Faits-divers

Décès d'un élève lors d'une sortie à la Rivière des Roches


Décès d'un élève lors d'une sortie à la Rivière des Roches
Au cours d'une sortie "Activités physiques de pleine nature", un élève du Lycée Jean Perrin (Saint-André), Kevin Famamekany, âgé de 17 ans, est décédé par noyade sur le site de la Rivière des Roches, annonce le Rectorat.
 
Après une randonnée VTT, des élèves ont souhaité se laver dans la rivière. L'un des professeurs encadrant s'est mis à l'eau avec le groupe. C'est lors de cette pause que le lycéen s'est noyé.

Le directeur de cabinet du Recteur d'Académie, Jean-Luc Nguyen Phuoc, est actuellement sur place pour manifester sa solidarité avec la famille et la communauté éducative. Il a immédiatement activé la cellule de soutien aux élèves et aux enseignants.
Jeudi 8 Octobre 2009 - 16:28
Melanie Roddier
Lu 2295 fois




1.Posté par chikun le 08/10/2009 18:17
Savez-vous qu'après l'accident de portail à la bretagne qui a valu à la pauvre victime 11 points de sutures !! TOUS les portails coulissants sont mis hors service à St-Denis ? Dans toutes les écoles maternelles.
pas de prévention pas de vérifications de sécurité dans les écoles à st Denis.

J'en ai froid dans le dos.

2.Posté par papapio le 08/10/2009 21:00
Moi aussi de savoir ma Fille livrée à elle même, dans son école malgré mon refus signifié cahaque année depuis 2004, non assurée, entourée d'irresponsables...
La Famille doit être éffondrée, nous avons le ceur serré pour vous...
"manifester sa solidarité avec la famille et la communauté éducative": Ah la fameuse pillule sencée faire oublier, la "cellule psychologique qui encadre ceux qui restent, dont on se fout à longueur d'année et qu'on vient faussement "compassionner", en leur frottant le dos pour leur faire oublier qui doit assumer...

3.Posté par chikun le 09/10/2009 11:57
Je présente mes sincères condoléances à la famille du jeune lycéen mort hier à la rivière des roches.

Ce jeune homme n'est pas encore enterré que les syndicats enseignants montent au créneau pour invoquer "la fatalité,la malchance , un accident imprévisible. Ces gens là se posent donc en juge et partie alors que c'est à la justice de faire toute la lumière sur les circonstances et les responsabilités de cette affaire.
Quand ou lé enseignant ou konné i faut applique les règles de sécurité. Est-ce que zot la bien applique les règles de sécurité ?
Si ou pars pour une balade en vélo ou par pas pou baigner !
Les syndicats i montent devant parce que quelque part zot i connai kia eu erreur ou faute .
I faut q'la famille i port plainte pour que la justice i détermine les responsabilités , ou pas, des uns et des autres

4.Posté par GRENADE974 le 09/10/2009 13:41
3 - Vous présentez vos condoléances à une famille que vous ne connaissez même pas et qui ne vous connaît pas...ensuite vous demandez à la justice de faire toute la lumière sur les circonstances mais vous posez quand même les questions quant à la responsabilité des enseignants et vous donnez des conseils à la famille en leur demandant de porter plainte.
Ne dîtes rien ce sera mieux, et attendez les résultats de l'enquête.

5.Posté par boyer le 09/10/2009 14:14
chikun, on te lit pas quand les syndicats de policiers frontistes et sarkozistes "montent au creneau"pour defendre l'indéfendable dans les bavures policières

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales