Economie

Déficit de SPL Énergies Réunion: "Nous juger en fin de mandature" (Alin Guezello)


Déficit de SPL Énergies Réunion: "Nous juger en fin de mandature" (Alin Guezello)
Le conseiller régional délégué aux énergies nouvelles et solidaires et dirigeant de la SPL Énergies Réunion, Alin Guezello, s'est expliqué ce mercredi sur le déficit de 2,4 millions d'euros de la société publique locale, révélé ce mercredi par Le Quotidien dans son édition du jour.

Pour Alin Guezello, ce déficit est dû essentiellement au fait que la structure a démarré en 2013 "avec l’obligation" de reprendre les 67 agents de l’ancienne Agence régionale Énergie Réunion (Arer), mais aussi avec un changement statutaire, qui est passé du statut associatif à celui de société publique locale (SPL). De plus, en 2014, "nous avons démarré avec les nouveaux actionnaires mais c’est quasiment la Région Réunion qui a fourni l’intégralité des mandats", poursuit le conseiller régional. 

Une dynamique positive "s'est tout de même enclenchée en 2015", nous assure Alin Guezello, puisque cinq nouveaux actionnaires (les mairies de Saint-Pierre, de Saint-Paul, de La Possession et les intercommunalités de la Civis et de la CINOR, ndlr) "ont fait leur entrée dans le capital, nous confiant des mandats nous permettant d’être plus efficaces".

Pour combler ce déficit de 2,4 millions d'euros, deux options s'offrent à la SPL, poursuit le conseiller régional. La première passera par une recapitalisation de la société, "permise dans la loi de transition énergétique" et qui "permettra à La Réunion de disposer d'une Agence régionale de l'énergie et de l'environnement, pas une 'Arer bis', capable de travailler avec les autres grosses agences métropolitaines".

Plus d'actionnaires, 5 nouvelles communes et augmentation de capital

L'autre option permettra à d'autres actionnaires d'entrer dans le capital. "Nous allons prochainement passer de 11 à 24 actionnaires et cinq nouvelles communes vont nous rejoindre portant leur total de 15. Là, nous partons sur une augmentation de capital qui est de l’ordre de 2,5 millions d’euros pour la Région et de 64.750 euros ouverts pour chacun des 10 à 15 actionnaires à venir, avec une option pour ceux qui sont déjà au capital", explique Alin Guezello.

S’il ne nie pas les difficultés accumulées depuis 2013, Alin Guezello demande aux opposants et aux Réunionnais "de nous juger en fin de mandature" car "tout est réuni aujourd’hui pour réussir le pari de l’autonomie électrique en 2030".
Mercredi 22 Juin 2016 - 17:32
SI
Lu 2168 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

57.Posté par Mario Brosse le 24/06/2016 12:04
Monsieur CEVENNE, mon propos était d'émettre un doute sur la capacité potentielle de la Chambre Régionale des Comptes à contraindre les administrateurs et dirigeants des SPL à améliorer la gestion de leur entreprise : vous n'apportez pas beaucoup d'éléments prouvant qu'elle peut faire quelque chose.

Concernant le Commissaire aux Comptes, d'une part il certifie la régularité des comptes par rapport aux règles comptables et d'autre part il garanti que ceux-ci donnent une image fidèle de la santé financière de la société : visiblement, pour celui-ci la SPL est en pleine forme! Et pour cause : lorsque votre actionnaire principale annonce dans la presse qu'il va vous renflouer à 300%, où est le problème ?

Le problème c'est que c'est de l'argent public? oui, et alors ?

56.Posté par noémolvides le 24/06/2016 10:46
en fin de mandatuer ???? une fois que le pognon aura été bien depensé ??? et puis quoi encore ? des comptes on veut des comptes rendus ??

55.Posté par Mario Brosse le 24/06/2016 10:01
Monsieur JORI, je partage votre colère de voir autant d'argent public visiblement dilapidé au nom de nobles causes si mal défendues par ces structures qui se multiplient.

Je m'interroge simplement sur la latitude dont dispose la CRC à agir et sur la menace réelle qu'elle représente pour les dirigeants de ces SPL, élus ou directeurs : ils n'ont vraiment pas l'air inquiets, et se permettent même de la provocation, car franchement, annoncer la multiplication par 3 des effectifs d'une société qui perds de l'argent depuis 3 ans et ne rend compte d'aucun de ses résultats, si ça n'est pas de la provoc !

Depuis 2010 que la loi autorise les SPLA puis les SPL, beaucoup de structures ont été créées et ont embauché à tout va. Elles défraient la chronique régulièrement sur leur train de vie, les rémunérations opaques de leur dirigeants, de leurs administrateurs, l'impartialité des recrutements et leur gestion des ressources humaines, leurs coûts d'intervention disproportionnés comparé à ce que produisent d'autres structures comme les SEM, les BET, les associations. Mais que va-t’il se passer lorsqu'il y aura une alternance politique? Des structures avec 70 personnes en CDI aujourd'hui, 200 demain, devenues indésirables car elle ne correspondent plus aux orientations politiques du pouvoir, et surtout avec des déficits abyssaux, que vont-elles devenir?

Demandez aux salariés de l'ARAST.

54.Posté par PATRICK CEVENNES le 24/06/2016 08:32
fukcd473
46.Posté par Nounousse le 23/06/2016 20:57 (depuis mobile)

Ce qu'il ne faut pas lire comme connerie !

Alors tu vénères ton Président ? Tu fais une prière tous les matins ? Tu brules un cierge ?
Serais-tu aussi avec tes potes en train de tailler la statue de ton vénérable maitre pour l'ériger à l'entrée de la future NRL ?

Par contre faudra retourner sur les bancs de l'école ! Pas mal de fautes "d'ortografe" ! Mdr !

53.Posté par PATRICK CEVENNES le 24/06/2016 08:28
fukcd473
42.Posté par clairvoyance le 23/06/2016 15:05

Sérieusement, ce qu'il ne faut pas lire comme connerie

Lu la di, lu la fé ! Ah bon ! Ben lu la fé koi egsakteman ?
- la achèt 2000 bus ?
- la fé nir 600.000 touristes ?
- lu la .... (Tiens Lula, ancien Président du Brésil empêtré dans une grosse affaire de corruption)

- lu la arrèt projet tram-train
- lu la lancé santié NRL sans les roches ! Mdr !
- lu vé lancé projet monorail StPier-StLuis ! Mdr !
- lu vé, lu vé, lu vé .... Pdr !

Moin mi la pa voté

52.Posté par PATRICK CEVENNES le 24/06/2016 08:18
fukcd473
44.Posté par Mario Brosse le 23/06/2016 17:02

Mort de rire la petite main de Desidérius Roberticus 1er !

Faudrait penser à arrêter de vouloir enfumer tout le monde !

Là il est question d'un déficit de 2,5 ou 2,6M€, nous ne sommes plus à une virgule près, sur fonds propres. Ce n'est pas un déficit entre actif circulant et passif circulant ! Dans ce cas nous aurions pu comprendre, peut-être, le décalage entre les créances clients et les dettes fournisseurs ! Ce qui n'est pas le cas !

Votre expert comptable et commissaire aux comptes ont du tirer la sonnette d'alarme. A se demander pourquoi ils n'ont pas saisi le Procureur de la République ou le Greffe du Tribunal de commerce (L 225-248). Ce n'est pas la moitié du capital social qui a été perdu, c'est la totalité et plus ! En l'État c'est une procédure au pénal. Encore faut-il que le Procureur ait "des couilles" pour l'initier ! Alors votre L.1524-2 du CGCT, même pas peur ... Mdr !

51.Posté par pipoteur le 24/06/2016 08:02
@post42: Personnellement je ne suis aveuglé et fanatique d'aucun politique contrairement à vous ce qui me permet d'avoir du recul par rapport aux décisions! Je ne fonce pas tête baissée en disant amen à tout ce qui est fait.
Dans le cas présent si vous pensez que cette SPL est bien gérée c'est que vous êtes un (une) illlustre abr....
Les français et réunionnais sont de toute façon de plus en plus incultes et incapables d'esprit critique! Seule l'émotion du moment les fait réagir...
Et pendant ce temps là ceux qui nous dirigent en profitent!
Car si vous trouvez normal qu'un Président de SPL palpe 5000 euros minimum par mois alors que ça doit lui occuper tout au plus 1/2 journée par semaine pour signer quelques parapheurs et bien arrêtez de dire que tout va mal en France car vous êtes complice!
Valable pour cette SPL comme toutes les autres droite comme gauche...
Amen (lol)

50.Posté par tuto le 24/06/2016 07:59
c'est qui le DAF de la SPL ? il a été viré j'espère ?
c'est qui le contrôle budgétaire de la SPL ? il a été viré j'espère ?
c'est qui le patron de la SPL ? il a sauvé sa tête j'espère ?

bref..
comment la Région n' a t elle pas missionné un cabinet indépendant neutre pour faire le reporting mensuel des SPL de la Région? parce que s'il faut attendre sur les services de la Région ou des organes de direction des SPL..le didier va se faire taper dessus par la presse tous les matins!

49.Posté par Nounousse le 24/06/2016 01:03 (depuis mobile)
De toute façon l etat nous dèja englouti sous les dégongues pourquoi pleuré maintenant car ici a la reunion il y à beaucoup ce croit comme dieu part leurs grand mots et dise que nous sommes des nuls qu il le disent nous nous avions confiance en l ave

48.Posté par JORI le 23/06/2016 21:20
44.Posté par Mario Brosse le 23/06/2016 17:02
Donc pour vous cette CRC ne sert à rien malgré le fait qu'elle ait déjà épinglé par 3 fois super cumulard D.Robert??. Si la droite et super cumulard D.Robert passent en 2017, n'oubliez pas de leur demander de supprimer alors cet organisme, cela fera au moins faire des économies à l'Etat puisque toutes les collectivités sont selon vous irréprochables!!.

47.Posté par JORI le 23/06/2016 21:17
42.Posté par clairvoyance le 23/06/2016 15:05
"Si 52% des réunionnais ont données leurs voix ", mensonge voire une insulte envers la majorité des réunionnais car seul 52,69 % des 55,28% des réunionnais qui se sont exprimés ont voté pour lui, soit une minorité. Non?. Vous voyez donc bien que vous êtes un menteur!!.

46.Posté par JORI le 23/06/2016 21:14
41.Posté par sylvie le 23/06/2016 14:58
Pensez vous la même chose avec Hollande c-a-d lui laisser du temps pour avoir des résultats ou est ce de votre part qu'un parti pris de militant pour votre super cumulard D.Robert???.

45.Posté par Nounousse le 23/06/2016 20:57 (depuis mobile)
Mes amies reunions nous comme notre président la dis laissont les ignorants dans leurs boues faisons avances les choses car sans notre président rien ne serais faite car actuellement notre belle iles est connue aux mondes exterieur et ont dout dire m

44.Posté par Jény le 23/06/2016 20:32
L'arithmétique et vous cela fait 2, M. Guezelo car 66 ou 67 + 14 ne font pas 68.
Ou bien alors vous avez licencié pour recruter des petits copains.

43.Posté par Mario Brosse le 23/06/2016 17:02
Beaucoup de commentateurs brandissent la menace de la Chambre Régionale des Comptes et espèrent qu'elle va venir nous sauver comme le Messie, nous pauvres payeurs. Or qu'est ce que cette honorable institution pourrait bien avoir à reprocher à la SPL ENERGIES REUNION ?

Si les comptes annuels et les rapports du Commissaire aux Comptes sont transmis, que les contrats de prestations intégrés entre la SPL et ses actionnaires sont réguliers et si les actionnaires décident, en connaissance de cause et en toute transparence, avec l'approbation des élus, sous le regard passif du contrôle de légalité, de renflouer le Costa Concordia des Énergies Renouvelables, que peut-elle faire?

Rendre un avis ? Faire un rapport ? Interpeler qui, quoi ?

"Conformément à l’article L.1524-2 du CGCT, ce contrôle spécifique [i[du représentant de l’État sur l’activité de ces sociétés - SPL] peut déboucher sur la saisine de la chambre régionale des comptes par le préfet lorsqu’il estime qu’une délibération est de nature à augmenter gravement la charge financière d’une ou plusieurs collectivités territoriales ou groupements actionnaires, ou à accroitre le risque encouru par une ou plusieurs collectivités territoriales ou groupements qui ont accordé leur garantie à un emprunt contracté par la société.]i"

Une petite aumône de 65 000 € pour une commune c'est pas grand chose. Une petite pièce de 2,5 M€ pour un Conseil Régional qu'est ce que c'est comparé à son budget de fonctionnement ?

Arrêtez un peu de pleurnicher, dans votre énervement vous ne voyez plus le large sourire derrière le majeur dressé bien haut des dirigeants de cette belle entreprise, au service des réunionnais, qu'est la SPL ENERGIES REUNION.

42.Posté par ZembroKaf le 23/06/2016 15:27
Alin"le bûcheron" Guézello...de grat' papier du CCAS de sin pir à PDG de cette "usine à gaz" !!!
Embauches "politiques" lors de municipales de 2014....la moitié des emplois "réservés" à son fan club de sin jo !!!
Ce "bûcheron" ne fait même pas la différence entre un moulin à vent et une éolienne !!!
Que dire de "ses" 2 directeurs "bling bling" !!!
Mi like, DiDi , alin, richard...cindy !!!

41.Posté par clairvoyance le 23/06/2016 15:05
Comment sa pas crédible et pourri? Comment qualifié vos insultes? quand ont n a voter pour lui c est que ont lui fait CONFIANCE car ce qu il a DIT IL LA FAIT. Lui au moin il pense aux réunionnais .Si 52% des réunionnais ont données leurs voix a cet homme c est quelque part il fait du bon travail et il va le faire encort pas comme son prédécesseur a qui na jamais eu autant de succer quand il diriger la région

40.Posté par sylvie le 23/06/2016 14:58
il faut laisser du temps a une tel structure de tout mettre en place dans les meilleurs conditions. Ce qui n'est pas choses facile quand on c'est qu'il a fallut faire avec l’héritage de la précédente équipe. L

39.Posté par titi et gros minet le 23/06/2016 14:47
Faisons confiance au président de région car pour le moment je l'ai vu sauvé notre compagnie régional , alors pourquoi pas le laisser travailler dans le sens du positif pour la SPL énergies

38.Posté par pipoteur le 23/06/2016 13:33
Il faudrait dire au service com' et/ou cabinet de la région de dégainer un peu moins vite les commentaires prenant la défense ou vantant les mérites du président de Région ou de ses sbires... ça se voit trop les mecs lol
10 commentaires quasi simultanées pour vanter la grandeur de cette SPL pourrie c'est pas crédible!
Les réunionnais comme les français ne sont pas très malins mais pas complètement con, ils arrivent encore (du moins certains) à faire la part des choses.

37.Posté par Rodolphe le 23/06/2016 13:13
c'est tellement gros doigt que c'est même pas croyable! Ils vont recréer l'ARER!

Ça va être "l'ARAST" de la Région cette affaire!

36.Posté par PATRICK CEVENNES le 23/06/2016 12:12
fukcd473
34.Posté par Mickael le 23/06/2016 10:49
Desidérius Roberticus excelle dans la création de "comités theodule", tu sais ces trucs qui ne servent absolument à rien mais qui coûtent la bagatelle de 3 milliards d'euros à l'État.

Où qu'il passe ou qu'il soit en poste, il traine toujours des gamelles (Mairie du Tampon où il a laissé une belle ardoise, l'IRT où il promettait 600.000, Sematra avec une capitalisation illégale.

Pour les 13 nouveaux actionnaires avec un droit d'entrée égal à 64.750 revient à renflouer le capital initial, soit 841.750€

Mais que font la CRC et les archers de Malartic ! Faut-il leurs envoyer un courrier anonyme pour qu'ils s'intéressent à ce dossier qui peu l'abus de bien social voire la banqueroute ? Mdr !

35.Posté par PATRICK CEVENNES le 23/06/2016 11:53
fukcd473
9.Posté par Grondin le 22/06/2016 19:47
19.Posté par Grondin le 22/06/2016 21:29
24.Posté par JASMINE @ GIRONDIN, JORI, CEVENNES, KLD, KERSAUZON, GUNET and Co le 23/06/2016 07:00

Oh, la petite main de Roberticus Roberticus, arrêtez donc votre Opération d'enfumage !

Les SPL, c'est surtout pour s'exonérer de procédures de mise en concurrence et de publicité et de confier à des structures privées toutes sortes d'activités !

Dans le sujet qui intéresse tout le monde, il est question d'avoir des fonds propres négatifs (vous savez ce qui apparait à droite en haut dans le 1er cadran d'un bilan) à hauteur de - 2,5M€ avec une mise de départ en juillet 2013 de 840.000 €. Ce qui fait qu'en l'espace de 3 ans, cette SPL affiche une perte de - 3,34M€.

Pour le climat de confiance, Mdr ! Avec -2,5M€ il n'y a plus de climat de confiance.
Votre banquier vous blackliste sur le champ ! Mais c'est vrai, le banquier, pour les SPL, est le contribuable. Alors il est possible de dépenser sans compter.

S'il y avait eu "production" avec des TPE, PME, il y aurait des recettes.
En l'état il n'y a pas eu de production.

En clair, depuis 3 ans cette SPL avec à sa tête le bûcheron qui aura gravi tous les échelons (lesquels?) n'aura rien produit, sauf des dettes pour payer la rémunération de 66 + 1 salariés.

Ô fait, le bûcheron dont il est question, ce n'est pas celui-la même qui pensait battre Lebreton en 2014 ? Mdr !

Exemplarité et Excellence, mon "cul", oui !

Vous voulez de l’exemplarité et de l'Excellence, placez des chefs d'entreprise, mais de véritables chefs d'entreprise à la tête des SPL ou de l'IRT, au lieu de placer des alimentaires de services ou super cumulard qui n'y entrave absolument rien !

34.Posté par JORI le 23/06/2016 10:53
24.Posté par JASMINE @ GIRONDIN, JORI, CEVENNES, KLD, KERSAUZON, GUNET and Co le 23/06/2016 07:00.
" La Réunion, île VERTE", alors que votre super cumulard D.Robert est pour la construction d'une raffinerie à la Réunion!!!!. Ceci dit, on peut aussi créer une SPL pour tout et n'importe quoi puisque selon vous elles sont justifiées et ceci pour le bien des réunionnais et surtout des petits copains et amis. Peut être d'ailleurs en faites vous partie vous même vous qui acceptez des déficits dans la gestion publique. Et en conclusion et pour votre gouverne, il me semble que le premier a avoir visé l'autonomie énergétique, qu'on l'aime ou pas, ce fut Vergès. Mais comme vous ne connaissez pas le mot objectivité, comment le sauriez vous??. A bon entendeur salut et sans rancune !

33.Posté par Mickael le 23/06/2016 10:49
« La SPL a été « obligée » de reprendre les 67 agents de l’ARER »… Mais qui a embauché, avant le transfert de l’activité de l’ARER à la SPL ENERGIES REUNION, plus de 40 personnes, venant toutes ou presque de Saint-Joseph (un hasard sûrement) ? Didier Robert a indiqué à la presse qu’il fallait embaucher 2 à 3 fois plus de personnes dans la SPL (Le Quotidien ce jour) : vite! Tous au Pôle Emploi de Saint-Joseph !
13 nouveaux actionnaires vont venir renflouer la SPL… ça ne coute que 64 750 euros ! Une SPL c’est une entreprise : quels investisseurs, même publics, vont injecter de l’argent dans une structure qui a dilapidé son capital sans prendre aucune mesure sérieuse pour redresser la barre depuis 3 ans et qui s’est permise de ne pas produire de rapport d’activité depuis sa création alors que tous les voyants sont au rouge. Peut être que les 13 nouveaux actionnaires appelés au secours de la SPL ENERGIES REUNION devraient réfléchir à créer leur propre SPL plutôt que d’investir dans une structure qui n’arrive déjà pas à gérer un budget.
Alin Guezello demande aux opposants et aux réunionnais de juger l’action de son équipe en fin de mandat : Ah bon, il y avait des élections en Décembre 2015 ? Des Régionales ? Personne n’a prévenu Alin Guezello, c’est incroyable ! Ah bon la SPL avait promis de faire son rapport d’activité pour décembre 2015 et elle a oublié, elle le fait maintenant ? Heureusement, que tous les contribuables se rassurent, en 2019 lors de la présentation du prochain rapport d’activités, les comptes seront positifs.
Enfin, le meilleur pour la fin, la SPL va créer une Agence Régionale de l’Energie, mais ce n’est pas une « ARER Bis » promis.
Avis aux contribuables : l’ensemble de ces annonces officielles de la SPL ENERGIES REUNION devaient être faites le 1er avril.
Avis n°2 : il paraitrait qu’il existe une Chambre Régionale des Comptes à La Réunion

32.Posté par pei de mafieux et en danger..!!! le 23/06/2016 10:05
la bander a bader a encore frappé!!.

31.Posté par Contribuable,accessoirement électrice, scandalisée ! le 23/06/2016 10:00
Ne jamais oublier la règle de base de tout dirigeant : " GOUVERNER C'EST PREVOIR !!! "

Le cher président de cette SPL, qui survit uniquement avec de l'argent public, pour être crédible doit d'abord de démontrer sa capacité de bon gestionnaire à défaut d'être un bon tecnnico-commercial !

Comment peut-il tenir continuer à tirer la manche du président de Région pour couvrir un tel déficit en fin d'année n'ayant pas de commandes fermes et financées à son planing ?

Pourquoi n'a-t-il pas réduit la masse salariale et les frais de fonctionnement de son usine à gaz en attendant, éventuellement de sous-traiter à des entreprises privées moins coûteuse, pour mieux repartir le moment venu ?

MARRE de ces pseudos présidents très bien payés, qui jouent au Monopoly avec de l'argent public qui ne leur appartient pas: NOS IMPÔTS !!!

30.Posté par Jean le 23/06/2016 09:51
De toute façon il ne pourra pas faire pire que sous l'égide de Vergès . Donnons lui sa chance à cette structures , l'arrivée de partenaires est de bon augure .

29.Posté par GIRONDIN le 23/06/2016 09:41
Waf warf

28.Posté par GIRONDIN le 23/06/2016 09:41
...... ALors pensez-vous aujourd'hui que le Président de Région fasse n'importe quoi......

Ben évidemment non,...... à l'insu de son plein gré 😄 ? Au final oui il dit j'aurai dû des le départ... BlaBlaBla blabla blablabla

14 personnes de +👍👍👍

Demandez à vos nouveaux potes IBRA et Bernardo comment faire un prévisionnel un business plan ou sinon il y a Réunion entreprendre ou la maison des entreprises de la CCIR

Petit conseil, Le mieux c'est de continuer à coller les affiches.....

Annexe :
Réunion Entreprendre - 0262217473
Maison de l'Entreprise Nord : 0262 94 21 80

27.Posté par cmoin le 23/06/2016 07:47
Vos actionnaires ne sont que des pro DR!!!!

26.Posté par cmoin le 23/06/2016 07:47
Si j'ai bien compris,sans la région et sans subventions,votre spl ne vaut rien???!!!

25.Posté par question bete le 23/06/2016 07:14
Pourquoi avoir sous doté la SPL à son démarrage ?

pas capable de faire un budget sur 3 ans ??

24.Posté par J.Paul De Saint André le 23/06/2016 05:09
Un PDG doit anticiper pour gérer.
Attendre la fin de la mandature pour être jugé est une catastrophe financière programmée.
Voilà une des nombreuses différences entre un "vrai" PDG et un militant politique nommé "PDG".

23.Posté par JASMINE @ GIRONDIN, JORI, CEVENNES, KLD, KERSAUZON, GUNET and Co le 23/06/2016 07:00
Messieurs ou mesdames, vous etes tous gentils de venir aboyer devant ma porte et crier au loup.

Un eSPL est mise en place à la disposition des collectivités locales françaises pour la gestion de leurs services publics (c'est ce que dis les textes de loi en la matière).

les SPL sont créées pour pallier les insuffisances des sociétés d'économie mixte locales (SEML), les SPL, sociétés à capital intégralement public,

Selon l'Autorité de la concurrence, les collectivités territoriales doivent utiliser ce nouvel instrument avec vigilance et l'objectif d'éviction de la commande publique peut ne pas être pleinement atteint. Les sociétés publiques locales restent par ailleurs soumises à la réglementation sur les aides d'État

ALors pensez-vous aujourd'hui que le Président de Région fasse n'importe quoi et qu'il ne serait pas soumis au texte de loi de ce pays.

Si le déficit est présent, il est regrettable mais il est surtout nécessaire pour franchir le Cap de ce que nous souhaitons de mieux pour La Réunion : La Réunion, île VERTE.

Alors, OUI, je rejoins le Président de Région qui dit qu'il serait nécessaire de doubler la capacité des équipes pour atteindre l'objectif de faire de La Réunion, une île d'exemplarité dans le domaine des Energies renouvables, du traitement des déchets, de l'économie circulaire.

A La Réunion, l'air est pure et c'est l'une de nos richesses
alors Messieurs et Mesdames les ABOYEURS travaillons pour notre belle île et cesser de casser systématiquement les outils qui se mettent en place,

à bon entendeur salut et sans rancune !

22.Posté par Tigolette le 23/06/2016 06:37
Pourquoi pas 2050 ?

21.Posté par 14 personnes de + le 22/06/2016 23:46
Lecture pour les intellectuels

"""""""""""""""""""""""Alin Guezello, PDG de la SPL Énergies Réunion
Comme rapporté par nos confrères du Quotidien ce mercredi 03 juin 2015, la SPL Énergies Réunion, qui a succédé en juillet 2013 à l'Agence régionale énergie Réunion (Arer), a accusé fin 2013 un déficit de 1,4 million d'euros.

Cette perte a été dévoilée mardi 2 juin 2015, au cours de la commission permanente du conseil régional, lors de la présentation du bilan d'activités 2013 d'Énergies Réunion.

Pour le président d'Énergies Réunion, Alin Guezello, cité par le journal, ce déficit est dû "au fait que la SPL a pris le relais de l'Arer", se privant du coup des cotisations des membres de l'association.

Ce trou budgétaire a également été creusé par le maintien du personnel et l'embauche de 14 personnes supplémentaires au sein de la nouvelle SPL, portant l'effectif d'Énergies Réunion à 68 salariés, ajoute Alin Guezello. Un manque à gagner, selon ce dernier, de plus d'un million d'euros.

Le rapport présenté hier aux élus régionaux indique aussi que la situation financière de la structure ne s'est pas améliorée l'année suivante. Des pertes sont également attendues.
Mercredi 3 Juin 2015 - 16:58
De zinfo "" """""""""""""""""""""


Tiens on y lire: Ce trou budgétaire a également été creusé par le maintien du personnel et l'embauche de 14 personnes supplémentaires au sein de la nouvelle SPL


14 personnes de + BIZARRE comme c'est BIZARRE

Mettez-vous d'accord sur les éléments à répéter en boucle.....

20.Posté par PATRICK CEVENNES le 22/06/2016 22:03
fukcd473
Le profil du Alin
Il a commencé par bûcheron pour gravir tous les échelons (lesquels ?) et devenir Président Directeur Général d'une SPL !

On voit le résultat de l'incompétence. Il faudrait appeler l'alimentaire de service de la Région Ile de France, il pourra peut-être faire quelque chose ! Mdr !

Donc le 4 juillet 2013, cette SPL Énergie Réunion démarre avec une mise de fonds de 840.000€ en capitaux propres.

Desidérius Roberticus à l'époque évoquait dans ce contexte de démarche d'exemplarité et de territoire d'excellence.

Effecivement, Desidérius Roberticus et toute sa bande d'alimentaire sont exemplaires et excellent sur le territoire de la Réunion !

Desidérius Roberticus a été épinglé à 3 reprises par la CRC (Mairie du tampon, IRT, Sematra vs Air austral). A venir la SPL Maraina et dans la foulée la SPL Énergie Réunion.

3 ans plus tard, cette même SPL, dirigée par un bûcheron qui a gravi tous les échelons pour en devenir le PDG, accuse un déficit de - 2,5M€ sur fonds propres, soit une perte globale de 3,34M€ !

Vous faites cette même opération avec une société de Droit privé, d'un part votre comptable et expert comptable ne certifieront jamais la sincérité des exercices comptables, d'autre part ils devront saisir le Procureur de la République. Au mieux nous sommes face à un abus de bien social, au pire face à une banqueroute.

Cette SPL en juillet 2013 a transféré 66 salariés de l'ARER. Mais alors le 67ème, c'est qui ? Le Bûcheron ? Et tout ce petit monde n'a pas réussi à faire preuve d'exemplarité et d'excellence ? Et tout ce petit monde a réussi à creuser 3,34M€ de perte ? Mais ça frise la véritable incompétence ! Il faut vite appeler l'alimentaire de service de la Région Ile de France ! Mdr !

A l'annonce de cette bonne nouvelle, j'espère que la CRC va se saisir de ce dossier et que le pôle financier de Malartic également.

Et nous allons devoir supporter toutes ces frasques d'aujourd'hui et de demain pendant encore 5 ans. Il serait temps que des mises en examen pleuvent histoire de calmer tout ce petit beau monde.

19.Posté par Grondin le 22/06/2016 21:55
Tiens de la lecture pour les nuls pour ceux qui ne savent pas dans quel esprit a été inventé ce statut.
http://m.lesechos.fr/redirect_article.php?id=4748407&w=1
"Ils sont de plus en plus structurants, instaurent un climat de confiance entre les membres amenés à coopérer et permettent à des PME de toucher des marchés qu'elles ne pourraient approcher seules. L'intérêt est réel de la part de tous les échelons territoriaux à les soutenir"....Mais ici on préfère avoir des approches partisanes.

18.Posté par Grondin le 22/06/2016 21:29
Tiens de la lecture pour les nuls :
http://m.lesechos.fr/redirect_article.php?id=4748407&fw=1
"Ils sont de plus en plus structurants, instaurent un climat de confiance entre les membres amenés à coopérer et permettent à des PME de toucher des marchés qu'elles ne pourraient approcher seules. L'intérêt est réel de la part de tous les échelons territoriaux à les soutenir"....Mais ici on préfère avoir des approches partisanes.

17.Posté par pimpin le 22/06/2016 21:06
ahhh les tites mains du cr lé en force, oui c pas ma faute c la faute a l'autre, et dire sa i veu etre maire, bon debut, manque que quelque mise en examen et la li nora le cv parfait!

16.Posté par Fekix le 22/06/2016 20:40
Si il y a de nouveaux actionnaires ça ne peut que se relever , il faut y croire et aller de l'avant . A ceux qui jugent , îls ne sont pas dans les actes mais dans l'attente alors îls ne sont pas indispensables au developpement de la Reunion bien au contraire leur position systématique de critique et de jugement n'apporte que du vide et pas de solutions .

15.Posté par Coco le 22/06/2016 20:33
Ils ont connu des difficultés et l'assument ! Ils mettent tout en œuvre pour une meilleure santé de cette SPL alors pourquoi juger avant l'heure ?

14.Posté par Mimi le 22/06/2016 20:32
Il est clair que juger avant même que tout soit fait ést facile !

Attendons la din de mandature et seulement la nous pourrons voir l'avancée de cet SPL

13.Posté par DAKATINE le 22/06/2016 20:30
Je le reposte un accident domestique sûrement

t'inquiète Alin, si l'année prochaine il y a 3 millions de + de déficit on annexera si nécessaire:
Bassas da India, Europa, Juan de Nova, Glorieuses et Tromelin


12.Posté par Mhd le 22/06/2016 20:18
C'est sur attendons la fin de la mandature avant de juger de faire des commérages

11.Posté par Paul le 22/06/2016 20:15
Laissons cette SPL au moins le bénéfice de se construire une trajectoire s'equilibre , elle est encore jeune et doit certainement gérer les coquilles de l'ancienne structure .

10.Posté par loic le 22/06/2016 20:11
on vous fait confiance sur la gestion, il y a des solutions, Guezello ce n' est pas son premier poste, il est spécialisé dans les énergies.

9.Posté par DAKATINE le 22/06/2016 19:50
Tiens mon post @2.Posté par DAKATINE le 22/06/2016 17:49
a disparu. Pourtant j'apportais mon soutien total au patron...

8.Posté par Grondin le 22/06/2016 19:47
L'esprit même d'une SPL est d'assumer des missions dans un domaine où le privé n'est pas en mesure d'investir de façon rentable sur un domaine. La puissance publique assume alors le déficit de démarrage jusqu'au moment où quand l'activité devient rentable permet aux investisseurs privés de prendre le relai....
Finalement c'est l'esprit même du modèle que vous critiquez, par ignorance.

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales