Social

Dernier jour pour déposer sa déclaration d'impôts: Les agents des finances réclament des postes


Dernier jour pour déposer sa déclaration d'impôts: Les agents des finances réclament des postes
Les contribuables réunionnais qui ne l'ont pas encore fait sont invités à déposer leur déclaration des revenus 2012 jusqu'à ce soir minuit.

A Saint-Pierre, ce matin, les agents des finances publiques ont profité de cette journée de rush pour exprimer leur exaspération. "En 10 ans, nous avons perdu 50 agents de catégories C. Ce sont les agents qui reçoivent le public, traitent les dossiers", souligne Eric Métro, secrétaire départemental de Solidaires Finances.

A ce problème d'effectif, conséquence au moins partielle de la révision générale des politiques publics de 2007, le syndicaliste y ajoute bien volontiers un calendrier beaucoup plus resserré. Alors que la période de traitement des déclarations sur le revenu s'étendait de mars à septembre, elle s'est réduite cette année pour démarrer en mai. La litanie se poursuit sur le plan organisationnel avec l'instauration de plages horaires de réception du public de 6 heures par jour. Si l'initiative promettait d'aller dans le bon sens, "les agents qui devraient se consacrer au traitement des dossiers sont appelés en renfort à l'accueil du public, retardant d'autant leur propre travail", regrette Eric Metro.

Si l'informatisation des données et le boom des télédéclarations sont mises en avant par le ministère des Finances pour appuyer les non-remplacements de départs en retraite, Solidaires Finances Réunion livre des chiffres beaucoup moins jubilatoires.

L'informatisation ne règle pas tout

"En 10 ans, on est passé de zéro télédéclaration à 88.000 dans le département (chiffres jusqu'à 2011, ndlr), mais dans le même temps on a 87.500 foyers fiscaux supplémentaires", explique-t-il. La démonstration du syndicat tend à prouver que le bénéfice espéré s'annule en ligne de compte. "Le gain est de zéro", conteste le secrétaire syndical.

Outre ses messages délivrés ce matin aux contribuables venus remettre leur déclaration, Solidaires interpelle les élus. "On a écrit à nos députés, sénateurs, à notre directeur des finances à la Réunion M. Chevallier et au directeur général à Bercy sur ce manque d'emplois", précise Eric Metro. Si les centres des impôts de métropole sont déjà en souffrance, "les DOM le sont encore plus", complète-t-il.  

Pour éviter le rush, un délai supplémentaire est accordé aux télédéclarants, soit jusqu'au 11 juin.
Lundi 27 Mai 2013 - 14:24
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1302 fois




1.Posté par Alain BLED le 27/05/2013 16:34
Il y a une semaine, j'ai dû aller à leur bureau de St-Pierre pour prendre en urgence un papier qui n'avait rien à voir avec les déclarations d'impôts : j'ai dû faire la queue deux heures dehors avant d'accéder simplement à l'accueil, puis être dirigé sur un guichet d'où on m'a refait faire la queue avec un ticket pour un autre bureau.
Soit une matinée d'attente pour une simple attestation de propriété qui peut être sortie de leur ordi en trente secondes. J'imagine qu'aujourd'hui ça devait être bien pire :)
La faute à Sarko qui a voulu réduire le nombre des fonctionnaires pour mieux les rendre inefficaces et donc haïs du public, ? ou d'une mauvaise organisation des chefs de l'administration? Car les plus à plaindre sont les agents dans cette affaire, et c'est eux qui en prennent plein la g...avec les administrés !
Un public un peu responsable aussi, car
je me demande si les bouchons à l'entrée de St-Pierre ne sont pas en partie aggravés par tous les gens qui vont en même temps essayer de résoudre des problèmes (sécurité sociale ou impots, etc) qu'ils auraient pu régler bien avant. On attend la dernière minute, et on veut absolument se garer tout près. un mélange d'imprévoyance et de flemme qui n'arrange pas les choses !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales