Santé

Dépistage des cancers à la Réunion: "Pran out randévou !"

L'association Run Dépistages entend augmenter le taux de participation au dépistage des cancers du sein, colorectal et de l'utérus à la Réunion. Pour cela, l'association prend en charge l'organisation et la promotion des dépistages chez les publics ciblés à travers une grande campagne de sensibilisation. Et quoi de mieux qu'une marraine de choix, en la personne de Yaëlle Trules, pour porter la bonne parole !


Yaëlle Trules, Nicolas Frapaise et Nathalie Devouge
Yaëlle Trules, Nicolas Frapaise et Nathalie Devouge
"Run dépistages est une association loi 1901, anciennement Mammorun, qui s'occupe de mettre en place les dépistages du cancer du sein, colorectal et de l'utérus. Une équipe de huit personnes travaille quotidiennement pour inviter la population cible à venir se faire dépister", explique Nathalie Devouge, médecin au sein de l'association Run Dépistage.

Pourquoi une telle démarche ? La Réunion est encore un département à la traine en matière de dépistage précoce des cancers. Le dépistage organisé doit entrer de façon naturelle dans le parcours de soins des Réunionnais. "On veille à l'organisation et au bon suivi des dépistages", souligne-t-elle. Par exemple, pour le cancer du sein, si le dépistage était pris suffisamment à temps, 3.000 vies pourraient être sauvées en France chaque année. A la Réunion, ce sont environ 300 cancers du sein qui sont recensés par an. Lors de la dernière campagne de dépistage (ndlr: une campagne dure deux ans), 94.000 femmes ont reçu une invitation au dépistage et 51% ont été dépistées. "Une donnée comparable à celle de la métropole", rappelle Nicolas Frapaise de Run Dépistage.

Et c'est là qu'entre en jeu la nouvelle marraine de Run Dépistage, pour "lever les tabous" et faire comprendre à la population le bienfondé de venir se faire dépister le plus tôt possible afin d'éviter la maladie ou pouvoir mieux la soigner. "Le dépistage est gratuit et prend environ 20 minutes chez son médecin ou chez un radiologue. On est là pour simplifier et faciliter le dépistage du cancer à la Réunion. Moi j'ai envie que le message passe et que l'on ose dire "Et toi tu es allé te faire dépister. Pran out randévou !" sans que cela soit tabou. Le cancer est trop associé à la mort alors que pris à temps il peut être guéri", explique Yaëlle Trules.

Les dépistages sont pris en charge intégralement par l'Assurance maladie et donc gratuits pour les patients. Dès ce mois-ci, une grande campagne de sensibilisation commence auprès de la population réunionnaise.

-------------

Le dépistage du cancer à la Réunion en quelques chiffres sur la dernière campagne 2010-2012 :

Cancer du Sein :
- 94.000 invitations envoyées
- 45.000 femmes dépistées (51% soit la même moyenne qu'en métropole)
- 230 cancers dépistés sur les deux ans.

Cancer colorectal : Concerne les hommes et les femmes
- 176.000 invitations envoyées
- 33.000 personnes dépistées (21% de dépistages contre 34% en moyenne en métropole)
- 840 tests positif dont 55 cancers dépistés

Cancer du col de l'utérus : Les données seront disponibles dans le courant de l'année 2013.
Mardi 12 Mars 2013 - 16:22
Lu 2351 fois




1.Posté par Pran ??? le 12/03/2013 18:34
Et "Prends out' rendez-vous !", c'est du turc, de l'esquimau ou du javanais ???
Armand GUNET

2.Posté par HOARAU YANNIS le 12/03/2013 21:46
Si je vous dis" lenguet out moman" vous comprenez ce que je viens de dire ? Mr GUNET

3.Posté par Réunionnais depuis 1600 le 13/03/2013 06:57
Quand ou va écrire créole comme moin mi écris,ma voir ce qui faut faire bande de zefs grénés, mais c'est surement bande toupies l'afrique qui va modifier ma "culture"

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales