Politique

Dernières auditions dans l'affaire Alain Bénard

Depuis plusieurs jours, une vingtaine de personnes ont été entendues par la juge d'instruction Brigitte Lagière concernant l'affaire des factures d'eau réglées par la municipalité de Saint-Paul. Une affaire qui avait été révélée suite au dépôt d'une plainte par la députée-maire Huguette Bello.


Dernières auditions dans l'affaire Alain Bénard
Ils sont une vingtaine d'administrés de Saint-Paul à avoir été "reçus" par la juge d'instruction Brigitte Lagière depuis près d'une semaine à Champ Fleuri en réponse à la requête de Me Laurent Schwartz, avocat d'Alain et Jean-Marc Bénard, respectivement maire et adjoint à l'époque des faits reprochés. Des administrés qui avaient été approchés par l'ancienne majorité saint-pauloise. Le but, un règlement de leurs factures d'eau mais pas seulement selon la députée-maire de Saint-Paul.

Dans la foulée de son élection à la tête de la municipalité en mars 2008, Huguette Bello avait déposé plainte contre son opposant politique en dénonçant un "achat de voix" et une manoeuvre dédiée à favoriser son assise à la tête de la commune. Résultat, Alain Bénard avait été une première fois entendu par les gendarmes, fin août 2009, avant d'être mis en examen le 22 octobre 2009 pour "obtention ou promesses d'obtention de suffrages par dons ou faveurs" aux côtés de son frère, Jean-Marc Bénard.

Plus de 300 foyers auraient été concernés par ces "promesses", soit plus de 570.000 euros qui devaient tomber dans les poches de Véolia. Les Saint-Paulois devaient donc glisser leur bulletin de vote en retour selon les plaignants mais voilà, Alain Bénard n'a pas été élu et les factures en question n'ont jamais été réglées. Chose que récuse la défense qui avait requis l'audition d'une vingtaine d'administrés d'où les auditions réalisées depuis près d'une semaine. L'objectif de la défense étant de prouver qu'il n'y avait aucun lien entre ces factures d'eau et leur bulletin de vote.

Règlement de compte politique ou "achat supposé de voix". Affaire à suivre...
Mardi 31 Août 2010 - 08:00
Ludovic Robert
Lu 1650 fois




1.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 31/08/2010 08:17
Règlement de compte politique ou "achat supposé de voix". Affaire à suivre
est il vraiment nécessaire de se poser encore la question ?

de son coté Mme Huguette ne peut plus faire l'oie blanche, quand on connait son positionnement intéressé sur le Massacre Sociale, Judiciaire et Éducatif des Enfants rémunérateurs et les 90% de Pères condamnés de nature, GENRE MASCULIN de la Réunion..., AVEC L'ARGENT DE TOUS

2.Posté par A Papapio le 31/08/2010 08:34
u[b[Papapio, ni macro ni géniteur payeur:]]ub vas consulter un psy à la fin. Tu nous saoules à chaque fois, peu importe le sujet, à nous bassiner avec ton histoire. Bon ok tu as dû souffrir je compatis mais à un moment donné c'est saoulant franchement! "massacre social", " massacre judiciaire" et patati et patata ... C'est bon quoi! c'est ton problème perso. Garde le pour toi.

3.Posté par C'est vrai qu'il nous em.... le 31/08/2010 09:55
Cela fait un moment qu'il nous gonfle avec son histoire le papapio. Je ne suis même pas sur qu'un psy puisse faire quelque chose pour lui

4.Posté par karamelmou le 31/08/2010 10:25
ça et les jacobins socialos communistes de Cambrone c'est vrai que c'est gonflant!

5.Posté par avatar le 31/08/2010 10:45
encore une histoire d achats voix on achete avec des emplois, de l argent, des permis de construire des marchés, des voyages, des emplacement, de faire entré des petits copains mutation a la reunion, et maintenant facture d eau,mais benard n est pas le seul celui ou celle qui porte plainte connais souvent les combinnes et ces plus facile a redigé la plainte le procureur devrais les inculpés tous pour ces faits une bonne fois pour tous, mais on sait bien ces du social made in reunion une marque deposé qui fait des ravage en ce moment au conseil general ou la majorité de tos employé l année derniere pour preparé les regionals manqué de la pte du cg son remercié a coup pied au cul remplacé par les cocos candidat au cantonale ,promener vous dans le jardin de l etat en ce moment qui es devenu le jardin des lamentations ils sont tous la a guetté la drh ou le mercredi la commission permanante pour imploré celle qui ce dit social, il sont pas les seul ceux de l arast berné par quelque mois de contrats son souvent la, ca ces la misere social meme s il etait conscient que ca devrait les arrivé ces quand meme des meres et peres de famille et certain d entre eux son meme devenue adherent des deux partis au pouvoir actuellement ds et ader constater vous meme en prenant de l air dans ce jardin devenue un lieu.....DEVINZ VOUS MEME.

6.Posté par Cambronne le 31/08/2010 12:39
4.Posté par karamelmou le 31/08/2010 10:25
ça et les jacobins socialos communistes de Cambrone c'est vrai que c'est gonflant!

Vous n'allez quand même pas m'en-vouloir lorsque cet ex Maire se servait d'abord avant de servir ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales