Economie

Décès de Xavier Beulin: Pour la FDSEA, il défendait un modèle loin de celui voulu par "les bobos parisiens"

Lundi 20 Février 2017 - 17:41

Le président de la Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA) a tenu, ce lundi après-midi, à convier la presse après l’annonce du décès du président du syndicat au national, Xavier Beulin. 

"Il était déjà venu par deux fois dans l’île en 2012 et 2014 et était un excellent relais des difficultés des agriculteurs réunionnais", confie Frédéric Vienne qui souligne également "le succès colossal de cet homme qui s’est fait tout seul et a commencé avec 40 vaches".

Le président du premier syndicat agricole français au niveau national mais aussi, producteur céréalier et président du groupe Avril, détenteur des marques Lesieur, Puget et Matines, est décrit comme "un modèle de réussite"

Il ne partageait pas toutes les idées de cet "homme de dialogue et de terrain" mais au sujet des OGM, Frédéric Vienne a été convaincu par les arguments de Xavier Beulin lors d’un voyage en Italie. "Il a réussi à nous faire comprendre le rôle que pouvait jouer les OGM dans les pays en voie de développement pour permettre une augmentation du rendement et atteindre l'autosuffisance. Il disait souvent, 'on ne nourrit pas 60 personnes avec deux chèvres et trois poules'". Pour Frédéric Vienne, Xavier Beulin,"homme visionnaire et défenseur d'une agriculture à grande échelle", défendait un modèle agricole loin de celui voulu par "les bobos parisiens"

Les deux hommes devaient se rencontrer une nouvelle fois au Salon de l’agriculture le 28 février prochain et au congrès de la FNSEA, fin mars en Bretagne. "C’était un homme qui donnait l’envie de s’engager. La semaine prochaine nous serons à Paris pour apporter également notre soutien et nos condoléances aux membres de la FNSEA".
PB
Lu 4493 fois



1.Posté par Marx le 20/02/2017 18:43

Un grand productiviste a qui nous devons en grande partie la crise actuelle de surproduction, les producteurs d'oeufs en batterie le remercirons encore lorsqu'ils auront fini de faire faillites les uns apres les autres...
Dans une vraie economie de marché, les "bobo parisiens" sont des clients comme les autres et si aujourd'hui notre agriculture est en panne c'est aussi a cause de genre de lobbyistes, bien decider a décider pour nous ce qui est bon et cequi ne l'est pas...
En attendant, tous bio qui ont definitivement quitter le systeme de la PAC s' en sorte 3 fois mieux et les industriels de la malbouffe devraient plutot reflechir que de saluer encore et toujours la proeuctivisme:
Cela fait des annees que l'agriculture produit largement de quoi nourire la planète, le probleme c'est la repartition... alors invoquer le soutient au developpement des pays pauvres pour defendre les OGM dans les pays riches, c'est juste du foutage de g... comme seul les lobbysites hontectomises savent le faire...

2.Posté par GIRONDIN le 20/02/2017 18:48

Condoléances à la famille!

Pour le local, Du grand n'importe quoi! C'est le fossoyeur de l'agriculture française et celui-là il est fier!

La Cgper a de beau jour devant elle sauf autodestruction !

3.Posté par lan le 20/02/2017 21:48

Le message est clair : fnsea = anéantir les petits producteurs pour faire des mégas exploitations à l'américaine. Pour la plus grande joie des consommateurs qui vont payer moins cher pour manger de la merde. Dit autrement : Pour la plus grande joie des consommateurs qui vont payer moins cher pour bouffer du poison. Allo maman bobo!

4.Posté par Adelin le 21/02/2017 09:30

Ok, le president de la FDSEA qui perd une journée de travail pour rendre hommage a un homme dont l'essentiel de la mission a été d'assassiner la paysannerie française... C'est inquiétant... Je ne pensais pas que l'agriculture reunionnaise était aussi mal représentée!

5.Posté par alberta le 21/02/2017 13:16

Le représentant local de la FNSEA est encore sous le coup de l'émotion, il ne doit certainement pas penser VRAIMENT ce qu'il dit!
Si vouloir une agriculture saine et de qualité pour nous et nos enfants c'est être un bobo parisien, alors oui je suis un bobo parisien.
Au passage, je préfère voir 100 agriculteurs avec trois poules chacun qu'un seul qui produit 1000 poulets élevés aux OGM et gavés aux antibiotiques. Mais bon chacun fait ce qu'il veut.. et je prie que le modèle voulu par la FNSEA et autres associations de malfaiteurs productivistes disparaisse.

6.Posté par A mon avis le 21/02/2017 18:23

Pour Frédéric Vienne, Xavier Beulin [...] défendait un modèle agricole loin de celui voulu par "les bobos parisiens".

Le modèle agricole voulu par les bobos parisiens

C'est qui ces "bobos parisiens" ?

Quelle expression stupide !

Et c'est un responsable d'un syndicat agricole qui profère une telle phrase idiote ! Vous avez dû forcer sur les pesticides !

Les agriculteurs sont les premiers à être les victimes des pesticides !

De nombreux agriculteurs, de vrais paysans eux, veulent changer de méthodes de culture et d'élevage. Ils en ont assez d'être intoxiqués par les produits vendus par les marchands de poison que soutient la FNSEA.

Les consommateurs aussi en ont assez d'être empoisonnés.

Xavier Beulin était à l'agriculture, ce qu'est le PDG de PSA au petit garage de quartier.
Ce qui l'intéressait en priorité n'était pas de nourrir ses concitoyens, mais plutôt les bénéfices de son groupe agro-alimentaire.
Et où l'a mené sa "grande réussite" ? Là où le destin de chacun se termine, plus ou moins rapidement.

7.Posté par KLOD le 21/02/2017 20:37

RIP , oui mais "il défendait un modèle loin de celui voulu par "les bobos parisiens"

ha bon ? l'agriculture productiviste ............ rien de nouveau chez deux trois certains .mais RIP , quand meme !

8.Posté par KLOD le 21/02/2017 21:10

dure , mais oui à "a mon avis" , rip quand meme .

9.Posté par LUTTE OUVRIERE le 24/02/2017 14:13

DISPARITION D'UN CAPITALISTE DU MONDE PAYSAN

Les hommages suite à la mort de Xavier Beulin, le président de le FNSEA, ont été unanimes chez les politiciens de tous bords.

Xavier Beulin était avant tout un défenseur des gros agriculteurs et de l'industrie agro-alimentaire. Il était lui-même à la tête du puissant groupe Avril (Lesieur, Puget, œufs Matines...), une holding financière au chiffre d'affaires de plus de 6 milliards d'euros, et président du Conseil de surveillance du port de La Rochelle-Pallice, second port céréalier du pays. Il a été nommé à cette dernière fonction en 2008 par Dominique Bussereau (LR) et il venait d'y être confirmé par Ségolène Royal (PS), dans une parfaite continuité droite-gauche.

Beulin et les dirigeants de la FNSEA se sont toujours servis de la colère des petits producteurs pour réclamer des subventions de l’État au profit des plus gros agriculteurs. En lui rendant hommage, les Fillon, Le Foll et autres politiciens comme localement le maire de La Rochelle Fountaine, s’inclinent devant un homme de leur monde.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >