Délocalisations : Le double langage de François Hollande

Blog de Pierrot

Délocalisations : Le double langage de François Hollande
Pendant la campagne électorale, le candidat Hollande n'avait pas de mots assez durs envers Nicolas Sarkozy pour lui reprocher d'avoir laissé des patrons voyous délocaliser nombre d'usines à l'étranger, occasionnant du même coup la disparition de dizaines de milliers d'emplois en France.

D'ailleurs, à peine élu, François Hollande a créé un tout nouveau ministère pour Arnaud Montebourg avec, parmi ses taches principales, celle de dissuader les patrons de fermer des usines et de les délocaliser à l'étranger. Avec le succès très relatif que l'on connait...

Ca, c'était avant. Avant le voyage que le président Hollande effectue en ce moment en Algérie et dont l'un des premiers résultats est l'annonce de la construction d'une usine Renault dans le pays pour y construire à terme 75.000 véhicules.

Transférer des usines à l'étranger pour y construire moins cher, ça s'appelle de la délocalisation. Sauf en lagage socialiste où il faut désormais parler de co-localisation... Ah la magie des mots : les souds ne sont plus sourds, ce sont devenus des mal-entendants, les aveugles des mal-voyants, les balayeuses des techniciennes de surface et les délocalisations des... co-localisations !

Faudrait arrêter de nous prendre pour des imbéciles !

D'autant que dans le même temps, le gouvernement tente de rassurer les syndicats de Renault en leur garantissant que les véhicules produits seront réservés au marché algérien, propos aussitôt démentis par le ministre algérien Chérif Rahmani pour qui '"une partie sera exportée vers d'autres pays".

Devant ces promesses d'arracheur de dents, les syndicats de la Régie, d'habitude si vindicatifs, ne disent rien.

Imaginez simplement quelle aurait été leur réaction si une telle annonce avait été faite par Nicolas Sarkozy dans les mêmes circonstances...
Jeudi 20 Décembre 2012 - 21:42
Pierrot Dupuy
Lu 3043 fois




1.Posté par mi marche ec Melenchon le 21/12/2012 05:37
les sociaux traitres ont fait la pari qu’après avoir mangé 10 ans de chirac et sarkozy, ils pouvaient nous ressortir le programme de jospin.

2.Posté par Arche le 21/12/2012 08:39
C'est notre Président actuel !
On a encore des années pour attendre le renouveau !
Construire à l'étranger coûte moins cher pour notre poche ...on pourra avoir des articles beaucoup moins chers pour le porte-monnaie ! Hollande pense bien à notre pouvoir d'achat !
Grand merci !
« Avant de vous fâcher contre quelqu’un, faites l’effort de vous mettre à sa place et essayez de le comprendre. » [Hervé Desbois]

3.Posté par La seule solution... le 21/12/2012 08:55
et on y viendra tôt ou tard, de gré ou de force, c'est la nationalisation sans indiminisation. Et pas seulement pour les entreprises-gansters, mais aussi pour les banques-voyous, les établissements financiers-voleurs, etc...

4.Posté par @ Pierrot le 21/12/2012 09:37
Ce n'est PAS une délocalisation ! Comme tu l'expliques toi-même , une délocalisation consiste à fermer une usine en France pour en ouvrir une autre à l'étranger, c'est ce que
Montebourg esaye d'interdire avec un succès proche de...zéro , le pauvre...
Mais dans CE cas aucune usine ne sera fermée en France et la production Algérienne est
destinée au marché local. Tu sembles être le seul à t'inquiéter de cette nouvelle , même le Figaro n'y voit rien à redire sur son site ce matin , c'est dire !
Ton inquiétude viendrait-elle du climat de fin du monde de ce 21/12/2012 ? LoL !

5.Posté par Scrupulus le 21/12/2012 13:03
@pierrot post 4 , quelle est la différence entre une délocalisation et construire ailleurs ce qu'on aurait pu construire en France, telle est la question, éventuellement je peux donner la réponse ? Il est vrai que découvrir la crise le 15 mai, nier jusqu'à aujourd'hui le problème des retraites me rend perplexe quant à savoir si il y a un vrai pilote dans l'avion nous connaissons la suite, mais les médias (rallonge au passage de 7600€ aux journalistes par la grâce de F.H. en remerciements pour services rendus) n'aiment pas en parler !

6.Posté par PECPEC le 21/12/2012 20:04
En d'autres temps la sanction était simple...FUSILLE... pour haute trahison.
Voilà ce qui nous gouverne, un traître.

7.Posté par Choupette le 22/12/2012 09:44
Nous étions prévenus :
"Il ment. Il ment tout le temps : matin, midi et soir ...!" dixit Nicolas Sarkozy

8.Posté par datinic le 23/12/2012 14:51
une autre preuve que c'est une bande de voleur, menteur, incapables et dangereuses !!

9.Posté par Dignité le 24/12/2012 11:01
De sensibilité de gauche, je l'avoue je n'apprécie pas la politique que mène Hollande qui n'a ni queue ni tête. Je n'apprécie pas aussi la timidité de sa réforme bancaire qui a été définie avec l'accord....des banquiers.

Par contre, s'agissant de l'objet de cet article je considère qu'il contient beaucoup de mauvaise foi. En effet, la délocalisation envisagée ne porte que sur des ASSEMBLAGES de pièces et de composants électroniques fabriqués en France pour la plupart. Il s'agit ici de conquérir des marchés intérieurs en fabricant localement des voitures dans le but d'en baisser le coût.
La plupart des grands constructeurs de voitures agissent ainsi.

Nouveau commentaire :
Twitter

En direct
de l'info

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com