Santé

Début de la campagne de vaccination pour le personnel des hôpitaux

La campagne nationale de vaccination contre la grippe A H1N1 débute dès aujourd'hui pour le personnel des hôpitaux.


Début de la campagne de vaccination pour le personnel des hôpitaux
Le personnel hospitalier est prioritaire dans la campagne nationale de vaccination contre la grippe pandémique H1N1 qui démarre aujourd'hui, mais vu le caractère bénin de la grippe, une certaine réticence s'est installée. Autant chez les professionnels de santé qu'au sein du public. La vaccination est facultative "mais est fortement recommandée" indique Patrick Gras, directeur du CHR Félix Guyon à Bellepierre.

Pour tous les autres, y compris les médecins libéraux, la vaccination ne débutera qu'après les vacances de la Toussaint.

La grippe A apparaît comme "bénigne"

La grippe apparaît comme "bénigne" dans l'opinion. Difficile dans ces conditions pour les autorités sanitaires de convaincre la population. D'après plusieurs enquêtes, plus de la moitié des Français ne compte pas se faire vacciner contre la grippe A. Même constat chez les médecins libéraux selon un sondage Ipsos réalisé le mois dernier.

"Problème de confiance"

Jean-Marie Le Guen, président du conseil d'administration de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris, parle d'un "problème de confiance" qui s'est installé dans le corps médical et dans la population face aux autorités :  "(...) On a survendu la problématique de la vaccination".

"Personne ne sait comment va évoluer la maladie"

"L'enjeu est que nous ne soyons pas nous-même les vecteurs de contamination" précise Patrick Gras, directeur du CHR Félix Guyon à Bellepierre. Il précise que la vaccination n'est "pas obligatoire", mais insiste sur le fait que "personne ne sait comment va évoluer la maladie", et conseille le personnel des hôpitaux à se vacciner.

interview_du_dr_patrick_gras.mp3 Interview du Dr Patrick Gras.mp3  (1.22 Mo)


Mardi 20 Octobre 2009 - 15:37
Karine Maillot
Lu 2128 fois




1.Posté par sud ouest le 20/10/2009 17:54
non, Pierrot, la vaccination n'est pas "obligatoire" pour les personnels hospitalier, elle est tout simplement "fortement recommandé" , nuance.....

2.Posté par vaccigripp le 20/10/2009 19:01
la vaccination vous la voyez tous au niveau individuelle : alors que c'est au niveau collectif qu'il faut reflechir. la maladie ne peut etre vaincue que si le plus grand nombre est vacciné (idealement tous le monde). les vaccins ne presente pas de danger car les effets secondaires sont benins (maux de ventre, nausés...). IL FAUT SE FAIRE VACCINER c'est un veritable acte de solidarité. Faite donc un peu confiance a ce gouvernement qui a fait ses preuves pendant la crise.

3.Posté par NicolasL le 20/10/2009 23:01
[les effets secondaires sont benins ]qt
Faut-il en rire ou en pleurer??
Désolé de ne pas être de cet avis, mais l'un de vous sait les effets des adjuvants que compose ce vaccin?
il y a du mercure, no comment!
En plus d'une forte dose de squalène,

Sans compter ceci:"Attendu que le vaccin contiendra du thimérosal c'est à dire un composé d'éthylmercure reconnu foetotoxique par le fabricant de thiomersal ;

Attendu que le vaccin contiendra du polysorbate 80 pour lequel on a montré un effet stérilisant chez les souris ;" extrait tiré d'une citation en référés(en Belgique... allez vérifier)

Ceci étant dit, c'est à vous de CHOISIR si vous voulez vous faire vacciner ou pas!

Pour moi c'est non!


4.Posté par LSD le 20/10/2009 23:02

5.Posté par Phoenixia le 21/10/2009 18:16
Je suis du même avis que Nicolas.
De plus pourquoi faire la promotion d'un vaccin qu'on a vu breveté en Septembre 2007 alors que l'épidémie a été déclenchée l'année courante? On en a fait tout un fromage sur les éventuels dangers de cette maladie prétendue dangereuse pour l'ensemble de notre espèce lors de sa découverte.

A ceux qui comptent argumenter sur le fait que ce n'est pas la première épidémie qu'on voit sur le H1N1, expliquez-moi alors pourquoi la recherche de ce vaccin s'est faite si tard après la première épidémie et si proche de la deuxième?

Ouvrons un peu les yeux que diable! Des plaintes ont été déposées de la part d'une chercheuse contre plusieurs institutions mondiales avec des accusations graves concernant l'apparition de la grippe A et son vaccin. Ce truc là est un poison en tube qu'on veut nous introduire intracutanée et avec le sourire encore!

En effet vaccigrip, j'y pense de façon collective : c'est un magnifique moyen de faire un génocide discret en prétextant lorsque cela nous affaiblira (et qu'en métropole la grippe saisonnière fera rage prochainement, faisant un certain nombre de morts) que finalement le vaccin n'est pas très efficace alors qu'en fait il aura servi à faire perdre de nombreuses vies!

Pourquoi tant insister si les gens ne veulent pas se faire vacciner pour une maladie annoncée grave et qui s'avère en fait bégnine? Là doit se porter la réflexion, pas ailleurs.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales