Société

Des appels d'offres restés sans réponse, la SIDR s'adresse aux artisans


Photo SIDR
Photo SIDR
Répondre à un marché public ne relève pas de l’impossible pour les TPE/PME, mais force est de constater que tous les patrons, par manque de temps ou de pratique, ne maîtrisent pas encore bien les procédures associées. Face à ce constat, la SIDR a organisé, ce vendredi matin, une réunion pour les adhérents de la Capeb.

Sur 260 millions d’investissement pour l’année 2014, la SIDR en consacrera 40 aux travaux de réhabilitation et à la maintenance du patrimoine. Cela correspond à environ 300 marchés dont les appels d’offre sont principalement adressés aux artisans et aux TPE.
Encore cette année, la SIDR s’est retrouvée confrontée à un manque de réponses sur les premiers appels d’offres alors même que les acteurs du BTP affirment manquer de travail.

La réunion de ce jour, en présence des représentants de la Chambre de commerce et de la Chambre des métiers, a attiré une centaine d’entrepreneurs. Des comités d’experts vont être mis en place pour répondre aux diverses questions des artisans et les aider à monter leur dossier.  

Les Chambres consulaires sont également à la disposition des entrepreneurs.
Vendredi 31 Janvier 2014 - 15:56
Lu 1549 fois




1.Posté par n o e le 31/01/2014 16:09
Peut-être que les prix proposés sont trop faibles ? et ça n'intéresse personne ...
Pourquoi perdre son temps pour la "peau patate" ?

2.Posté par ti kaf le 31/01/2014 16:21
Normale,de un il faut un gros piston pour gagner le marché donc les artisans n'y coivent plus et ne répodent plus. De deux delais de paiemanent affreusement long alors que c'est la crise et que tout les artisans ont besoin de fond.

3.Posté par David Asmodee le 31/01/2014 16:43
Une grosse boite c'est :
- très exigeant sur le prix
- très exigeant sur la qualité
- très exigeant sur les conditions

Pour le paiement :
- va te faire f...

4.Posté par PRIME DE DEPART le 31/01/2014 17:46
Comme je m'en vais à la retraite bientôt ce serait bien que j'ai un pécule, une poire pour la soif, et puis j'ai deux ou trois dossiers que je peux balancer....
Pas grave je t'arrange le coup, je te licencie 3 mois avant, je ne respecte pas la procédure, tu nous attaques, tu gagnes et le tour est joué...
Vive la SIDR et l'argent public.

5.Posté par William le 31/01/2014 17:55
Très compliqué de répondre à un appel d'offre
+ Prix obligatoirement très bas...
+ Pénalités de retard rédhibitoires..
+ Attributions louches
= pas la peine de perdre son temps à faire une offre !

6.Posté par AVATAR le 31/01/2014 18:57
vu le contexte certain artisans veux reprendre la main suite au depart de jouanen en mettant la pression sur le nouveau qu il ne voulait pas suite au petition qu il on fait ; et cocernant la sidr cé devenu le refuge des dgs , des mairie, du cg, et de la saphir," fontaine,cadet,govindasamy nouvellement arrivé. que fait les syndicats qui pleurent pour un rien" en vacance surement avec les primes de gratteur de cul" surtout que st denis fait parti de commune le plus pauvres et beaucoup sont des locataires des bailleur sociaux ou tous son grassement payer et pierrot fou un coup pied dans ce merdier;

7.Posté par curieuse mais bon le 31/01/2014 21:01
C est qui pour la prime de dpart?

8.Posté par Sin 2ni dabor le 31/01/2014 21:40
LA S I D R une très longue histoire de C O N !

9.Posté par ti kaf le 01/02/2014 18:57
Post 3,si ou le blazé y etonne pas mwin.

10.Posté par lahope le 02/02/2014 11:09
post 9:
Les syndicats de la SIDR sont tous au courant.
Personne ne bouge.
Bizarre non?
L argent public pour faire plaisir aux copains et aux coquins...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales