par ego le 25/10/2013 13:42
non à la confédération cgtr d'ivan.
vive la fédération cgt 974 des syndiqués !

24.Posté par ? le 25/10/2013 18:49
Et bien on entend pas Mr VERGES dans ce conflit
Il n'aide plus ses amis maintenant

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales