Société

Dépôt de munitions de la Plaine des Cafres : Installation de la commission de suivi des sites

La Préfecture annonce dans un communiqué l'installation de la commission de suivi des sites pour le dépôt de munitions de la Plaine des Cafres:


Dépôt de munitions de la Plaine des Cafres : Installation de la commission de suivi des sites
Une commission de suivi des sites a été créée pour le dépôt de munitions de la Plaine des Cafres située sur la commune du Tampon, par arrêté préfectoral du 30 novembre 2012.

Une première commission de suivi des sites s’est tenue à la sous-préfecture de Saint Pierre le 22 janvier 2013, sous la présidence de M. Jean-Luc Lhemanne, sous-préfet de Saint-Pierre.

La commission de suivi des sites est un lieu d’échanges et d’informations entre l’administration, la collectivité territoriale, l’exploitant, les riverains et les salariés. Elle est notamment chargée de suivre l’activité des installations classées du dépôt de munitions de la Plaine des Cafres.

Cette commission est associée à l’élaboration du plan de prévention des risques technologiques (PPRT); elle émettra un avis sur le projet de plan. A ce titre, l’inspecteur des installations classées du Ministère de la Défense a précisé que l’objectif du PPRT est la protection des personnes, qui implique la maîtrise de l’urbanisation dans les zones soumises à un risque industriel.

Le PPRT est prévu d’être prescrit courant premier trimestre 2013 par arrêté du ministère de la Défense. Au terme de la procédure d’une durée de dix-huit mois, le PPRT sera approuvé par arrêté du préfet et du ministre de la défense.

La procédure d’élaboration du PPRT comporte plusieurs phases (analyse des aléas et des enjeux, stratégie, enquête publique) en vue de définir des choix d’orientation avec les acteurs associés. Tout au long de la procédure, des phases de concertation sont prévues.

Le sous-préfet de Saint-Pierre a précisé que des réunions plus informelles pourront se tenir au fil de cette procédure.

Le ministère de la Défense a d’ores et déjà pris la décision de réduire le risque à la source en limitant le volume de munitions stockées, mais c’est au terme du processus complet de la procédure de PPRT que pourront être envisagées toutes les mesures nécessaires permettant la meilleure prise en compte des risques dans le souci de la sécurité de la population.

Concernant la demande d’autorisation d’exploiter au titre des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE), procédure indépendante du PPRT, le représentant du ministère de la Défense a précisé que suite à l’enquête publique du 1er au 31 octobre 2012, la commission d’enquête publique a donné un avis favorable. Un rapport sera élaboré courant premier trimestre par l’inspecteur en vue d’un passage en Conseil Départemental de l’Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques (CODERST)

Cette première commission a été marquée par la qualité des échanges, soulignée par le Maire du Tampon, membre du collège collectivités territoriales.
Lundi 28 Janvier 2013 - 11:06
Lu 1198 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales