Faits-divers

Des actes de circoncision qui tournent mal, deux enfants hospitalisés


Des actes de circoncision qui tournent mal, deux enfants hospitalisés
C'est une information du Journal de l'île. Deux enfants ont été hospitalisés, mardi, suite à une hémorragie au niveau du sexe. Les enfants seraient hors de danger précise le journal. Les autorités émettent l'hypothèse de circoncisions ayant mal tourné.

Si l'auteur de cet acte n'a pas encore été interpellé, les enquêteurs savent que les circoncisions ont été faites dans une maison du quartier de Bassin Plat à Saint-Pierre.
Mercredi 19 Décembre 2012 - 07:37
.
Lu 1859 fois




1.Posté par Antipode le 19/12/2012 07:22
Prison pour les auteurs pour torture et actes de barbarie avec probablement circonstance aggravante parce que commis en réunion (sans mauvais jeu de mot) !

2.Posté par ....chuuuut ! le 19/12/2012 07:53
Il ne faut surtout ne rien dire quant à l'identité de ces barbares, bouchers d'un autre age, qui pratiquent encore ce genre d'atrocités. Cela n'est plus pratiqué à la réunion, même chez les musulmans qui, depuis des décennies, privilégient la médecine légale.

3.Posté par Un acte de barbarie le 19/12/2012 08:21
Une circoncision qui n 'est pas effectuée dans le cadre hygiénique d'un hôpital n'est nullement un acte religieux mais un acte de barbarie.
Il faut punir sévèrement de nos jours les auteurs de ces pratiques cruelles faites sans aucune hygiène dans une arrière-cour, soi-disant au nom de Dieu.
Armand Gunet

4.Posté par per diem le 19/12/2012 08:35
et évidemment c la sécu qui va payer....

5.Posté par Antipode le 19/12/2012 09:10
Per Diem parce que vous vous attendiez à quoi ? Tout le monde cotise pour c'est le principe de la Sécurité Sociale ;) donc tout à fait normal !

6.Posté par Antipode le 19/12/2012 09:12
Pour ce qui est de la raison et à fortiori religieuse elle doit être condamnée ; un adulte se fait circoncire s'il le souhaite mais on ne l'impose pas à un enfant (même avec sa pseudo volonté éclairée) !

7.Posté par Akham le 19/12/2012 09:52
sa commence à puer le racisme ici...

sinon à part sa, cette pratique ne sert à rien :
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/07/16/18656-circoncision-reduit-infections-urinaires-petits
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2011/07/21/11018-nouvelles-strategies-prevention-contre-sida?position=1&keyword=circoncision
http://www.lequotidiendumedecin.fr/actualite/international/une-etude-plaidoyer-pour-la-circoncision
http://www.larecherche.fr/savoirs/sante/circoncision-fera-t-elle-reculer-sida-01-06-2009-78876

8.Posté par Antipode le 19/12/2012 10:15
Alors pour ce qui est des infections urinaires, en lisant correctement l'article "cette opération présente un intérêt en cas de malformation urinaire ou d'infections à répétition chez les petits garçons. Elle reste en revanche controversée comme mesure de prévention généralisée."
Il est bien précisé que ça peut avoir pour seul intérêt des infections urinaires à répétition ;) si le dossier médicale des 2 enfants le confirme alors l'intervention pourrait être légitimée et uniquement dans ce cas et quoiqu'il en soit dans un centre hospitalier ;)
Pour ce qui est de la prévention du sida, il ne me semble pas que les enfants aient des rapports sexuels ?!
De plus ça n'empêche pas d'avoir le sida, ça ne ferait que limiter le taux de contamination ;) tout en baissant le plaisir, la sensibilité masculine et n'empêche pas les femmes de se faire contaminer ;)
Pour ce qui est du racisme par définition ça n'a aucun rapport aux croyances/religions ;) et ceci dit, il n'existe pas différentes races au sein d'un même groupe, justement la définition de race est pour indiquer une incompatibilité de procréation entre races ;)
D'autres suggestions ?

9.Posté par Boa Bill le 19/12/2012 10:42
Que l'on retrouve vite celui ou celle qui a "opéré" et qu'on lui réserve une belle suite dans une de nos prisons.

Bertel de Vacoa

10.Posté par per diem le 19/12/2012 10:56
eh non antipode, la sécu n'a pas à financer les actes liés au culte.....d'ailleurs parents et médecins trichent et fraudent la sécu en déclarant à la sécu une chirurgie de phimosis.... ce qui est une simple circoncision religieuse....

11.Posté par L''''''''''''''''''''''''''''''''Ardéchoise le 19/12/2012 11:29
Antipode, si tout le monde cotisait à la Sécu, ça se saurait ! Mais que beaucoup en profitent sans cotiser, ça c'est certain...
Renseignez-vous donc avant d'écrire des âneries pareilles !
Quant au racisme, que vient-il faire la-dedans ? Trop facile comme argument.

12.Posté par Antipode le 19/12/2012 12:02
Et si PerDiem ; soigner ça n'est pas prévenir, ça c'est la part de l'éducation ;)

13.Posté par Nom d'une pipe ! le 19/12/2012 13:17
Moi Capitaine Haddock , je m'écrie saperlipopette, au nom du pipe ! Quel scandale !

14.Posté par Antipode le 19/12/2012 13:21
Eh bien alors je te l'apprends LArdéchoise :) Je dis bien tout le monde ; il s'agit de de la CSG/CRDS cotisée par tous ; même ceux qui reçoivent des revenus sociaux mais qui ne cotisent qu'à la CSG

15.Posté par Dr Anonyme le 19/12/2012 14:53
Débat sur l’éventuelle prise en charge par la sécurité sociale de la circoncision

En principe, la circoncision rituelle étant une atteinte à l’intégrité corporelle sans le consentement de l’enfant, n’est pas remboursée et donc ne coûte rien à la sécurité sociale.

Dans les faits, la situation est bien plus complexe :

En cas de diagnostic de phimosis, la circoncision est prise en charge par l’assurance maladie sous le titre posthectomie.

Lorsque son indication est rituelle la circoncision n’est pas prise en charge par l’assurance maladie. Elle revient entre 500 et 1 000 euros à la famille.

Compte tenu de cet état de fait, nombre de circoncisions rituelles sont effectuées, sous couvert d’une indication médicale, car les familles ont tendance à beaucoup insister auprès du médecin voire à ne pas décalotter l’enfant pour qu’il développe un vrai phimosis impliquant la prise en charge par l’assurance maladie ce qui s’assimile à des détournements et des fraudes à l’assurance maladie.

Cette fraude semble massive : 40 % des posthectomies sont pratiquées en Île-de-France. 77 % sur les régions : Île-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Languedoc-Roussillon.

Comme il n’y a aucune raison que les phimosis soient plus nombreux qu’ailleurs, seule la fraude peut expliquer ces disparités géographiques.

Pour éviter ces frais, les circoncisions rituelles sont alors généralement effectuées hors des hôpitaux pour un coût bien moindre de 150 € mais ils entraînent un taux important de complications : hémorragies, surinfections, plaies et mutilations du gland qui sont, elles, nécessairement prises en charge par la sécurité sociale et générant un surcoût pour l’assurance maladie.

La prise en charge initiale de toutes les circoncisions est estimée à 9 millions d’euros par an. In fine cela pourrait se traduire par une diminution des coûts pour la sécurité sociale.

La question a été posée par la député UMP Valérie Boyer.

Roselyne Bachelot lui répond que « Le champ de l’assurance maladie défini par l’article L. 321-1 du code de la sécurité sociale couvre les soins nécessaires au maintien ou au rétablissement de l’état de santé des personnes. » et que « la circoncision rituelle pour motifs religieux n’entre pas dans ce cadre, de même que les actes médicaux pratiqués pour d’autres motifs personnels, esthétiques ou de confort », « J’en appelle les médecins à leurs responsabilités. Il s’agit clairement d’une fraude à la Sécurité sociale quand c’est pour une indication religieuse qu’on se met sous le couvert d’une indication médicale », a insisté la ministre.

Face au tollé provoqué par sa question, Valérie Boyer fait savoir après coup « qu’il n’a jamais été question d’une prise en charge totale par l’assurance maladie bien au contraire et en aucune façon dans notre pays laïc cela serait admissible. La volonté de Valérie Boyer est de révéler cette fraude inacceptable à l’assurance maladie et au principe de laïcité, et d’essayer qu’on y mette un terme. »

Position du corps médical, les urologues

Au congrès d’urologie de novembre 2012, une table ronde tente "d’apporter des réponses aux interrogations des urologues qui peuvent se retrouver dans une situation inconfortable par rapport à la réglementation (...)

Les questions qui se posent sont la liberté religieuse, la liberté des parents à élever comme ils veulent leurs enfants, le consentement et le respect de l’intégrité de l’enfant, la réalisation d’un acte chirurgical sans but thérapeutique qui n’est pas dénué de complications : sur les 80 000 circoncisions pratiquées chaque année en France, 0,4% à 2% en établissements de santé entraine des complications (hémorragie, infections, problèmes cutanés, etc.) et probablement 35% à 48% en dehors."

16.Posté par Antipode le 19/12/2012 15:18
Merci de cet éclaircissement !

17.Posté par Antipode le 19/12/2012 15:20
LArdechoise tu verras, se cultiver est un atout et fait du bien :)

18.Posté par Sans Blague le 19/12/2012 15:35
1/ C'est vrai. Pour preuve. Ceux qui ne cotisent pas, et qui ne bénéficie d'aucun régime social, se voient octroyer la CMU...la CMUC

2/ "Pour ce qui est du racisme par définition ça n'a aucun rapport aux croyances/religions ;) et ceci dit, il n'existe pas différentes races au sein d'un même groupe, justement la définition de race est pour indiquer une incompatibilité de procréation entre races ;)". Cà veut dire quoi et vient faire quoi le racisme dans le sujet?


19.Posté par per diem le 19/12/2012 17:15
Et si PerDiem ; soigner ça n'est pas prévenir, ça c'est la part de l'éducation ;)

++++++++++++++

tiens donc, encore une ânerie...c'est distrayant ici ! la prévention et l'éducation ne font pas partie de la santé ? vous n'avez donc jamais vu de campagne de prévention contre le tabagisme, on ne vous a jamais mis un vaccin contre la polio (vous avez loupé celui du mongolisme en tous cas)....et des cours d'éducation à la santé sur les grossesses des mineurs ça ne vous dit rien ?

18.....en bon gauchiste intoxiqué par la propagande antiraciste, vous confondez et décalez d'un rang race et espèce par pure idéologie dans la classification scientifique du vivant !
la reproduction avec constitution d'une lignée est courante au sein de différentes races (cf chiens, humains et vaches), MAIS pas entre différentes espèces (hybrides non reproductibles genre mulet, tigron..) !


Quelques exemples d'animaux stériles résultant de croisement entre ESPÈCES différentes


* bardot ou bardine : ânesse + cheval
* beefalo : vache + bison
* cama : lama (femelle) + dromadaire (mâle)
* chabin : bélier + chèvre
* cochonglier : verrat (porc) + laie ou sanglier + truie= sanglochon
* coquard : faisan + poule
* crocotte : loup + chienne
* dzo : vache (ou taureau) + yack
* jaguapard : jaguar + panthère
* jaguarion : jaguar + lionne
* lamel : lama (mâle) + dromadaire (femelle)
* léopon : panthère + lionne
* léporide : lièvre + lapin
* ligron ou ligre : lion + tigresse
* lounard : loup + renard
* mouchèvre : bélier + chèvre
* mulard : canard de barbarie + cane domestique
* mulet : serin + chardonneret
* mulet ou mule : âne + jument
* ocema : ocelot + puma
* ovicapre : bouc + brebis
* Savannah : chat domestique + serval
* siabon : gibbon + siamang
* tiglon ou tigron, ou tigon (anglicisme) : tigre + lionne
* turkoman : chameau de Bactriane + dromadaire
* whalphin : fausse orque + grand dauphin
* zébrâne ou donzèbre : âne + zèbre
* zébrule : cheval + zèbre
* zopiok (mâle) ou zoom (femelle) : zébu + yack
* zhorse : zèbre + jument.

20.Posté par Zozossi le 19/12/2012 22:24
Le nombre de ces pratiques est proportionnel à celui d'immigrés arriérés. En métropole, les cas d'excision et de circoncision-charcutage ne sont pas rares. La Réunion les découvre à son tour à mesure qu'elle subit un afflux inassimilable.

21.Posté par Antipode le 20/12/2012 05:31
Alors SansBlague, le racisme est évoqué dans le post de Akham ;)

Pour ce qui est de "1/ C'est vrai. Pour preuve. Ceux qui ne cotisent pas, et qui ne bénéficie d'aucun régime social, se voient octroyer la CMU...la CMUC"
Encore une fois tout le monde cotise via la CSG/CRDS ; si la personne n'est pas française, elle peut bénéficier de la CMU certes mais uniquement si elle réside sur le territoire ; comprenez qu'on ne va pas faire des charters pour aller se soigner dans son pays d'origine lol ; tout résident en France (sauf Mayotte et c'est honteux) participe à la vie du pays, par définition ; j'évoquerai évidemment la TVA que tout le monde paye et d'autant moins que l'on est riche ;)

PerDiem soigner n'est pas éduquer ni prévenir ; les personnels soignants ne sont pas dans les écoles et les instituteurs dans les hôpitaux ;)
Pour ce qui est de l'aspect animalier que la descendance soit stérile ou non il y a descendance donc procréation en amont donc compatibilité donc même espèce ; vous pouvez cherchez à croiser une vache et un ver de terre ça ne fonctionne pas ; l'âne et la jument sont tous les deux des équidés donc compatible...
On parle de famille ; vivez éloigné de votre famille pendant quelques millions d'années, physiquement vous diffèrerez probablement des ancêtres mais vous serez encore génétiquement compatible !

Zozossi la Justice précise bien que ces pratiques sont condamnables ; après la connerie n'a pas de nationalité hein ;)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales