Faits-divers

Débris d'avion: Le gouvernement malaisien envoie des équipes à Toulouse et à la Réunion


Le Premier Ministre malaisien, Najib Razak, annonce que le gouvernement envoie deux équipes à Toulouse et à la Réunion afin d'en savoir plus sur le débris d'avion découvert hier matin à Saint-André.

Selon les informations fournies par les autorités françaises, le morceau de flaperon échoué est "très probablement" celui d'un Boeing 777, confirme-t-il, mais qu'il est "encore trop tôt" pour certifier qu'il appartient au Boeing du MH370 disparu le 8 mars 2014.

Pour accélérer l'enquête, une équipe est actuellement en route vers Toulouse, là où sera transférée et examinée la pièce par le Bureau d'enquête et d'analyses. La délégation comprend des représentants du Ministère du Transport, du Département de l'Aviation Civile, les enquêteurs chargés du dossier MH370 et des membres de la compagnie Malaysia Airlines.

Au même moment, une autre équipe est dépêchée à la Réunion.

Najib Razak, Premier Ministre malaisien, rappelle qu'il faut rester prudent au sujet de cette découverte pour éviter de donner de faux espoirs aux proches des victimes disparues.
Jeudi 30 Juillet 2015 - 18:32
Lu 461 fois




1.Posté par ile maudite le 31/07/2015 09:06
pourquoi la reun n'envoit pas ces propres techniciens,pourquoi encore envoyé de la métropole,c'est inaceptable...manif devant la prefecture,les zoreils on en veut pas...quoi?y apas de technicien?les gens savent déja pas lire....c'est pas pour technicité hein.....

2.Posté par ile maudite le 31/07/2015 09:07
bon ben va falloir faire avec qu'es qu'on fait manif quand méme,on veut pas qui vienne,bon on envoit alors,la question est y a til quelqu'un qui va pouvoir emballé la valise???????

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 08:05 Le bébé maltraité a succombé à ses blessures

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales