Politique

Décentralisation : Nassimah Dindar et Didier Robert interpellent la ministre


Photo d'archive
Photo d'archive
Nassimah Dindar et Didier Robert ont tous les deux interpellé la ministre Marylise Lebranchu sur les problématiques liées à la décentralisation, alors que le gouvernement prépare un projet de loi sur l'acte III de la décentralisation.

Pour une "nouvelle génération" de contrat de plan Etat-Région-Département

En marge de la signature d'une convention entre l'Etat et la Région sur les emplois d'avenir, le président de la Région a au cours de son discours, souligné que s'il y a eu des "progrès", "ils ne doivent pas nous conduire à nier la persistance et parfois l'aggravation des déséquilibres".

"Avec la Présidente du Conseil général, nous travaillons à une plateforme commune Région/Département (...). Nous voulons poser les bases de la refondation d'une décentralisation réelle, permettant aux acteurs locaux de devenir les véritables acteurs du développement de l'île, avec l'Etat bien-sûr, mais sans être en permanence contraint dans un cadre législatif et réglementaire rigide et inadapté dans bien des cas aux situations locales", a-t-il ajouté. Didier Robert a donc proposé "une nouvelle génération de contrat de plan Etat-Région-Département pour toute la période courant 2014-2020".

"Ce que va ouvrir la loi, c'est une liberté de gouvernance des compétences. Aux élus de s'en saisir !".

"On va ouvrir le chantier. Le Premier ministre est d'accord" a répondu Marylise Lebranchu . "Je plaide pour que la décentralisation soit avant tout la liberté de pouvoir discuter entre Conseil général, Conseil régional et communes et intercommunalités de la façon dont on va gouverner les compétences. Cela veut dire être très clair dans la répartition des rôles, pour que le citoyen, l'entrepreneur, l'agriculteur, puisse savoir qui fait quoi et où?", a-t-elle expliqué.

Une réponse qu'elle a réitéré à Nassimah Dindar quand celle-ci l'a interpellée un peu plus tard sur le même sujet. La présidente du Conseil général soulignait "un manque de lisibilité" dans les financements et la répartition des rôles entre Région, Département et intercommunalités. Marylise Lebranchu lui a répondu  : "Ce que va ouvrir la loi, c'est une liberté de gouvernance des compétences. Aux élus de s'en saisir !".
Mardi 9 Juillet 2013 - 20:07
Lu 1018 fois




1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 09/07/2013 20:34
déjà que l'Etat doit un paquet de pognon au conseil général et qu'il ne paie pas.. alors plus de décentralisation..mais sans les moyens.. plus de démago locales ? entre un mauvais gestionnaire reconnu comme tel, et une lessiveuse gourmande en contrat aidé à la veille d'une élection d'importance pour le "parti qu'elle pilote" ...

allez que l'on change ces guignols !

2.Posté par JORI le 09/07/2013 20:57
"Pour une "nouvelle génération" de contrat de plan Etat-Région-Département ", mais ces 2 présidents sont incapables de dire déjà, maintenant, tout de suite, quelles sont les compétences qui leurs sont dévolues. Mieux, ils sont incapables de supprimer tous les doublons qui existent dans leurs administrations et ils veulent donner des leçons, des yaka fo kon à la ministre.PDR mme et mr les présidents.

3.Posté par "VIEUX CREOLE " le 11/07/2013 19:06
NASSIMAH DINDAR ET DIDIER ROBERT INTERPELLENT LA MINISTRE SUR LA DÉCENTRALISATION , ('ACTE TROIS DE LA DÉCENTRALISATION ):C EST BIEN , MAIS , ON NE SAIT PAS TRÈS BIEN , NI CLAIREMENT QUELLE EST LEUR POSITION A EUX !!!!

4.Posté par c dans l''air le 20/07/2013 00:38
Il y a toujours des points à rectifier dans la mise en oeuvre de la politique sur la décentralisation. Celà se fait en plusieures années. Il est indéniables qu'elle représente des failles mais il faut toujours aller de l'avant en y apportant des améliorations. Pour mieux comprendre ce qu'est la décentralisation en france, des ouvrages intéressants du spécialiste des collectivités locales, du maître Jean Luc Boeuf sont à lire. Et, dans le discours de Jean Luc Boeuf sur l'émission C dans l'air, l'importance des collectivités locales dans la structure républicaine.

5.Posté par Mohamed le 09/08/2013 09:00
bonjour,
le sujet de décentralisation est vraiment intéressante, votre article est judicieux. La décentralisation rencontre beaucoup de problèmes et peut être par faute d'administration de la part de l’État. J'aimerais vous partager un œuvre captivant de jean luc le boeuf sur franceculture://. Merci

6.Posté par Jean Luc BOEUF le 18/11/2013 15:56
Cet article est pertinent. Un expert en matière de décentralisation, Jean Luc Boeuf apporte ses points de vue sur la décentralisation, les finances locales et l'aménagement du territoire.
http://jean-luc-boeuf.com

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales