Economie

Demandeurs d'emplois à la Réunion : 5% de hausse sur un an

Fin novembre 2011, 120.850 réunionnais sont inscrits à Pôle emploi en catégorie A (en recherche active disponible et sans emploi), soit une stagnation au cours de ce mois-ci. Sur un an, leur nombre augmente de 5 %. En France, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A augmente de 0,9 % par rapport à la fin octobre 2011 (5,2 % en un an).


Demandeurs d'emplois à la Réunion :  5% de hausse sur un an
 
Demandeurs d’emploi de catégorie A, B, C
Fin novembre 2011, les demandeurs d’emploi réunionnais de catégories A, B, C (en recherche active, avec ou sans activité) inscrits à Pôle emploi sont 137 090, soit une augmentation de 0,4 % par rapport à fin octobre. Sur un an, leur nombre augmente de 5,4 %.
En France, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C augmente de 1,1 % par rapport à la fin octobre 2011 (5,6 % sur un an).

Demandeurs d’emploi de catégorie D et E
Les demandeurs d’emploi de catégorie D et E sont 14 690 fin novembre 2011, à La Réunion. Le nombre de demandeurs de catégorie D est en hausse de 6,3 % sur un mois, celui des demandeurs de catégorie E augmente de 6,2 %.

Demandeurs d’emploi selon le sexe et l’âge
Fin novembre 2011, à La Réunion, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A a diminué de 0,5 % pour les hommes (+ 3,1 % sur un an) et augmenté de 0,4 % pour les femmes (+ 7 % sur un an).

Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A diminue de 1,4 % pour les jeunes de moins de 25 ans, et de 0,1 % pour les demandeurs âgés de 25 à 49 ans. Dans ces deux classes, ce sont les hommes qui bénéficient le plus de ce ralentissement. Une nouvelle fois, les demandeurs d’emploi de 50 ans et plus sont les plus touchés par la hausse de la demande d’emploi en augmentant de 1,6 % ce mois-ci (+ 17,8 % sur un an). Parmi eux, les femmes subissent la plus forte hausse avec + 1,9 %, en un mois.

Demandeurs d’emploi selon l’ancienneté d’inscription
Fin novembre 2011, 71 210 réunionnais sont inscrits à Pôle emploi en catégorie A, B, C depuis un an ou plus. Ils sont 9 340 de plus, par rapport à novembre 2010, soit une augmentation de 15,1 %.
En France, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits depuis plus d’un an, en catégorie A, B, C a augmenté de 1,1 % au cours de ce mois et de 7,0 % sur un an.

Les entrées et sorties de Pôle emploi
En novembre 2011, 11 680 demandeurs d’emploi réunionnais se sont inscrits à Pôle emploi en catégorie A, B, C, soit 1 440 inscriptions de moins qu’en octobre 2011. Les inscriptions des trois derniers mois sont en baisse de 1,1 % par rapport aux trois mois précédents.

Parallèlement, 10 790 demandeurs d’emploi sont sortis des fichiers de Pôle emploi, en novembre 2011, soit 570 sorties de plus qu’en octobre 2011. Les sorties des trois derniers mois sont en baisse de 2,4 % par rapport aux trois mois précédents. Les sorties pour reprises d’emploi déclarées continuent à augmenter avec + 17,1 % par rapport aux trois mois précédents. Dans le même temps, les sorties pour défaut d’actualisation ont diminué (- 6,7%).

Les offres collectées par Pôle emploi
En novembre 2011, Pôle emploi a collecté 4 390 offres d’emploi à La Réunion. Sur les trois derniers mois, cette collecte est en hausse de 17,8 % par rapport aux trois mois précédents et de 11,3 % par rapport aux mêmes trois mois de l’année précédente. Le nombre d’offres d’emplois durables est en augmentation de 24 % en variation trimestrielle.
Mardi 27 Décembre 2011 - 12:43
.
Lu 1053 fois




1.Posté par Explosion sociale inéluctable le 27/12/2011 12:14
Hausse de 5,6 % en France, et seulement de 5,4 % à la Réunion ! Youpie, la catastrophe est moins dramatique chez nous !

Sauf que, en données brutes, quand on a 1/3 de la population active sans travail, c'est l'explosion sociale et populaire garantie.

Merci nos dirigeants, nos élus...

2.Posté par noe !!! ? le 27/12/2011 12:15
Et le reste qui ne se déclarent pas à cause de leurs ti bizeness ???
Nombreux sont ceux et celles qui possèdent des gros 4x4 , écrans plats de 60'' , de sono .... sans rien faire ...ils ont des mains de sage-femmes ....

"L'homme n'est pas fait pour travailler et la preuve, c'est que ça le fatigue !" (Tristan Bernard) , n'est-ce pas ?

3.Posté par David ASMODEE le 27/12/2011 18:38
Quand une entreprise doit faire face à des difficultés, elle procède à des licenciements économiques. Or la procédure est punitive ; une CRP est prévue, la fameuse Convention de Reclassement Personnalisé, qui ne sert strictement à rien et qui coûte un bras.
Lorsque les affaires reprennent et que l'entreprise veut embaucher, elle va y réfléchir à 20 fois plutôt que 2.

Lorsqu'un salarié veut arrêter de bosser veut "touche mon sédic", il fait tout pour se faire licencier : il pète la marchandise, il pète le fourgon de livraison, il cherche la bagarre...il obtient ce qu'il veut et ensuite va aux Prud'homme. Il a le beurre, l'argent du beurre, le p'tit coup dans le cul de la crémière.
L'économie obtient aussi un patron échaudé qui ne veut plus embaucher, sauf CDD ou intérim.

Il faut savoir ce qu'on veut.

4.Posté par Jiji le 27/12/2011 21:05
Pourquoi on a que les chiffres des augmentations?

Combien de chomeurs à la Reunion et ça représente combien de %?

5.Posté par FAIVRE DANIEL le 28/12/2011 07:39
Mais tous ces personnes âgées de plus de 50 ans que les employeurs ne veulent plus embaucher ,vous êtes trop vieux, voila ce qu'ils osent vous répondre ,et vous nous coûtez trop chers ,et la réponse de l'état vous êtes trop jeunes pour la retraite il vous manque des trimestres ,aucune reconnaissance pour ceux qui auraient travaillé plus de 25 ans ou 30 ans, va-ton punir l’État et les patrons pour la discrimination ? aucun politique n'en parle de droite ou de gauche ils sont tous indifférents a la misère
des hypocrites,ils ne pensent qu'a eux et a leur famille,

6.Posté par E. Delest le 28/12/2011 09:39
1 et 4 par ce que les données brut font mal alors qu'avec des % on peut noyer le poisson
de plus un article comme ça est incompréhensible, il faudrait au minimum des tableaux pour pouvoir réellement commencer à se faire une idée précise

7.Posté par Cachons cette misère... le 28/12/2011 10:51
L'INSEE, à la botte du gouvernement, fait le maximum pour cacher la réalité des faits, d'où ces données complètement absconses ((surtout pas de chiffres bruts !).

Et si, en outre, le journaliste ne fait pas son boulot...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales