Economie

Dégâts sur la NRL : Les réparations seront à la charge des entreprises


Dégâts sur la NRL : Les réparations seront à la charge des entreprises
La houle a fait des dégâts sur le chantier de la nouvelle route du littoral à l'occasion du passage de la tempête Chedza près de nos côtes en début de semaine. Les sites de la Possession et la Grande Chaloupe ont été endommagés, de quoi donner du grain à moudre aux opposants aux projets qui y voient la preuve que la NRL va coûter plus cher que prévu.

Dominique Fournel, élu de la Région délégué à la nouvelle route du littoral, répond: "Tant qu'on a pas sorti de l'eau le matériel de construction, c'est prévisible qu'il peut être endommagé", assure-t-il. "Mais une fois que tout sera hors de l'eau, ce sera différent".

Il explique que La Possession n'a pas été "trop touchée" mais que le chantier de la Grande Chaloupe a vu un élément de coffrage endommagé. "Je n'ai pas encore une idée du coût des dommages", ajoute-t-il.

A qui cette responsabilité? Aux entreprises car "elles sont responsables de la conduite de leur chantier", affirme l'élu. Et les assurances prendront en charge le coût des dégâts.

Les travaux ont repris depuis hier.
Mercredi 21 Janvier 2015 - 16:55
SH
Lu 3137 fois




1.Posté par R I P O S T E le 21/01/2015 17:41
Des sueurs froides sont attendues de part et d'autre !

Les opposants de la NRL , les pour ...

Aux entreprises ...

2.Posté par piège en haute mer.. le 21/01/2015 17:41
et les avenants a la charges des contribuables..!!!

3.Posté par alekons le 21/01/2015 17:44
PAGRAV ! les entreprises ont à n'en pas douter largement établi leurs prix pour tenir compte de ce type d'aléa. Les coups de menton de Fournel, elles s'en tapent et vous verrez qu'elles ne réagiront pas, preuve que la soupe aux con-tribuables est bien grasse ! "Merci" la Région !

4.Posté par Bourbon KID le 21/01/2015 18:30

Pas la peine de réparer, la saison cyclonique n'est pas fini...

5.Posté par noe le 21/01/2015 18:40
Les entreprises ont utilié des galets de 100 g ... trop petits ...on a l'impression qu'elles ont fait un travail d'ingénieur de travaux finis !!!! un travail macote !

Il faut prendre des blocs de 50t !

6.Posté par KORAIL le 21/01/2015 19:53
Voilà comment i négocie ek les soutraitances , lé pti cailloux dans l'OCÉAN ,, et en mêm tan , zot na rien à foute de l'environement plis la population ,, nora la sanction dans les urnes ,,

7.Posté par mickael sellaye le 21/01/2015 20:02
Si ces souvent l’État qui auto-assure les ouvrages dont il est propriétaire ces pas souvent le cas des collectivités locales et les entreprises privées qui n’ont pas toujours l’assise financière pour se le permettre, ors il existe belle et bien une assurance qui s'appelle FONDEOS crée par la SMABTP, qui garantie ces risque,
Fondéos est le seul contrat sur le marché français à proposer aux maîtres d'ouvrage publics ou privés une assurance complète et modulaire pour la protection des ouvrages d'infrastructures :

Une assurance complète :

- la convention Tous Risques Chantier, pour la couverture des dommages matériels en cours de travaux sur le chantier ;

- la convention Tous Risques Montage, pour la couverture des dommages matériels survenus aux équipements au cours du montage ;

- la convention Responsabilité civile, pour la couverture de tous les dommages causés aux tiers et les risques d'atteinte à l'environnement. Cette convention peut être souscrite pour couvrir la seule responsabilité civile du maître d'ouvrage, ou bénéficier également aux constructeurs.

- la convention Décennale , pour couvrir tous les dommages matériels compromettant la solidité de l'ouvrage dans les 10 années qui suivent la réception et qui sont de nature à engager la responsabilité des constructeurs.

il suffit juste dit pensée. Je suis un jeune en garantie jeunes (mission locale est) si il veulent me prendre pour un contrat je suis disponible....

8.Posté par KLD le 21/01/2015 21:10
a mon avis , vaut mieux tout arreter et recommencer vers mi avril , après les élections déjà et surtout après la saison cyclonique , je dis sa , je dis rien ...........

9.Posté par Pato974 le 21/01/2015 21:39
Ah ah ah cet article me fait rigoler quand je pense que ces politiciens et ingénieurs architectes à 2 balles qui ont eu l'imagination de construire cette route du littoral sur la mer. Ils ont tout bonnement oublier qu'il y avait une saison cyclonique tous les ans et par la même occasion ils ont sous estimer la force de la nature. Ces gens devraient faire un tour en bateau pour mieux comprendre ce que vaut la force de ces vagues qui viennent se fracasser sur les cotes réunionnaises. Même si cette route verrait le jour ce serait éphémère car les pilonnes ne tiendraient même pas 5 ans. Cette route va mettre l'économie réunionnaise à genoux. Il faudra compter sur des hausses d'impôts pour financer les conneries de nos politiciens. La solution : il fallait faire péter la falaise, mais bon ce qui est fait est fait.

10.Posté par C'est moi le 21/01/2015 21:54
Y a des entreprises qui vont couler. vive la NRL. Bande de rigolos.

11.Posté par milie974 le 21/01/2015 22:44
Bonsoir,
post 9 : faire exploser la falaise. En comment vont faire les riches qui habitent en hauts de la falaise?...

12.Posté par Grangaga le 22/01/2015 02:33
Nou Roul' Languètt' out' momon, lé pokor' komansé y pran déza d'lo koué....Travay' gro dwa !!!!!.....tansion i tonb' a lo......du mwin vo mié y ariv' toutt' switt'!!!!

13.Posté par LOD le 22/01/2015 06:54
Une meilleure solution consiste en un pont-routier-train-suspendu (c'est une route) sur les fondations de la route littorale actuelle (écologique, solide, facile, économique et rapide ; au-contraire du projet actuel sur l'océan) permettant d'écarter le danger des chutes de pierres en déportant la route de la falaise et les rames-suspendues servent l'intérêt citoyen/commun afin que tout le monde bénéficie de ce transport ; imaginez les promenades à pieds, à vélo à l'ombre de cet ouvrage, ça ne gâche pas la vue ni la vie de la faune, des bateaux, des courants, de la houle... !

14.Posté par Bayoune le 22/01/2015 07:41
"La houle a fait des dégâts sur le chantier de la nouvelle route du littoral à l'occasion du passage de la tempête Chedza près de nos côtes en début de semaine". Et si au lieu de ces digues non définitives, c'était la route construites dans les conditions que l'on sait, était avalée par in big cyclone genre cyclone Jenny, ke ou la pa konu Mr Fournel… ou Hyacinthe, combien cela aurait couté au budget? Ne serait il pas plus judicieux de revoir tout simplement cette construction sur la mer? La construction d'un tunnel ne serait-elle pas plus sécurisante et moins risquée que cette route digue - qui sera en perpétuelle reconstruction si on néglige les caprices de la nature invincibles. Imaginez, cette route en construction terminée, soit disant sécurisée, lors d'un mauvais temps avec des milliers de véhicules l'empruntant, un pilier ou plusieurs qui s’effondre sous la violence d'une houle déferlante – et ses milliers de victimes!!! Fournel sera déjà parti, konm toutte so bande de zwazo de malèr de pasaz. Le tunnel qui a fait ses preuves reste la solution viable et sécurisant. Batt azot anlèr, batt azot atèr, après l’échec de cette entreprise mégalomaniaque du littoral ... condamnée d'avance à une destruction mémorable avec son contingent de victimes - le tunnel finira par s'imposer dans le temps. Nos enfants seront peut -être plus réfléchis, et en tireront les leçons des restes du vieux morceau de tunnel qui a su démontrer au fil du temps sa résistance aux intempéries aériennes et maritimes et à la cupidité des prédateurs financiers qui guettent les euros pour se remplir la panse - au détriment des usagers de cette route comme elle se présente. Ce chantier ne risque t-il pas d'être un chantier comme on en trouve en Afrique qu'ils appellent les éléphants blancs??

15.Posté par La NRL ne verra JAMAIS le jour ! le 22/01/2015 08:50
A chaque tempête tropicale et à chaque cyclone, les premiers travaux seront pulvérisés par les vagues.
Il faudrait recommencer chaque année les premiers travaux.
Tant et si bien que les entreprises auraient du travail pendant des années sans que le chantier n'aille jusqu'à son terme.
C'est bien cela le but de la Région et de l'Etat ???
www.reagissons-la-reunion.fr

16.Posté par Laïcien le 22/01/2015 10:49
Petit rapèl ,, zot la rod po construit le pont la rivièr St Etienne à St Louis sous le mandat du RESPONSABLE de la région actuel ,,do l'eau la sorte dans la montagne la chavire touta tèr ,,gaspiyaz l'argent PUBLIK ,banchissement d'argent PUBLIK , PLIS ect........
Donc avec l' expérience de la rivièr St Etienne ,,arèt le chantier la NRL si la MER .

17.Posté par VIVE LA NRL le 22/01/2015 10:57
2ème tentative
Tout est dit dans l'article, cela n'esmpêche pas la bande de détracteurs de continuer à mentir, à vouloir manipuler le lecteur!

Personnellement moi j'ai bien dormi, apparement ce n'est pas leur cas avec la haine qui habite leur coeur!

VIVE LA NRL

18.Posté par OdelA pdp le 22/01/2015 11:44
Dominique Fournel, élu de la Région délégué à la nouvelle route du littoral, répond: "Tant qu'on a pas sorti de l'eau le matériel de construction, c'est prévisible qu'il peut être endommagé", assure-t-il. "Mais une fois que tout sera hors de l'eau, ce sera différent".

Chère Dominique na tu jamais construit de château de sable quand tu était petit, allé rode n'importe quelle ingénieur pour prévoir la force de la houle et du vent. faite le 3huite pendant 9 mois peut être vous arriverez a sortir la de l'eau.

19.Posté par Antipode le 22/01/2015 11:44
Eh ;) effectivement chaque lecteur se fera une opinion, inutile de manipuler :d
Si au-moins tu savais argumenter, mais non tu absous la doxa ^^ "L'opinion publique est celle de ceux qui n'ont pas d'idées." Oscar Wilde

20.Posté par Pato974 le 22/01/2015 12:08
Poste 11
Bonjour pour les riches il faut simplement les exproprier et ce ne serait pas un fait nouveau, car par exemple pour faire la 2ème piste de l'aéroport de Roland Garros ils (les politiciens) ont fait raser le village de Maperine en 1993, autre exemple en 2005 pour construire la route des tamarins beaucoup d'agriculteurs ont perdu une bonne partie de leurs exploitations et y a eu aussi des expropriations avec des indemnités minables en échange et tout ça pour l'intérêt économique de l'île. Je ne vois pas pourquoi on n'exproprierait pas les riches car encore une fois il s'agit là encore de l'intérêt économique de l'île. Mais cette route sur la mer va tous nous coûter à trés très cher niveau impôts. J'espère qu'un jour le dossier de la bidep ressortira du tirroir car étant sudiste ça me ferait chier de payer des impôts cher pour une route que j'emprunte à peine 3 à 5 fois dans l'année. Trop d'argent vont dans le nord et je le répète ce chantier de la NRL actuelle va nous détruire financièrement.

21.Posté par @ 20 le 22/01/2015 18:55
Ce n'est pas parce qu'on a fait des conneries avant qu'il faille les recommencer!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales