Faits-divers

Démoustication anti-dengue à Saint-Joseph: Les endormis ne résistent pas

Depuis le début de l'année, la dengue circule dans le quartier de Vincendo à Saint-Joseph. Pour éliminer le moustique du genre Aedes albopictus, le vecteur du virus, l'ARS procède à des traitements insecticides dans les cours et les jardins. Un épandage qui se révèlerait nocif pour les caméléons et les endormis.


Démoustication anti-dengue à Saint-Joseph: Les endormis ne résistent pas
Edmond prend au sérieux les recommandations de l'Agence régionale de santé. Le retraité procède régulièrement au nettoyage de son jardin. Après le passage des équipes de lutte anti-vectorielle, il a certes constaté un nombre moins élevé de moustiques et d'insectes mais a également retrouvé dans sa cour deux lézards et deux endormis morts.

Le produit utilisé pour éliminer les moustiques serait aussi fatal à ces animaux à sang froid qui après une longue agonie finissent par mourir.

La deltaméthrine : toxique pour la faune aquatique et les animaux à sang froid

Dans la rue des rosiers à Vincendo, une famille a elle aussi récemment fait le même constat. "Nous avons trouvé deux caméléons à la pigmentation blanchâtre alors qu'à l'ordinaire ils sont plutôt verts. On a d'abord pensé qu'ils étaient en train de mourir de vieillesse mais ils n'étaient pas très gros et surtout on les a retrouvés le même jour et tous les deux dans le même état".  Pour elle, il ne s'agit pas d'une simple coïncidence.

Triste constat dans la cour d'Edmond, les "lendormis" ont été tués par le produit pulvérisé
Triste constat dans la cour d'Edmond, les "lendormis" ont été tués par le produit pulvérisé
L'Agence régionale de santé répond :

Zinfos : Quel est le produit utilisé dans la lutte anti-vectorielle "dengue" à Saint-Joseph depuis quelques semaines ?
ARS Océan Indien :
A La Réunion, la lutte contre les moustiques vecteurs de maladie est un enjeu majeur de santé publique. Le risque d’apparition d’une épidémie demeure, du fait de la présence d’Aedes albopictus, le moustique tigre, vecteur des maladies telles que  la dengue, le chikungunya et du zika.

Pour limiter les risques de transmission de ces maladies, le service de lutte anti-vectorielle agit sur l’ensemble du cycle de vie du moustique. Celle-ci se déroule en deux phases : une phase aquatique et une phase aérienne.
Pour éliminer les larves, l’ARS OI privilégie la lutte mécanique (élimination des gîtes larvaires/lieux de pontes des moustiques). Lorsqu’il est impossible de les éliminer par des gestes mécaniques (exemple dans les ravines), le service de lutte anti-vectorielle a recours à un insectidice le BTI (Bacillus thuringiensis israelensis) d’origine biologique,  qui cible spécifiquement les larves de moustiques.

Pour éliminer les moustiques adultes, l’ARS OI utilise la deltaméthrine, seule molécule insecticide autorisée en France pour des actions de démoustication. Ce produit  est utilisé par les équipes de lutte anti-vectorielle, exclusivement lors de signalements reçus par l’ARS OI, concernant des maladies transmises par les moustiques. En effet, cette situation de risque épidémique pour La Réunion justifie l’utilisation de cet insecticide pour éliminer localement les moustiques potentiellement porteurs de la maladie (100-150m autour des lieux de vie des cas signalés). Il n’y a aucun traitement insecticide en dehors de ce cadre.
 
Ces effets sur la faune sont-ils connus de l'ARS ?
Au cours des traitements à Vincendo, les équipes de l’ARS OI n’ont pas été interpellées par la population sur une mortalité inhabituelle d’animaux à sang froid.
 
L’insecticide ciblant les moustiques adultes  est peu agressif pour les animaux à sang chaud. En revanche, il présente une toxicité pour la faune aquatique et les animaux à sang froid.  C’est pourquoi, le service de lutte anti-vectorielle de l’ARS OI informe la population avant chaque opération de démoustication programmée dans leur quartier et leur délivre des recommandations.
 
Ce traitement insecticide est réalisé dans le cadre d’une opération de santé publique avec la volonté de limiter autant que possible son impact sur l’environnement. Les doses utilisées, les fréquences de passage et les surfaces impactées sont les plus faibles possibles.
 
Par ailleurs, l’ARS OI prend donc en compte les captages d’eau potable, rivières, zones naturelles classées, les zones de présence du Gecko vert de Manapany et de ruchers (travail avec les associations et la DEAL).
 
Ce produit est-il le même qui a été utilisé il y a 10 ans pour le chik ?
Les produits utilisés aujourd’hui sont différents de ceux utilisés lors de l’épidémie de chikungunya. L’ARS OI se réfère aux autorisations de l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) et du ministère de la santé pour le choix de ces produits.
 
Le produit pulvérisé présente t-il des effets connus sur la santé humaine ?
Le BTI ne présente pas d’effets néfastes connus pour la santé humaine. La deltaméthrine (utilisée contre les moustiques adultes) peut exceptionnellement provoquer des irritations temporaires de la peau et des allergies, pendant une opération de démoustication.
 
C’est pour cette raison que la population est informée au préalable des opérations de démoustications, qui vont être effectuées dans leur quartier : un avis de passage leur est remis précisant la date de la démoustication et les recommandations pour les animaux et pour les habitants (notamment, rester à l’intérieur lors des traitements).

Démoustication anti-dengue à Saint-Joseph: Les endormis ne résistent pas
Lundi 8 Février 2016 - 08:45
PB
Lu 7368 fois




1.Posté par Jonpol Jones le 08/02/2016 09:52
C'est absurde et c'est fou qu'ils fassent ca.....chez moi pareil pas moins de 3 beaux et gros lendormi sont venus mourir c'est terrible
il faut arreter ce type d'epandage ok pour tuer les moustiques mais pas au prix des endormis otééé ???? (Secteur La riviere st louis)

2.Posté par Eric le 08/02/2016 09:55
j'espère que mon coté caméléon ne va pas me nuire....
plus sérieusement il convient d'être vraiment prudent avec les pulvérisations... et coupler avec des méthodes plus traditionnelles...

3.Posté par lolo le 08/02/2016 10:36 (depuis mobile)
Zika est la. Il nous dis pas tout

4.Posté par politique amuse gueule!!!. le 08/02/2016 11:37
empoisonnement secondaire le pire nous attend a la REUNION..

5.Posté par Zbob le 08/02/2016 11:54
Oh la belle langue de bois ...on prévient les habitants pour qu'ils enferment leurs animaux...on a oublié de dire qu'il faut attraper les lézards et autres caméléons avant la démoustication avec un produit inoffensif qui ne tue que les moustiques ...et quelques autres...
Avez vous remarqué qu'on ne voit quasiment plus de ces grosses araignées noires et jaunes d'autrefois...je n'en ai plus une seule dans mon jardin à leur période normale d'apparition...
Bref , il es camé Léon !

6.Posté par Daoud le 08/02/2016 12:18
Deltaméthrine sur-dosée ? Non... si c'est sérieux, c'est aussi dangereux pour les abeilles et on l'autorise sur cette île pour tuer les moustiques… C'est ABSURDE !
En plus Furcifer pardalis , le fameux " endormi" est protégé !

Le moustique c'est toujours le vecteur, alors il faut commencer par supprimer les gîtes larvaires, mais la c'est impossible; les ravines sont pleines de bouteilles et autres déchets retenant l'eau, pas assez d'emplois pour les nettoyer sérieusement.

7.Posté par A mon avis le 08/02/2016 12:21
Au vu de cet article, l'insecticide ne semble pas être pulvérisé que dans les ravines, puisque "Edmond" a trouvé des caméléons morts dans sa cour !

8.Posté par Thierry le 08/02/2016 12:27
C'est l'heureux résultat de l'intelligence humaine quand elle est mis en application par nos apprentis sorciers ... et les abeilles, et les autres insectes ... et la faune en général, ce qui ne se voit pas.

Et le pompier qui prend à juste titre 12 ans de prison ... et ici ? Combien de mesures pour le poids ?

9.Posté par nawak le 08/02/2016 12:35
quand l'ARS passe chez moi et me demande s'il y a des moustiques, je dis non malgré le contraire. Je préfère faire bruler du géranium chez moi et me protéger comme ça que de faire traiter mon impasse. Entre les feux de broussaille et le traitement anti moustique il n'y a plus d'endroit saint pour ces pauvres bébéttes.

10.Posté par CATASTROPHE financiére!!.catastrophe ecologique!!!!! le 08/02/2016 12:41
a L'ARS c'est comme d'hab RAS..

11.Posté par CATASTROPHE financiére!!.catastrophe ecologique!!!!! le 08/02/2016 12:44
LA REGION ET LE CONSEIL DEPARTEMENTAL vont ils laisser détruire toute notre biodiversité.!!que fait donc LA DEAL???

12.Posté par glanddepei le 08/02/2016 12:44
malheuresement les caniards eux y resistent....dommage on aurait aimer un peu de menage....

13.Posté par Mafalda le 08/02/2016 12:56
C'est reparti ! il va falloir convaincre les autorités sanitaires de l'intérêt de la lutte anti-vectorielle en méthode douce,
1) il faut s'attaquer + aux larves et qu'aux adultes, oui dans les ravines c'est difficile, mais je vois les démoustiqueurs + dans les jardins que dans les ravines
2) chacun a le droit de refuser d'être asperger par leur pulvérisation toxique
3) relancer la lutte communautaire : prise de conscience, rappel des gestes, travail sur les comportements... Pub à la télé...

14.Posté par Citoyen créole le 08/02/2016 12:59
Dommages collatéraux inacceptables

15.Posté par titi974 le 08/02/2016 13:05
Les vrais responsables sont qui ? les habitants de la localité qui laissent traîner leurs déchets , ceux qui jettent pneus ou carcasses de toute sorte dans la nature , ceux qui ne vident pas leurs coupelles et qui laissent des eaux stagnantes ou les larves prolifèrent le problème vient d 'un manque d ' éducation et d 'une prise de conscience de ces citoyens qui se foutent de tout et qui seront les premiers à pleurer en cas d ' épidémie en attendant les insecticides oui tuent les moustiques en provoquant des dommages collatéraux pour la faune naturelle.....

16.Posté par Mwa la pa di le 08/02/2016 15:45
J'ai eu le même problème au Tampon : la disparition de nombreux Caméléons (Zendormi). Malheureusement pour cette bête, les chats sont aussi de sérieux prédateurs....

17.Posté par véridik le 08/02/2016 15:54
si les produits n'étaient pas toxiques, les gars ne seraient pas protégés de la tête au pied ...

18.Posté par Eno2016 le 08/02/2016 16:03
Les vrais responsables sont ceux et celles qui donnent les ordres absurdes !
On sait très bien que ces pulvérisations ne servent à rien si ce n'est de se donner "bonnes conscience" !

Ici on empoisonne "légalement" un écosystème datant des millénaires sous prétexte de Zika ou de dengue !

Lamentable !
Mon cœur se déchire !

19.Posté par Amasutum le 08/02/2016 16:50
Il existe des systèmes naturels pour tuer les moustiques, sans toucher aux endormis. Cherchez sur le net, vous trouverez ! Quant à l'ARS, elle est payée pour polluer la terre, et tous les endroits de la terre. Regardez, en Bretagne, les terres sont polluées à cause des pesticides. Alors que l'ARS ne vienne pas dire que les produits chimiques épandus ne sont pas nocifs pour la faune, mais également pour l'homme. Quand est-ce que la population va monter un collectif et déposer plainte pour mise en danger de la vie d'autrui ???

20.Posté par GIRONDIN le 08/02/2016 17:20 (depuis mobile)
En matière de dinguerie, ici on sait faire...rien de nouveau depuis le chik.....


21.Posté par Zoé le 08/02/2016 17:29
Ce qui est mauvais pour les animaux l'est aussi pour nous (peut être parce que les conséquences se font sur du plus long terme). Mais qu'on arrête de dire partout que des composé chimique nuisant autres animaux est bénin pour nous, c'est une absurdité. Les enfants qui jouent dans l'herbe, les tortues qui mangent l'herbe, etc. C'est nocif !! (tout composé chimique synthétique)

22.Posté par KLD le 08/02/2016 17:42
triste , infiniment triste ................l'ile intense égale à elle meme .

23.Posté par Pamphlétaire le 08/02/2016 18:14
Produit chimique plus ou moins puissant qui tue des insectes et des lézards...Mais ce que l'Homme respire de ce produit, comment agira t'il sur les êtres humains?

Je me souviens qu'en 1996 ou 1997, la maladie "de la vache folle" ou maladie de Creutzfeldt-Jakob qui était diagnostiqué sur une vache, c'est tout le troupeau qui était tué et quelques scientifiques avaient indiqué que cette maladie ne se transmettait pas à l'homme. Cette affirmation avait été reprise par les ministres du gouvernement français, aucun danger pour l'homme. Trois mois plus tard, le premier homme mourrait de cette maladie...On ne savait pas, on ne connaissait pas les conséquences, etc...

Qui vivra verra...Mais vivre en bonne santé pas comme un "légume" à cause de produits dangereux...

En 1972, nous avons eu des bébés qui sont morts suite à l'utilisation du talc Morhange de la firme suisse Hoffman Laroche et la France était alors le premier producteur mondial de talc.
http://www.aquadesign.be/actu/article-9752.php

24.Posté par L'Ardéchoise le 08/02/2016 19:28
Cherchez les labos, vous aurez la réponse...

25.Posté par Simandèf le 08/02/2016 19:52
Tant qu'on n'aura pas compris que les animaux et les plantes sont nos amis, on continuera a tuer des endormis et autres lézards.

26.Posté par Pmasson le 08/02/2016 20:36
Dommage que ça ne détruise pas les non cérébrés !!

27.Posté par petit retour sur la crise requins... un parallèle troublant le 08/02/2016 21:16
Curieusement quand il s'agissait des poissons anthropophages non protégés (requins bouledogues), le monde de l'écologie a hurlé pendant 4 ans au "massacre", à la boucherie poissonnière, quitte à stigmatiser la population réunionnaise dans le monde entier... et quand il s'agit d'endormis, protégés, non dangereux, là cela ne les intéresse plus... silence radio

Moralité : ces écolos intégristes sont des abrutis nihiliste et misanthropes. Endormis, devenez dangereux, tuez des gens, peut-être la fondation Brigitte Fashow s'intéressera à vous... et au fait super moucate DD, il est où ?

AFBAZ bann zecolos !

28.Posté par JEAN le 08/02/2016 21:35
Lendormi y mange moustik et mouche etc, la ces lendormi avek kaméléon les ciblé!alé komprendre!

29.Posté par KLD le 08/02/2016 22:15
intéressant rappel de post 23 de certains lobbies mortifères ........ que beaucoup acceptent .le business , ça rapporte , ça fait oublier l'éthique ..............chouette not société , on est content !

30.Posté par A2nie le 08/02/2016 22:32
... Si les gens étaient moins laxistes et ne se comportaient pas comme des "porcs" ... Nettoyer son jardin où la ravine c'est toute l'année !! Mais faut croire que l'expérience du Chik n'a pas servi ! La faune et la flore paient cher !

31.Posté par Jojo le 08/02/2016 22:42
Si cela peut éradiquer les iguanes qui colonisent l ouest de la reunion, ce serait top !!!

32.Posté par Syncoopmaster le 08/02/2016 22:50
A la Reunion on ne protege plus rien!Si les verreux élus!

33.Posté par ARS Arretez Réunionnais sales le 09/02/2016 10:48
STOP à cette merde qui atteint la biodiversité : A la ligne des bambous- Saint Pierre- les endormis agonisent dans mon jardin: L'ARS ferait mieux de verbaliser les salopards nombreux qui ne respectent pas les consignes et jettent leurs ordures n'importe ou: ravines, fonds de jardins etc;;;et ont des bacs d'eau pour cabris , volailles en pleine ville .

34.Posté par homme vert le 09/02/2016 21:37 (depuis mobile)
Respectons leur travail
Et responsabilisons nous aussi.
Entretenons nos cours comme conseillez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales