Sport

Départ du Grand Raid: Le comité directeur dépose deux recours contre St-Philippe


Départ du Grand Raid: Le comité directeur dépose deux recours contre St-Philippe
A l'occasion d'une conférence de presse au siège de l'association du Grand Raid, le comité directeur a annoncé avoir déposé deux recours devant le tribunal administratif, un en annulation et un second suspensif, pour contester la prise de décision du maire de Saint-Philippe, Olivier Rivière, qui refuse que le départ de la course se déroule sur sa commune.

"C'est une décision collégiale prise par l'ensemble du comité. Nous n'avions pas d'autres issues", a commenté le président de l'association, par ailleurs avocat de profession, Robert Chicaud. Ce dernier rappelle qu'il ne s'agit pas d'une décision dirigée contre le maire, mais contre une décision prise par la municipalité.

Le débat du départ ou de l'arrivée du Grand Raid sur la commune de Saint-Philippe court depuis plusieurs mois entre le maire, Olivier Rivière, et le comité directeur de l'association Grand Raid. Si Robert Chicaud explique avoir discuté d'une possible arrivée sur Saint-Philippe comme étant une "hypothèse", il ne se serait jamais engagé formellement dans ce sens.

PGHM, Samu, médecins de course... déconseillent une arrivée à Saint-Philippe

Pour murir cette décision exigeant "une entente à l'unanimité" du comité directeur, Robert Chicaud a demandé à plusieurs intervenants sur le Grand Raid (Samu, PGHM, médecin de course…) de donner leur avis sur un possible inversement de la course d'ultra-trail. "Tous les avis ont été unanimes pour déconseiller une arrivée sur Saint-Philippe. Une descente du volcan vers Saint-Philippe aurait été dangereuse. Même le médecin référent pour le Grand Raid trouvait cette solution déraisonnable et avançait son intention de ne pas poursuivre sa participation avec nous en cas de changement d'arrivée", souligne Robert Chicaud, ajoutant que "le comité directeur ne prendra pas le risque de braver ses principes éclairés".

Hier, Robert Chicaud et Olivier Rivière s'étaient rencontrés, en présence de représentants de la Préfecture, pour évoquer une nouvelle fois ce point. Les échanges se sont soldés par un "échec", indique la commune de Saint-Philippe dans un communiqué dont l'association Grand Raid a pris connaissance uniquement ce matin, en pleine conférence de presse. Après plusieurs réunions de ce type en 2012, le maire et conseiller général de Saint-Philippe explique que les termes d'un précédent accord n'ont pas été respectés puisque lors de l'édition 2012, "ni la remise des dossards ni la campagne de promotion télévisuelle, promises à la ville de Saint-Philippe, n'ont été réalisées".

Un départ depuis Petite-Ile ou Saint-Pierre ?

Olivier Rivière dénonce par ailleurs la position "psychorigide du président Robert Chicaud" et annonce ainsi la suspension de tout partenariat avec l'association du Grand Raid. Une affirmation que ne goûte guère le principal intéressé. "Devant moi, j'ai eu l'image d'un enfant capricieux et trépignant (…). Voilà la situation à laquelle j'ai été confronté (…)", lâche-t-il.

L'association Grand Raid espère que le tribunal administratif rendra rapidement sa décision. "Les coureurs ont tous été avertis de cette situation", tient à souligner Robert Chicaud. Mais en cas de décision défavorable du tribunal, plusieurs solutions de repli sont prévues par les organisateurs de la course. "Il y a deux possibilités, Petite-Ile et Saint-Pierre, mais le côté mythique de la course sera dénaturée. Ce ne sera plus une diagonale, mais une "traversable", précise Robert Chicaud.

"En 20 ans, c'est la première fois que je vis une solution polémique et contentieuse. On a toujours trouvé des compromis, mais aujourd'hui on se heurte à une solution monolithique", conclut-il amèrement.

Jeudi 13 Juin 2013 - 11:29
Julien Delarue sur place
Lu 2285 fois




1.Posté par ALVIN974 le 13/06/2013 11:47
J'AIIMMME!!!
"Olivier Rivière dénonce par ailleurs la position "psychorigide du président Robert Chicaud" et annonce ainsi la suspension de tout partenariat avec l'association du Grand Raid. Enfin, il assure: "Je précise par ailleurs, que je ne me laisserai pas intimidé par les menaces qui ne sont
en aucun cas des outils de négociation. Elles demeurent en tout temps et en toutes circonstances le recours des faibles"."

2.Posté par Christian de la Marche des Cimes le 13/06/2013 13:10
Un avocat reste un avocat. Maître Chicaud ferait mieux d'utiliser son énergie au bénéfice des coureurs et de la nature : en les respectant tout simplement ! Cet avocat utilise la Réunion (de manière efficace il est vrai) pour arriver surtout à ses propres fins. Tenez bon Monsieur le Maire.

3.Posté par CONTAMINATION... le 13/06/2013 13:34
ce grand raid en l’état actuel, met en danger nos espèces endémiques vu les déchets générés par ces soit disant sportifs.!!

4.Posté par le sud le 13/06/2013 14:21
cette conférence de presse et une mascarade bravo a olivier rivière mr chicaud se cachant derrière le comité mais quand ils arrive sur notre territoire en territoire conquis comme on dit les st philippois (ses) ne se sente plus chez eux avec des organisateur extérieur un certain mr x qui se prend pour dieu un autre arrivant vincendo tres connus qui se prend pour le roi pour ce peu de temps on se déroule le départ du grand raid porata (2h /pour 20000 euros dépensé) argt des contribuable basse vallée leurs appartiennent ils se permet d'exclure les st philippois chez eux "tien bon mr riviere large pas" les habitant st Philippe de soutiennent a 100%

5.Posté par chikon le 13/06/2013 14:28
Pourquoi que le chikon insiste ? il na qua faire une itinéraire bis style bison fûté pour éviter la commune de st phillipe .
Quelle moustique a donc piqué le roro ? Il a du choper la dengue pour aller jusqu' à la confrontation . On s'en fout que le départ se fasse au cap méchant (comme roro) Il n'a qu'a faire comme au tour de france :démarrer de mayotte par exemple.

6.Posté par cabris mal salé le 13/06/2013 15:03
De tout cœur avec Mr Riviere, il ne faut pas céder devant ce " comité directif "; qui sont ces quelques personnes pour prendre des décisions aux nom de toutes les personnes de saint Philippe ? qui son ces personnes a prendre des décisions au nom de tous les participants (et de ceux rester sur le carreau) ? comment peut on non seulement décider de façon arbitraire de ce qui est bon ou pas pour une manifestation vendu comme étant La Manifestation sportive des réunionnais. Pourquoi ce comité ne dépose pas un recours sur le changement imposé par le parc nationale (mare à joseph / le bloc).
Et pour conclure j’espère qu'on ne s’arrêtera pas à là; que les habitants de Mafate se rebellent aussi devant l'exploitation de leur cirque sans aucune retombé économique pour eux (voir meme au contraire pour les giteurs...), que le parc et l'onf demandent des dédommagements a l'association grand raid sur l'impact negatif causé à dame nature; que les participants demande des bilan comptable pour savoir à quoi sert leur frais d'inscription ....
Il n'y a aucune concertation dans les décisions prise autour du grandraid; le positionnement monarchique du comité directeur est depuis des années installé. qu'ont ils donc a gagné pour ainsi s'approprier un événement dont seul les participants devraient être possesseur ?

7.Posté par cabris mal salé le 13/06/2013 15:18
Vaudrait il mieux pas faire la redoute / la redoute par la plaine des chicots (bon ok à faire 10 fois) ????
Comme ça il sera content : "une course à son nom ! ! ! "

8.Posté par jean jouhis le 13/06/2013 16:17
le maire a le droit d INTERDIR
un trib administratif ne pourra aller contre
il suffit au maire de dire qu il a un risque d incidents de morts etc.
principe de précaution.
et chicot n a JAMAIS fait d e pub pour st philippe , c est dommage

il n a qu a partir du Tampon et contourner le volcan
on sen cogne que ce soit une diagonale ou un hexagone
c est la course et l effort qui comptent, du moins qui ont compté car
ce grand raid en l’état actuel, met en danger nos espèces endémiques vu les déchets générés par ces soit disant sportifs.!! cet espagnol qui arrive frais comme un gardon héééé c est un espagnol comme par hasard

9.Posté par Kréol974 le 13/06/2013 17:46
Mr Chicot , fais un recours en recours au fait qu'ou gagne l'argent su le dos kréol avec grand raid....ou la même pas voulu vend' coca té reste aux habitants le cirque....Alors nou mafatais, cilaosiens, salaziens y soutient le maire St-Philippe !!!!

10.Posté par esprit ZEN le 13/06/2013 18:20
Encore un nostalgique du chabouc. Avocat de son état, M. CHICAUD donne une piètre image de sa profession qui doit défendre en principe des causes nobles en justice. Traiter le maire de St-Philippe d'enfant capricieux, élu démocratiquement vous l'avez souligné, ce n'est pas lui-même qui démontre cette attitude et à qui on enlève son jouet. Vraiment, il faudrait que beaucoup de personnes installées dans l'île depuis des décennies se disent que le temps béni des colonies arrive à son terme. Créole rouvre zot zieux !

11.Posté par yabeleso le 13/06/2013 18:49 (depuis mobile)
Empecher cette course de demarrer a st philippe ce n est pas malin! c est meme economiquement et touristiquement stupide

12.Posté par Coureur le 13/06/2013 19:04
Tienbo Larg pas Olivier il se prend pour qui le Chicot. Il a pas assez pomper le fric des coureurs réunionnais. Alors maintenant le Maire le pu maitre sur son territoire. Ben dans ce cas dis a li prend out place.
TOUS AVEC OLIVIER RIVIERE. Chicot traversssssse.

13.Posté par paradis le 13/06/2013 20:18
lé ou la "pétition pou soutien le maire" contre cet avocat colonialiste pédant ?ste rose i vé zot !! si le jeune capricieux cède face un vieux chicot ! c'est jeter un discrédit sur l'abolition de l'esclavage, avant la course c'était un vrai challenge zordi C " le melion" . Tiembo largue pa!

14.Posté par JANUS le 14/06/2013 08:22
Je connais Mr CHICAUD ... Je 'ai vu quelques fois intervenir dans une association d'aide aux enfants malgaches ...

Un drôle de bonhomme ... avec de drôles de comportements ...

Tant que tout va bien et que les journalistes sont présents ... il est sur le devant de la scène, avec un grand sourire ...
Dès qu'il y a des problèmes ... ou dès qu'il faut se retrousser les manches pour bosser ... il disparaît ...

S'il se comporte ainsi dans le grand raid, cela ne m'étonne pas qu'il y ait ce clash avec le maire de St-Philippe ...

Il y a des gens comme cela, qui veulent toujours tout imposer aux autres ...

15.Posté par John Galt le 14/06/2013 13:55
mdr je pense que ce n'est pas en traitant un Maire de capricieux que ce Maitre Chicaud va renouer le dialogue , avec la mairie de saint phillipe que je sache la première course organissé par Jean Jacques Mollaret et moi même 1989 Marche des Cimes a bien vu son arrivé au Tremblet , mais à cette époque l'on savait faire sans l'assistanat des subventions et des collectivités nounous pour venir en aide à ces incapables arrogants

16.Posté par roca le 14/06/2013 22:17
une course contre la nature. Une course qui laisse de vilaine traces. une course sans "coureurs balais" pour ramasser les déchets, refaire les sentiers, rebaliser, et aider la nature à fermer les cicatrices de ce Grand Raid. Qui est ce qui s'y colle???? les bénévoles, les agents de l'ONF, les emplois verts.., certainement par Mr Chicaut. Aux frais de qui ???? Personne ne parle jamais des conséquences de cette course folle.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 15:42 La gymnaste Marine Boyer de retour à la Réunion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales