Faits-divers

Départ du Grand Raid: Le tribunal administratif rendra son délibéré demain


Photo d'illustration
Photo d'illustration
Le comité directeur du Grand Raid avait déposé le 13 juin dernier deux recours, le premier en annulation et un second suspensif, devant le tribunal administratif contre la mairie de Saint-Philippe. Le comité conteste la décision d'Olivier Rivière, qui refuse que le départ du Grand Raid 2013 soit donné depuis sa commune.

Le premier recours suspensif a été examiné cet après-midi par le tribunal administratif. Mais il faudra encore patienter pour savoir si le Grand Raid pourra partir, ou non, de Saint-Philippe. Le délibéré du tribunal est attendu demain matin.

Pour rappel, de nombreuses réunions ont été organisées entre la mairie et le comité directeur du Grand Raid pour trouver un terrain d'entente sur le maintien du départ de la course depuis Saint-Philippe. Olivier Rivière avait émis le souhait de voir l'arrivée se faire à Saint-Philippe. Une "hypothèse" écartée par les organisateurs dans un souci de sécurité pour les coureurs. Au final, les réunions se sont révélées infructueuses. Lors d'un dernier point presse, Robert Chicaud, président de l'association Grand Raid, avait dénoncé l'attitude du maire de Saint-Philippe. "Devant moi, j'ai eu l'image d'un enfant capricieux et trépignant (…). Voilà la situation à laquelle j'ai été confronté (…)", avait-il expliqué. De son côté, Olivier Rivière avait décrié la position "psychorigide" de Robert Chicaud.
Mardi 25 Juin 2013 - 17:13
.
Lu 1505 fois




1.Posté par esprit ZEN le 25/06/2013 18:50
Ambiance ! Ambiance !

2.Posté par pere plexe le 25/06/2013 20:32
si le maire ne veut pas c est lui qui decide
pas le chico et ses dopés

il a qa faire sa transversale de st paul a st benoit

3.Posté par Bertrand le 25/06/2013 21:55
Un maire gère sa ville et décide pas le vieux chico qui a une dent contre lui

4.Posté par esprit ZEN le 26/06/2013 07:51
La même démarche intellectuelle du précédent locataire de la pyramide inversée qui a toujours rêvé du grand soir : jouer sur la peur des gens. C'est un comportement pas très responsable... La Réunion a existé avant le grand raid et le restera si celui-ci disparaît. Fusse-t-il votre mégalomanie en prendre un grand coup !

5.Posté par Thierry Defobet le 26/06/2013 08:59
Pourquoi le Maire de Saint Philippe ne profite pas de cette competition qui est devenue purement commerciale pour faire rentrer un peu d'argent dans les caisses de la commune.
En fixant par exemple un prix pour l'occupation temporaire du domaine public par l'organisateur privé de cette course (par exemple 1€/m2/jour sur tous les espaces occupés par la course) stade de basse vallée , voies communales et nationales fermées a la circulation pour l'occasion ... Les AOT ne sont pas necessairement gratuites , beaucoup de communes les facturent , a l'image des places dans les marchés ou les terrasses de restaurant.
Ensuite si les employés municipaux sont utilisés lors de cette manifestation , il y a lieu de refacturer a l'association qui en profite sinon il s'agit d'une subvention déguisée.
Le Grand Raid étant devenu depuis plusieurs années une affaire commerciale , et depuis cette année encore plus puisqu'elle est fermée a ceux qui en ont fait le succés , c'est a dire les marcheurs réunionnais "de base" et qu'elle est réservée uniquement a ceux qui pratiquent la competition , il n'y a aucune raison de faire de cadeaux a cette organisation tant il est vrai que les rapports pour l'économie de la commune sont limités (peu de restaurant , d'hotels ou de commerces qui peuvent profiter de cette manifestation).

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales