Social

Débrayage du réseau de lecture publique de la Cinor ce matin


Débrayage du réseau de lecture publique de la Cinor ce matin
Les agents du réseau de lecture publique de la Cinor travaillant à la médiathèque Aimé Césaire, à la bibliothèque Alain Lorraine et à la bibliothèque Alain Peters, ont débrayé ce matin afin d'exprimer "leur profonde colère et leur incompréhension face à l'attitude des élus de la ville de Saint-Denis". La mairie de Saint-Denis a demandé "le retrait du transfert des personnels communaux du réseau de la lecture publique à la Cinor", précise le Sduclias-FSU dans un communiqué.

Pourtant en 2009, plusieurs annonces ont été faites par l'ancienne présidente de la Cinor, Ericka Bareigts, et son équipe, qui promettaient un transfert effectif au 1er janvier 2010. "Nous sommes toujours au même point... quatre ans après !" s'insurge le syndicat, qui regrette "qu'aucune réunion d'information sur les modalités du futur réseau n'a été organisée à l'attention des agents travaillant dans ce réseau intercommunal".

Le syndicat se demande pourquoi attendre le vote du dossier, approuvé en commission technique paritaire "et qu'on pensait effectivement finalisé, pour se réveiller ?" Il regrette également qu'aucun complément d'information ne leur a été demandé ces derniers années, lors des divers commissions ou encore n'avoir pas émis des réserves lors des divers conseils de maires.

Les agents souhaitent, "face à ce mépris" être partie prenante de ce transfert et demandent aux élus de "prendre leur responsabilité en régularisant définitivement cette situation, pointée du doigts par la Chambre régionale des comptes". En effet le syndicat indique que "les agents effectuant les mêmes missions, n'ont pas les mêmes droits, les mêmes rémunérations, les mêmes congés... Tout simplement parce qu'ils sont mis à la disposition de la Cinor".

Vendredi 6 Juillet 2012 - 18:04
Lu 1206 fois




1.Posté par Amandine le 06/07/2012 19:39
"Le changement c'est maintenant" à St Denis .

2.Posté par yah le 07/07/2012 09:33
le principal problème aussi c'est le personnel de la médiathèque François Mitterrand a saint denis certains d'entre eux sont contre leur transfert vers la cinor .. ils pénalisent les autres structures qui sont favorable et les prive d'un plan titularisation sein de la cinor

3.Posté par barracuda le 07/07/2012 17:15
si les agents de st denis ne veulent pas devenir des agents de la CINOR ; qu'ils restent à st denis.
Pour le moment, il n'y que 3 vrais structures cinor : Alain Peters, Alain Lorraine et Aimé Césaire...pourquoi parler des autres qui n'ont pas été transférés ?
Il faut régler les problèmes qui existent dans ce petit réseau : manque de moyen humain et surtout matériel, pas la même rémunération,...
Il me semble qu'aucune personne de la CINOR ne s'est déplacée sur les sites pour discuter avec ces agents....encore et toujours du mépris de la part de la direction et des élus.
Que fait ces cadres de la CINOR qui jouent aux grands directeurs : DGS, DRH, directeur de la culture ?


4.Posté par run le 07/07/2012 18:42
a la médiathèque de ste marie on ai à 400 % pour le transfert vers la cinor ...d'ailleurs on étaient présent au conseil communautaire du 28 juin 2012 avec notre syndicat l'unsa ....les élus de st denis ont pu voir notre déception et mécontentement .....

5.Posté par barracuda le 08/07/2012 20:27
à post 4.
qu'est ce que vous compter faire pour vous faire entendre ?
si vous attendez que votre délégué P.JAYME de l'UNSA face quelques chose pour vous, vous allez êtes déçus...il veut juste se faire bien voir des élus de St Denis et du Mr LAGOURGUE. Pourquoi n'a t-il pas voulu faire un mouvement de protestation jusqu'à aujourd'hui ?
Je pense que les agents doivent être solidaire et manifester leur colère ensemble...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales