Faits-divers

Délinquance : Les violences physiques restent préoccupantes en 2009

Après un mois de décembre favorable, la baisse de la délinquance est confirmée à la Réunion en 2009. Toutefois les violences physiques sont en évolution contrastée. Voici le communiqué de la Préfecture.


Délinquance : Les violences physiques restent préoccupantes en 2009
"L’analyse de l’évolution de la délinquance générale à La Réunion au cours de l’année 2009 permet de dresser un bilan positif.

En effet, le nombre de faits constatés depuis le 1er janvier 2009 apparaît en légère diminution par rapport à celui constaté durant la même période de 2008 (- 0,22 %, soit 68 faits en moins).
 
La délinquance de proximité, quant à elle, apparaît en recul sensible : - 7,14 % par rapport à la même période de 2008, soit 927 faits délictueux en moins.
 
Les vols qui représentent près de la moitié des faits délictueux à La Réunion enregistrent une baisse importante : - 4,75 %, soit 769 faits en mois. Il s’agit tout particulièrement des vols à main armée (- 30,00 %), des vols à la tire (- 4,94 %), des vols d’automobile (- 22,85 %) et des vols à la roulotte et d’accessoires (- 12,41 %). En revanche, les vols avec violence (+ 14,12 %) et les vols de deux roues
motorisées (+ 3,16 %) sont en hausse.
 
Les cambriolages qui constituent un objectif prioritaire pour le ministre de l’Intérieur sont également en diminution (- 9,81 %, soit 275 faits en moins).
 
On constate en revanche une hausse significative des escroqueries économiques et financières (+ 18,03 % soit 502 faits de plus).
 
On enregistre par ailleurs, une évolution contrastée des infractions relevant des atteintes volontaires à l’intégrité physique. En effet, si les violences physiques non crapuleuses (par exemple les coups et blessures volontaires) et les violences physiques crapuleuses sont en hausse, respectivement de 6,31 % et de 12,88 %, les violences sexuelles apparaissent en diminution (- 1,11 %).

En 2010, les actions de prévention et de répression pour lutter contre les violences physiques non crapuleuses, tout spécialement les violences faites aux femmes et intrafamiliales, seront multipliées.
 
Enfin, l’activité des services de Police et de Gendarmerie a encore été renforcée durant l’année 2009. A titre d’illustration, depuis janvier 2009 le nombre des gardes à vue et celui des personnes mises en cause sont en hausse respectivement de 2,34 % et de 3,33 %.

Surtout, le taux d’élucidation de la délinquance générale en 2009, s’établit à 44,20 %. Il est en progression de 0,1 % par rapport à 2008. A titre de comparaison, le taux d’élucidation pour l’ensemble du territoire national, en 2009, est de 37,70 %."
Mercredi 27 Janvier 2010 - 14:34
Lu 932 fois




1.Posté par Basile le 27/01/2010 15:47
Malgré la "politique du chiffre" et la "culture du résultat" tant décriés ces dernières semaines, c'est l'échec patent.

2.Posté par Brutus le 27/01/2010 15:54
Bizarre cet article : il dit tout et son contraire ! On dirait un communiqué de la Préfecture...

3.Posté par jubilation le 27/01/2010 18:53
Au fait, toujours dans le même sujet. Les statistiques 2009 du Ministère de l'intérieur ont oublié 200 000 Gardes à vue pour des infractions routières, il fallait caché et diminué la stat des GAV. Il y a des chiffres que le peuple n'aime pas, comme le nombre de PV relevés par les radars pour 1 Km/H au dessus de la vitesse autorisée. Des chiffres qui ne servent plus l'élysée et son mentor.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 08:53 Carambolage à la Possession: 7 voitures impliquées

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales