Actu Ile de La Réunion

Dernière réunion publique des Etats Généraux des Femmes à la Réunion

Aujourd’hui à Cilaos se tenait la dernière réunion publique des Etats Généraux des Femmes à la Réunion. Le but : faire partager les expériences et établir des propositions pour l’amélioration de la condition des femmes à la Réunion.


Dernière réunion publique des Etats Généraux des Femmes à la Réunion
« La parité et la mixité, c’est dans les textes, pas sur le terrain ». Dany Boyer sait de quoi elle parle. Cette ancienne agent de la fonction publique a été victime de harcèlement moral dans son travail. Cilaosienne de naissance, elle participe désormais activement à la vie culturelle du village. Aujourd’hui, elle anime les débats organisés pour les Etats Généraux des Femmes à la Réunion.

Une cinquantaine de personnes étaient présentes ce matin à cette dernière réunion publique. Les Etats Généraux avaient débuté en février. C’était la première édition de ce genre à la Réunion. Le but : écouter et de partager les expériences et les difficultés des femmes à la Réunion, dans tous les domaines. Trois ateliers étaient proposés ce matin : « les Femmes et les situations précaires », « les Femmes et l’économie », et l’atelier « Parité, mixité et image ».

« Dans ces petits villages, les femmes sont encore muselées »

Les organisateurs avaient bien du mal à faire intervenir le public ce matin. Selon Dany Boyer, les femmes présentes n’osaient pas s’exprimer devant tout le monde. De plus, la présence du Maire de Cilaos et de quelques autres élus de sexe masculin a pu freiner les ardeurs. En revanche, pas de père de famille dans l’assemblée, au grand regret de l’animatrice du débat.

« Pour délier les langues, il faudrait faire du travail de proximité sur le terrain », confie-t-elle. Dany Boyer elle-même, a des difficultés à parler de son expérience malheureuse. Au cours de la journée, la parole s'est finalement libérée: certaines femmes victimes d'abus ou qui ont connu des situations délicates ont livré des témoignages poignants.

Après cette dernière journée de réunion publique, le collectif « Femmes 974 » a l’intention d’établir une quinzaine de propositions très concrètes concernant l’amélioration de la condition féminine à la Réunion. Un comité de sujet se chargera ensuite d’aller à la rencontre des élus pour leur présenter ces propositions.

Le collectif a reçu l’aide et le soutient de plusieurs organisations et associations. Il déplore en revanche le manque d’implication du Conseil Général qui, relancé plusieurs fois, n’a jamais répondu à leur appel.

Malgré la fin des Etats Généraux, les organisateurs restent mobilisés pour la cause féminine. La semaine prochaine, le collectif rencontrera des prisonnières à Domenjod. Une entrevue avec des musulmanes est également prévue. Le collectif espère aussi obtenir un rendez-vous avec Marie-Luce Penchard lors de sa prochaine visite.
Samedi 10 Avril 2010 - 15:40
Virginie BARET
Lu 2802 fois




1.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 10/04/2010 21:28
"pas de père de famille dans l’assemblée, au grand regret de l’animatrice du débat"...
Il y en a eu, et plein, mais leurs interventions en faveur d'une VRAIE PARITÉ ne correspondaient pas aux conclusions PRE-Électorales dictées par Mme Couapel ...

Il est plus que temps que les Animateurs et Animatrices de ces débats rétablissent la Vérité sur la Manière, le Fond, comme la Forme de ce qui s'est Vraiment dit...
et des réactions houleuses que cela a déclenché en arrière plan...

2.Posté par Garou le 10/04/2010 23:08
Sur la photo elles ont effectivement l'air encore en assez bon état général, vive les états généraux !

3.Posté par G. Frêche le 11/04/2010 11:20
Il y a trop de white dans cette équipe... Pourquoi n'applique-t-on pas la parité ? Je vais saisir la HALDE.

4.Posté par Ramaye Louis le 11/04/2010 11:55 (depuis mobile)
Hé bien décidément elle était dans de nombreuses associations cette "Fabienne couapel-sauret" avant d'atterir à la région avec Didier Robert. Au fait c'est quoi son vrai métier?

5.Posté par goulam le 11/04/2010 13:04
Décidément, les idèes socialistes progressent aprés Frêche, et Valls.
Leurs refrain contagieux fait en quelque sorte du séparatisme, communautarisme blanc ; ils n'ont pas fini de nous surprendre ces socialistes.
goulam

6.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 11/04/2010 20:28
4) "Au fait c'est quoi son vrai métier?": opportuniste prête a marcher sur tout le monde...
même contribuer a étouffer le scandale de la traite des Enfants Réunionnais et du Massacre Sociale, éducatif et judiciaire des Pères, ne lui pose aucun problème...

Il est plus que temps que les Animateurs et Animatrices de ces débats rétablissent la Vérité sur la Manière, le Fond, comme la Forme de ce qui s'est Vraiment dit...
et des réactions houleuses que cela a déclenché en arrière plan...


Et bien alors ??? C'est la peur de Mme qui vous arrête ???..
Un peu de Courage ne peu pas nuire a la cause légitime des Femmes !...

7.Posté par Jeff le 11/04/2010 21:35
papapio, y'a des fois tu es un peu lourd. Fabienne Couapel s'intéresse à l'évolution de la société et elle s'y implique. Qu'elle est de l'ambition, c'est heureux. Si j'étais toi, je m'appuierais sur des personnes comme elle pour faire avancer ton juste combat.

Elle est juriste (avocate) d'origine.

8.Posté par Ramaye Louis le 12/04/2010 07:56 (depuis mobile)
Avocate? Je n'en suis pas si sur!.....

9.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 12/04/2010 17:47
Jeff, parfois t'es un peu bouché... Fabienne Couapel s'interresse d'abord a sa personne et ses perspectives personnelles et use de la Trahison comme personne pour y parvenir...
Libre a toi de vouloir t'appuyer sur qui tu veux et d'accepter les duperies, moi NON...

Etat Généraux de la Réunion: DUPERIE
Etat Généraux des Femmes DUPERIE.....
Un peu de Courage ne peu pas nuire a la cause légitime des Femmes...ni a la Parité...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales