Sport

Découvrez le lagon propulsé par un mini scuba


Découvrez le lagon propulsé par un mini scuba
"Découvrez et observez le lagon autrement". Voici le credo de la société Mini Scuba 974. Porte ouverte sur le lagon, trois points de location d'un matériel original attend un public familial.

Pour 30 minutes de découverte, laissez-vous emporter par la traction du scuba, un engin que le public a plus l'habitude de voir dans des documentaires sur l'univers sous-marin.

Muni d'une hélice qui permet de faciliter et d'accélérer ses déplacements sous l'eau, le scuba est contrairement à son apparence massive très léger et maniable sous l'eau. "A la manière d'une bouteille de plongée, l'engin perd de son poids une fois immergé", résume Nicolas, employé de Mini Scuba.

"On peut raser le sable ou rester à la surface, faire le tour du lagon. Histoire de ne pas trop se fatiguer, on est propulsé à 4 km/h". D'ailleurs, pour avoir obtenu l'aval de la Réserve marine, le scuba présente une fiche technique plutôt avantageuse. "Silencieux", à en croire ses premiers testeurs, l'engin est munie de batteries lithium ion rechargées électriquement.Enfin, il permet à ses nouveaux adeptes d’évoluer dans peu d’eau et preuve de sa prise en main facile, il demeure accessible aux enfants dès 6 ans. Le mini scuba s’éteint d'ailleurs dès lors qu’il vous échappe des mains.

"Les personnes qui le veulent peuvent emprunter des masques-palmes-tuba. Nous le leur mettons à disposition". Avec la pluie du 20 décembre dernier dans l'Ouest, la société baptisait d'une drôle de manière sa nouvelle activité. Depuis, le public se montre de plus en plus curieux, retient Nicolas. Du mardi au dimanche et de 10h à 18h, ces engins sont proposés à la location sur trois sites distincts le long de l'Ermitage : à la rondavelle Cobis, à proximité du restaurant de plage la Bobine et à celui de la Varangue.

La société propose deux types de randonnée sous-marine. La découverte en location libre avec circuit balisé par des petites bouées ou le circuit "Safari" où la découverte du lagon s'opère en suivant le guide. Une idée de la tarification enfin : 10 euros pour 30 minutes de circuit libre. Surprise supplémentaire : il est possible de filmer son expédition sous-marine avec une mini caméra GoPro. La carte SD contenant les images que vous aurez ramenées vous sera offerte.
Mercredi 25 Décembre 2013 - 08:09
LG
Lu 2850 fois




1.Posté par Bide Océan le 25/12/2013 10:21
Encore un membre de la famille du conseil scientifique de la RMNR qui se lance dans un business lucratif sur le dos des Réunionnais?
Le lagon n'est pas assez impacté par la pression humaine? Déjections humaines, crème solaire, piétinement?
Pourquoi dans ce cas interdire les jet ski de SOS REUNION qui ne veulent sécuriser que les spots de surf?

2.Posté par feelgood le 25/12/2013 13:55
@bide ocean
alors monsieur Philippe C. , toujours dans la medisance et la denonciation calomnieuse ?

3.Posté par yvon le 25/12/2013 14:12
Ne compare pas un petit truc bidule électrique à un jet Bide! je peux lire comme une petite pointe de jalousie dans ton post non...

4.Posté par C. Philippe le 25/12/2013 20:28
@feelgood et yvon. Je relis le post de Bide Océan et je constate qu'il n'y a que des questions qui sont posées.
Médisance? Les déjections humaines, crème solaire, piétinement doivent à coup sûr être bénéfiques à la protection de notre minuscule récif déjà en danger.
Dénonciation calomnieuse? Oh mon Dieu!!! Va-t-il y avoir procès de la RMNR, plus encline à poursuivre un internaute pour une affichette FB plutôt que de dénoncer les énormes scandales et pollutions causés par de gros intérêts au sein même de la RMNR? Pourquoi ce silence?
Pointe de jalousie? Va falloir approfondir car mes modestes neurones ne me permettent pas de comprendre la nature de tes propos.

5.Posté par Anti menteur le 25/12/2013 21:00
Bien d'accord avec le post 1

Le lagon se meurt mais c'est pas grave....il rapporte des tunes.

Aux loueurs de paddle-boards, ex écoles de surf qui polluaient les spots avec les tonnes de gogos qui payaient pour saturer les spots. et aujourd'hui à ce scooteur sous-marin.

C'est le seul truc que je trouve bien de cette crise requin. Les spots vides.
Hormis un ou deux profs de surf qui respectaient en n'y amenant que peu d'élèves, d'autres débarquaient avec 30 élèves et trois moniteurs aux Roches Noir par exemple.
Aujourd'hui les spots sont vidés de ces gugusses.

6.Posté par JEAN le 25/12/2013 22:11
encore un moyen pour des gens qui ont la flémingite aigue de déranger les poissons avec les vibrations casser le corail c'est super

7.Posté par Nono le 26/12/2013 06:59
@6 C'est exactement ce que je me suis dit, le récif corallien va certainement prendre quelques coups mais le PMT c'est trop dur, maintenant les gogos veut être tractés.

Autre chose, si je comprends bien le circuit en location libre est balisé par des petites bouées. Encore une privatisation du domaine public?

Et la RMNR qui donne son accord, c'est ubuesque. Mais bon, on a l'habitude avec eux.


Tiens, rien à voir, hier j'étais à petit boucan avec ma zézèr, et la, devant nous, à deux mètres du rivage, un gros dégueulasse laisse son chien faire ses déjections sur le sable, recouvre icelles et s'en va tranquillement. Joyeux Noël l'Océan...

8.Posté par Bidibul le 26/12/2013 16:32
On peut larguer un requin a la course avec ca ? ;-)

9.Posté par Fab le 26/12/2013 17:41
Punaise' mais c'est comme ça que les gens de la réserve protègent notre lagon ? En y autorisant des engins motorisés ?! Certes électriques et silencieux mais non moins motorisés. Désolé mais notre lagon est plutôt petit, pauvre, et sur-fréquenté les jours d'affluence, alors je ne pense pas qu'on ait les moyens d'y développer plus d'activités que ce qui existe aujourd'hui. Mais celle-ci semblant être plutôt lucrative, ceci explique peut être cela.

10.Posté par surfeur de 3 basses le 26/12/2013 18:07
A 3 basse, on appelle ca des plugs.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 15:42 La gymnaste Marine Boyer de retour à la Réunion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales