Social

Débrayage à la Sécurité sociale : Pas d'agents aux guichets


"Cela devait durer cinq minutes le temps d'une pause", témoigne un usager attendant patiemment dans le hall de la Sécurité sociale, "voilà plus d'une heure que je suis là".

Ce matin, aux alentours de 10 heures, les agents placés aux guichets de la Sécurité sociale ont quitté leur poste pour un "débrayage".

Les employés dénonceraient de "mauvaises conditions de travail". Pour le moment, aucune information ne circule quant à l'heure pour un retour à la normale.
Lundi 9 Août 2010 - 11:37
Melanie Roddier
Lu 1422 fois




1.Posté par y en a marre le 09/08/2010 13:36
Ils commencent à nous gonfler ces surémunérés avec indice de vie chère et payés 14 mois par an
Depuis quelques années ce sont les médecins et pharmaciens qui font leur boulot puisqu'il n'y a plus de feuilles et que ce sont les ordinateurs des praticiens qui envoient les données automatiquement.
Eh bien ils sont toujours aussi nombreux qu'avant avec 3 fois moins de boulot mais passent leur temps à se plaindre de leurs conditions
Si ces conditions ne leur plaisent pas, qu'ils foutent le camp pour laisser la place à ceux qui veulent travailler

2.Posté par occup a ou le 09/08/2010 18:45
Quand on se permet de critiquer, il faudrait au moins avoir la décence d'avoir toutes les données en main.
C'est devenu une généralité, dès qu'il y a un secteur d'activité qui a le courage de gréver pour ne plus subir le patronat il est tout de suite pointé du doigt; il faudrait rappeler à quelques égoistes et incultes que les droits sociaux acquis aujourd'hui sont le fait de la révolte de nos ancêtres...si certains veulent travailler plus pour gagner moins ils n'ont qu'à se rendre en Chine ou à Cuba.....

3.Posté par flash_cordon le 10/08/2010 11:15
@ y en a marre

ah c'est vrai, ces pauvres praticiens qui se tapent tout le boulot, qui gardent les cartes vitales des patients agés pour leur rendre service (et un peu aussi pour les faire passer plusieurs fois et se remplir les poches à moindre frais). Je vous signale quand même que les flux télétransmis sont contrôlés par les agents de la sécurité sociale (personnel non concerné par ce mouvement), car il faut bien les surveiller avec toutes leur magouilles. Ces agents contrôlent également les pièces justificatives des praticiens (quand ils veulent bien les envoyées évidemment). Eh oui, comme quoi tout ce monde à la sécu sert quand même à quelque chose.

Pour revenir au sujet, les agents qui ont "débrayé" font partie du personnel d'acceuil qui en ont marre de se faire insulter, voire même agresser par les usagers, agressions physiques, verbales ou même olfactives si vous voyez ce que je veux dire. Il est vrai qu'il subsiste quelques dysfonctionnements dans cette administration, ce pourquoi certains assurés peuvent êtres exaspérés je le comprends, mais il faudrais peut être voir au niveau de la direction qui s'amuse à changer la façon de travailler des agents pour un oui ou pour un non sous prétexte de certification ou encore qui s'évertue à mettre des CDD à l'acceuil au lieu des personnes qui sont vraiment compétentes. La direction continue à presser le personnel comme un citron pour cette satanée certification qui ne sert à rien si ce n'est à compliquer encore plus la tâche des agents et les démarches des assurés.

4.Posté par agent d'accueil le 24/08/2010 15:00
je suis agent d'accueil aussi dans une caisse primaire d'assurance maladie. je voudrais dire a "y en a marre " que je ne suis pas surpayé ! je gagne 1060 euros par mois... et ce malgré les insultes les agressions physiques et plus de 1400 personnes par jour : je garde le sourire car j'aime mon métier !
maintenant avant de critiquer, il faut connaitre , venez donc une journée a mon guichet !
vous repartirez sur les rotules !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales