Faits-divers

Déjà plus d'une centaine de poissons récupérés à Saint-Leu après la coulée de boue

Lundi 10 Avril 2017 - 14:20

L'agent de l'IRD longe le littoral à la recherche de poissons morts. Leur analyse permettra de déceler d'éventuels pathogènes
L'agent de l'IRD longe le littoral à la recherche de poissons morts. Leur analyse permettra de déceler d'éventuels pathogènes
Près de 48 heures après les premières observations, le lagon de Saint-Leu a de la peine à retrouver son souffle. 

Ce lundi matin encore, une pellicule d’eau boueuse était encore visible à la surface du plan d’eau situé à l’entrée sud de la ville. "C’est en train de se propager dans le lagon. C’est préoccupant", indique un agent de l’Institut de recherche pour le développement venu récupérer les poissons asphyxiés dans cette eau anormalement trouble.

En l’état du ramassage effectué, déjà "plus d’une centaine de poissons" ont été récupérés, morts. C’est sensiblement le même bilan qui avait été constaté l’an dernier, lors d’un précédent épisode de fortes pluies. En 2012 aussi, une coulée de boue avait déjà détruit durablement le lagon. "C’est de plus en plus récurrent", constate l’agent de l’IRD. Cette année-là, en 2012, la coulée de boue survenue vers la Ravine des poux avait tué l’intégralité des poissons présents sur zone. 

Des analyses en cours

Les analyses des poissons récupérés ce matin permettront de lever les doutes. "Si l’analyse démontre qui y a des substances pathogènes, alors on préviendra la commune, la DEAL et l’ARS", dans l’optique d’une interdiction de baignade à Saint-Leu. Aujourd’hui, c’est le drapeau orange qui flotte, plus pour des raisons de houle que de menace sanitaire.
 
Cet événement, tragique pour la vie du lagon et des nombreuses espèces qui y nichent, fait tourner les regards sur la gestion du bassin versant, selon le chercheur de l’IRD. "Quand il y a une grosse pluie, tout descend et on constate ce genre d’entrée terrigène très importante dans l’océan"

MA
Lu 9362 fois



1.Posté par couillonisse le 10/04/2017 14:37

et dire qu'on donne des millions pour que des irresponsables pataugent en sécurité ... Le sens des priorités du pouvoir politique réunionnais !

2.Posté par verolia le 10/04/2017 17:10

Une "pellicule" d'eau boueuse ? Vous vous moquez de qui... il suffit de passer à proximité ou de regarder les photos sur d'autres sites.


3.Posté par Nono le 10/04/2017 17:26

Mais ou sont passées les associations animalistes adoratrices des requins, RMNR, EELV et consorts, prompts à dénoncer des "massacres" ??? Pour une fois qu'elles auraient raison de l'ouvrir, silence assourdissant à part quelques eco-warrior au QI de bulot qui essayent de détourner pitoyablement l'attention sur les surfeurs.

SVP amis Réunionnais, respectez la faune et la flore marine, ne marchez pas sur les coraux, ne pêchez pas de poissons, pas de chasse sous marine non plus, et puis plus de surf, laissez la place au requin. Par contre balancer des hectolitres de merde, c'est pas trop dans la réglementation de la réserve donc tout va bien. Et puis on va pas se mettre à dos les politiques, ce sont eux qui nous financent.

Tartuffes !

4.Posté par Couillonisse le 10/04/2017 18:32

@3 : c'est l'assos preserv not récif qui a fait remonter l'info gros nigaud !! On attend toujours que les surfeurs réunionnais s'insurgent contre cette marée de merde ... mais eux ils préfèrent surfer dedans à l'embouchure de rivières en crue

Tartuffes suicidaires

5.Posté par Algue no stra le 10/04/2017 18:51

bon .. c'est de la merde ou c'est de la boue ? ou les deux ?

6.Posté par li le 10/04/2017 19:51

De la boue parce que zot i nettoye pu les ravines et bassins
Lo maire toutes les communes i fé pareil et l'entretien des routes chemins la pa mieux.
De la merde parce que zot i laisse construire n importe où. Et ke zot i assume pas l après. Propreté chez soi et immondices aux alentours top comme concept.

7.Posté par sayag le 11/04/2017 00:50 (depuis mobile)

Une erreur peut arriver à tt monde. Remettez les moellons en place svp. Si ce qui a été écrit est vrai.

8.Posté par Nono le 11/04/2017 03:58

@4 "pRESERVE notre récif", association faux-nez de la réserve marine, c'est bien ce que je dis, nigaud : la réserve est encore obligée de passer par un proxy pour 'remonter l'information' (en évitant soigneusement toute critique, je n'ai pas entendu le mot "massacre") tellement ils ont pas envie de se mettre à dos les politiques locaux puisque ce sont eux qui financent.

Mais t'as raison, c'est encore de la faute des surfeurs. Le sage, la lune, le doigt, et toi.

9.Posté par couilloshit le 11/04/2017 08:03 (depuis mobile)

Couillonisse a craché dans le lagon de st leu c''''est ça ? Nono... oui bizarrement vie oceane et autres assos hologrammes en mode sous-marin... ces poissons ne tuent personne ? ils ne meritent pas l''''emoi des squalophiles. Sea mes burnes ? non plus...

10.Posté par Gratin chouchou le 11/04/2017 09:36

Cet "accident" n'est ni un coup monté contre les surfeurs, ni une agression volontaire des écologistes, mais la conséquence ô combien prévisible d'une absence de cohérence territoriale et de gestion des bassins versants à La Réunion. Il est urgent que cesse ce conflit stérile qui vous enferme chacun dans un complexe de persécution et qui vous fait oublier votre intérêt commun pour l'océan et les services qu'il prodigue. Ouvrez votre champ de vision, focalisé sur le probleme "requins", et vous comprendrez que les pressions qui vous divisent sont les mêmes et que vous alimentez, par la haine de vos propos, les arguments populistes de nos élus. Votre combat est l'arbre qui cache la forêt et dissimule les difficultés partagées à gérer durablement notre territoire, dont l'océan (et ses requins) n'est que le réceptacle final.

11.Posté par Nono le 11/04/2017 12:20

@10 Vous avez parfaitement raison de pointer la responsabilité des "aménageurs" de territoire. La prolifération de requins bouledogues, comme les accidents, sont seulement les conséquences de choix écologiques désastreux. Et je n'aurais aucun problème à applaudir EELV par exemple s'ils mettaient autant d'énergie à dénoncer ces atteintes intolérables à l'environnement qu'à défendre une réserve marine qui, il faut le rappeler, a sciemment ignoré le possible risque requin lors de sa création malgré les avertissements de vrais spécialistes.

www.requinsreunion.fr/index.php/articles/55-guy-gazzo-53-annees-passees-sous-les-flots-reunionnais

12.Posté par Couillonisse le 11/04/2017 18:42

Les crétins continuent d'accuser la Reserve marine :) il ne reste plus qu'à tous ceux qui se plaignent, de prendre l'avion et d'aller surfer en Bretagne !! Beaucoup plus de pochtrons que de requins donc moins de risques de mourir bouffés par un requin mais multiplication du risque de cancer et de cirrhose !! N'est ce pas Nono , toi tu n'as pas choisi la cirrhose apparemment ??? Quoique que pour dire toutes tes conneries tu dois prendre pas mal de médocs dans ta pharmacie ??? Au fait on attend toujours la réaction des surfeurs amoureux de la nature ahahahaha pour condamner cette marée de merde 💩

13.Posté par Nono le 12/04/2017 07:06

@12 Ta logorrhée minable est à l'image de cette marée de merde, pas de doute tu es dans ton élément.

14.Posté par Couillonisse le 12/04/2017 07:27

@ nono : on voit le résultat du travail des vrais spécialistes des CO4R : jamais eu autant de morts que depuis qu'ils "gèrent" le "problème" requin !! Une belle bande de bons a riens tes potes morpions du préfet ... mais il est vrai que gérer une bonne centaine d'irresponsables ne respectant rien ni personne c'est pas évident !! Ils doivent serrer les fesses tous les jours avec les neuneus comme toi qui se foutent des zones sécurisées et vont surfer dans les embouchures merdiques juste après les jours de pluie !! Bandes de nazes

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Octobre 2017 - 08:07 Deux mineurs voleurs de moto interpellés

Mardi 17 Octobre 2017 - 07:29 Il menace sa mère de 81 ans avec un sabre