Culture

Des Réunionnaises à l'esprit "éco-durable" sur Ushuaïa TV

Le parcours et l'engagement éco-citoyen de trois femmes réunionnaises: c'est l'angle choisi par une équipe documentaire de la chaîne Ushuaïa TV actuellement en tournage sur l'île.


Christine Oberdorff et Guillaume Le Corre d'Ushuaïa TV seront épaulés par Christophe Divet (au centre)
Christine Oberdorff et Guillaume Le Corre d'Ushuaïa TV seront épaulés par Christophe Divet (au centre)
Ils sont deux journalistes de métropole à poser pour quelques jours leurs valises à la Réunion. Arrivés ce matin, ils ont jusqu'à samedi pour mettre en boîte des heures d'images et en garder le meilleur sur 26 minutes à diffuser fin mai sur la célèbre chaîne "verte" Ushuaïa TV.

Ce mardi après-midi, dans les murs de l'IRT à Saint-Paul, les initiateurs de ce projet de découverte des régions "délocalisées" ont rendu compte du travail qu'ils vont effectuer dès mercredi matin aux quatre coins de l'île.

"L'émission "Leur monde à elles" est diffusée depuis septembre sur Ushuaïa TV. Après la Bretagne qui est ma région de coeur, nous sommes allés tourner en Auvergne et nous voici à la Réunion", explique Christine Oberdorff, qui connaît par ailleurs bien la Réunion pour y avoir travaillé dans les années 90 sur la chaîne publique.

Le retour à la Réunion se fait au féminin. "Nous allons réaliser trois portraits de femmes qui étaient susceptibles d'avoir envie de se raconter", annonce-t-elle. Des femmes dont la localisation a été facilitée par l'Ile de la Réunion Tourisme. "L'idée était de montrer une Réunion multiple", poursuit-elle. Canal de diffusion écologique oblige, le choix de ces trois drôles de dames tourne forcément autour de l'approche environnementale.

Des parcours qui tournent autour de la cause environnementale

Le premier de ces portraits intéressera Signol Lauret, membre du conseil d'administration du Parc national. La mise en images se fera par exemple du côté de la Plaine des Cafres. Côté littoral et sa préservation, le documentaire a pêché une interlocutrice de choix en la personne de Soraya Issop Mamode, directrice de la Réserve marine depuis peu.

Enfin, après la Réunionnaise des "champs" (façon de parler), de l'océan, la "Réunionnaise des villes" est représentée par Isabelle Lebon. Avec sa fonction de chef de projet développement durable à la Caisse d'assurance maladie, elle participe au projet innovant de climatisation des bâtiments via le différentiel de températures des mers. Bref, des femmes engagées tant sur le plan professionnel que personnel pour la protection de l'environnement et le développement durable.

Après les cinq jours de tournage qui se feront avec l'aide de professionnels de l'image et du son locaux, comme le réalisateur Christophe Divet (les fameux clips de promotion de l'IRT), ainsi que le temps du montage, les 26 minutes du documentaire seront diffusées le 29 mai en soirée sur Ushuaïa TV. A vos agendas.
Mardi 17 Avril 2012 - 16:38
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1848 fois




1.Posté par du vent le 17/04/2012 17:03
Encore une manifestation de la manipulation médiatique selon le "politiquement et administrativement correct". Il y a des femmes à la Réunion qui ont fait ou font bien plus par leur engagement associatif bénévole.

2.Posté par eric le 17/04/2012 20:12
Bravo, plus on parle de la réunion et mieux c'est

3.Posté par Troll le 17/04/2012 20:16
Belle branlette d'intellos bobos qui doivent rouler en 4x4 !!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales