Economie

Décret carburant : Les acteurs de la filière discutent les arrêtés de méthode à Paris


Décret carburant : Les acteurs de la filière discutent les arrêtés de méthode à Paris
Une nouvelle rencontre a lieu ce jeudi entre les pétroliers, les gérants de stations-service et le ministre des Outre-mer, Victorin Lurel, à Bercy, au ministère de l'Economie.

Après la publication du décret Lurel sur les carburants et plusieurs grèves des stations-service dans les DOM, ces nouvelles négociations sont annoncées comme étant très techniques.

Elles porteront sur les arrêtés de méthode qui découlent du décret pris par le gouvernement le 27 dernier. L'enjeu est important puisque ce sont ces arrêtés ministériels et préfectoraux qui visent à appliquer le décret Lurel. Il y aura une version spécifique pour les Antilles, une autre pour La Réunion et une pour la Guyane.

Pour rappel, le 18 décembre 2013, les pétroliers avaient claqué la porte des négociations lors de la  dernière réunion avec l'ensemble des acteurs à Paris, avant d'en appeler au Premier ministre. Après une série de grèves des gérants de stations aux Antilles et en Guyane, Jean-Marc Ayrault a proposé une nouvelle concertation avec l'ensemble des acteurs de la filière. D'où la réunion de ce jeudi 9 janvier. Outre la présence de Victorin Lurel, ministre des Outre-mer, des représentants du ministère de l'Economie et des finances, et du ministère de l'Environnement seront également à la table des négociations aujourd'hui.

Avec ce décret, le gouvernement entend assurer la transparence dans la formation des prix afin de garantir aux consommateurs un juste prix et une baisse des prix à la pompe, permettre de préserver l’emploi, tant celui des entreprises pétrolières que celui des stations-service, et permettre aux entreprises de la filière de consolider le modèle économique de la distribution des carburants dans les DOM.

Deux inquiétudes principales ressortent chez les acteurs de la filière carburant à La Réunion: une possible baisse des marges des grossistes et une possible modification des conditions d'importation.

Le 27 décembre dernier, les acteurs réunionnais de la filière carburants avaient pris part à une réunion là encore très technique au Secrétariat général des affaires régionales, afin de faire remonter leurs doléances et propositions concernant les arrêtés de méthode, en vue de la réunion du 9 janvier. Cette réunion, qui se déroule à Bercy pourrait d'ailleurs en appeler d'autres...

Même si dans ce dossier, le gouvernement a déjà émis le souhait de conclure rapidement les négociations.
Jeudi 9 Janvier 2014 - 10:14
Lu 1293 fois




1.Posté par moi le 09/01/2014 14:20
Il y a t'il une personne qui représente les consommateur dans cette réunion technique?

2.Posté par filiere carburant DOM le 09/01/2014 17:13
Bonjour nous vous invitons à prendre connaissance des éléments d'inquiétudes des acteurs de la filière carburants dans les DOM sur le blog : www.carburantdom.com

3.Posté par Reunionnais le 09/01/2014 17:54
@ 2 : va faire ta pub ailleurs ducon !!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 11:12 Le RSI assigné en référé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales