Société

Des agriculteurs réunionnais s’engagent dans le management environnemental


Des agriculteurs réunionnais s’engagent dans le management environnemental
Après plusieurs mois de réflexion, un groupe d'une vingtaine d’agriculteurs réunionnais a décidé il y a un peu plus d’un an, de créer une association et d'entrer ensemble dans une démarche de management environnemental.

Cette association est similaire à celle des agriculteurs d’autres régions notamment Picards, pionniers de la démarche, dont les exploitations ont été certifiées en 2006. Le projet est en partie financé par l'Ademe de La Réunion. La démarche consiste en une prise de conscience de leur impact sur l'environnement.

L’ISO 14001 est une norme internationale. Elle est reconnue par tous les secteurs d’activités et commence à susciter l’intérêt dans le monde agricole. Outre l’aspect innovant de la démarche en agriculture, c’est son côté collectif qui en fait l’originalité et permet à chacun d’avancer sereinement en s’appuyant sur les expériences des autres et sur la dynamique de groupe.

Réduire l'impact des activités agricoles sur l'environnement

La démarche a débuté par un diagnostic environnemental des exploitations et la mise en place d'un plan d'action dont l'objectif est de planifier, sur plusieurs années dans certains cas, les actions à mener pour réduire l'impact de l'activité des exploitations sur l'environnement. 

Chaque année, des formations et visites d'exploitations sont organisées à la fois pour les salariés et les gérants permettant une prise de conscience et proposant les moyens de diminuer l'impact de nos activités sur l'environnement.

Un bilan environnemental de l'exploitation est réalisé et un plan d'action est revu une fois par an lors de la "revue de terroir" au cours duquel chacun présente ses réalisations et projets futurs. Un accompagnement individuel est réalisé auprès de chaque exploitant, par le CERFRANCE Réunion à l’origine de la démarche.

La démarche de management environnemental répond parfaitement aux trois volets du développement durable des exploitations. Le volet environnemental paraît au premier abord dominant dans cette démarche mais les volets économique et social sont omniprésents. Les agriculteurs s’engagent à réaliser des bilans annuels des salariés de leurs exploitations et de leur proposer des formations visant à accentuer le travail en sécurité et améliorer leurs performances techniques.

Si les 24 exploitations réunionnaises sont pionnières à La Réunion, la région Picarde a déjà financé 4 groupes d'une vingtaine d'exploitations dont un groupe d'agriculteurs biologiques. Une vingtaine d’agriculteurs du nord de la France, principalement Picardie, mais également Champagne-Ardenne et Normandie vient de passer une semaine à La Réunion à la rencontre des exploitations locales.

Venus à la découverte de l’île, mais également des productions locales, ces agriculteurs déjà certifiés ISO 14001, ont eu l’occasion de visiter plusieurs exploitations et de partager leurs expériences avec le groupe. En outre, il s’est agi d’encourager tout le monde pour affronter comme il se doit les derniers mois avant l’audit de certification.

Pour plus d'informations : www.terr'avenir.fr

Des agriculteurs réunionnais s’engagent dans le management environnemental

Des agriculteurs réunionnais s’engagent dans le management environnemental

Des agriculteurs réunionnais s’engagent dans le management environnemental
Lundi 30 Janvier 2012 - 14:13
.
Lu 758 fois




1.Posté par NEMO le 30/01/2012 16:29
IZONT UN SACRE BOULOT !!!

- Entre la pollution des nappes phréatiques de toute l'île et du lagon,... à cause des milliers de tonnes d'engrais répandu sur tous les champs de canne complété avec le lisier des porcheries et les fientes des élevages industriels de poules....

- Et la pollution de l'air à cause des vaches qui relâchent du méthane et des centaines de milliers de tonnes de bagasse mélangée avec des centaines de milliers de tonnes de charbon pour produire sois-disant de l'énergie verte (...) - il serait peut-être intéressant de connaître le nombre de cas de maladie des bronches dans notre département par rapport à un autre de métropole de taille comparable.-..

- Pensez aussi à débroussailler, vous mêmes, tout le tour de vos exploitations agricoles,chaque année, pour éviter la propagation d'incendie et préserver la vie de nos sapeurs pompiers qui se mettent en danger...n'attendez pas que ce soit la Collectivité qui fasse les travaux avec NOS impôts...

Il est à parier que l' omniprésent responsable de votre syndicat, chouchou (?) des médias,ne tardera pas à monter au créneau pour demander des aides !!!

2.Posté par ndldlp le 30/01/2012 17:52
faut laisser la place aux jeunes qui ont des idées, en plus de diplômes d'ingénieur agronome et autres.
plutôt que les vieux débris qui ne savent pas comment gérer ni faire avancer la chambre verte.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales