Politique

Décès de R. Robert: Le PCR salue l'un de ses "plus illustres militants et dirigeants"

Dans un communiqué de presse, le PCR apporte ses condoléances à la famille de l'ancien maire de La Possession, Roland Robert, décédé ce jour à l'âge de 77 ans:


Décès de R. Robert: Le PCR salue l'un de ses "plus illustres militants et dirigeants"
C'est avec une immense tristesse et une vive émotion que le PCR vient d'apprendre le décès de Roland Robert.
 
Nous tenons à adresser à son épouse Mireille, à ses filles Valérie et Julie, à son fils Philippe, à sa famille et à ses proches nos plus sincères condoléances. Nous leur exprimons tout notre soutien dans cette épreuve.
 
La disparition de Roland Robert affecte les habitants de La Possession dont il a été le maire pendant plus de 40 ans ainsi que tous les Réunionnais.

Elle est aussi douloureusement ressentie par tous les militants du Parti communiste réunionnais et tous ceux qui ont partagé avec lui tant de luttes et de combats pour les valeurs de la démocratie, de la justice et du développement de notre pays.
 
Le PCR perd un de ses plus illustres militants et dirigeants. Engagé dès son plus jeune âge, il est un des fondateurs de l'Organisation démocratique de la jeunesse réunionnaise (ODJR). Son action militante lui a valu de subir la répression du pouvoir. Jeune enseignant, il est une des victimes de l'Ordonnance du 15 octobre 1960. Exilé en France, il continue le combat et participe à la fondation de l'Union générale des travailleurs réunionnais en France (UGTRF). Malgré une décision de tribunal en faveur de son retour, Roland Robert sera injustement maintenu en exil. Il ne reviendra à La Réunion qu'à la fin des années 1960.
 
Il reprend aussitôt ses activités militantes à La Réunion au sein du PCR en devenant l'un de ses responsables et en animant notamment des mouvements de jeunesse.
En 1971, le PCR présente sa candidature à La Possession. Comme Paul Vergès au Port, il est élu maire et permet à La Possession de participer à la grande victoire des forces démocratiques dans l'île.
 
La Possession comptait alors 7.000 habitants. Aujourd'hui, sa population est proche de 40.000 habitants. Il faut mesurer tout le chemin parcouru. Roland Robert fut un bâtisseur. Il a fallu tout créer: écoles, réseau d'eau potable, routes, logements sociaux, nouveaux quartiers…. C'est sous son impulsion que la ville de La Possession s'est transformée et qu'elle est devenue une des plus attrayantes de l'île.

Avec d'autres collègues, Roland Robert fut également un des pionniers de l'intercommunalité qui avait pris son essor avec la création du SIVOMR au début des années 1980. C'est fort naturellement que plus tard Roland Robert est devenu le président de l'Association des maires de La Réunion, apprécié de tous ses collègues au-delà des tendances politiques.

De même, il a également joué un rôle important dans l'ACCDOM (Association des communes et collectivités d'Outre-mer) mais surtout il a été un des pionniers de la coopération décentralisée en ouvrant la voie de jumelages entre sa commune et des communes de notre environnement géographique.
Au Conseil général, dont il était le premier vice-président, il avait la responsabilité de la coopération régionale. L'histoire retiendra que c'est à l'occasion d'un déplacement dans le cadre de cette fonction que Roland Robert a été victime d'un accident vasculaire cérébral qui s'est avéré fatal.
 
Toute la vie de Roland Robert a épousé son engagement politique. C'est l'exemple d'un militant et d'un responsable politique qui s'est mis au service de l'intérêt général jusqu'à son dernier souffle.

Dans son long parcours, il a connu tant la répression la plus injuste que les honneurs dus à ses responsabilités. Mais il est toujours resté fidèle à ses convictions tout en étant animé d'un esprit d'ouverture.
 
C'est une des leçons qu'il nous laisse et qui restera dans la mémoire de ses compatriotes.
 
 
 
Pour le PCR, le Secrétariat
Mardi 29 Avril 2014 - 15:34
Lu 1688 fois




1.Posté par STL le 29/04/2014 16:41
Condoleance a toute sa famille.

2.Posté par Staline le 29/04/2014 16:46
?..la grande victoire des forces democratiques...
Faut-il que les communistes n'est point d'âmes pour osez instrumentaliser la mort de l'un des leurs au service de la propagande et de la desinformation...
Hereusement, il ne reste plus beaucoup d'incultes ignorant le veritable visage du communiste...

3.Posté par Le yab le 30/04/2014 08:47
Ce commentaire de Staline montre que son auteur d'abord fait preuve d'une grande lâcheté en utilisant un pseudo et puis qu'il doit être de ceux qui aiment à écrire l'histoire comme ils l'imagine, comme ils veulent. Quand on a rien à dire on ne l'ouvre pas.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales