Départementales 2015

Debout La France accuse Fabrice Lebon de "trahison"


Image d'archives
Image d'archives
"Il s'agit d'un véritable suicide politique", Debout La France, n'a pas digéré le choix de Fabrice Lebon pour le second tour des élections départementales. Le duo Kérina Lauret/ Fabrice Lebon avait recueilli 20,84% de voix lors du premier tour dimanche 22 mars, sur le canton 22 (Saint-Pierre 3). 

Le binôme a décidé de soutenir Yannis Payet et Fabrice Somnica dimanche 29 mars. Si la section réunionnaise de Debout La France n'a donné aucune consigne de vote pour le second tour des élections départementales à La Réunion, elle "déplore que Fabrice Lebon ait finalement cédé à la pression" de "féodalités qu’il avait pourtant pris l’engagement de dénoncer et de combattre". 

Le parti ajoute dans un communiqué, signé notamment par son secrétaire général Hugues Maillot :

"Nous désapprouvons donc sans ambiguïté le choix fait par Fabrice Lebon de soutenir les candidats du Parti Socialiste. Cette décision s'apparente à une trahison des électeurs de Debout La France qui lui ont fait confiance par centaines dans cette élection.
Pour faire un véritable Homme politique, obtenir la confiance des électeurs est essentielle, mais ne suffit pas.
Il faut aussi l’intégrité et l’indépendance qui garantissent la promotion du bien commun et l’efficacité de l’action publique. Pour Debout La France, ces valeurs sont de loin supérieures au nombre des voix obtenues et à la conquête du pouvoir.
Fabrice Lebon qui avait sollicité Nicolas Dupont-Aignan pour prendre des responsabilités dans le mouvement, et les avait obtenues, ne pouvait pas ignorer ces valeurs. Nos sympathisants nous remercierons donc de le laisser partir. Nous approuvons l'annonce de sa démission de Debout La France.
Nous choisissons et nous proposons le chemin le plus long et le plus difficile. Mais c’est le seul qui nous conduira vers de vrais changements dans la vie quotidienne de tous nos compatriotes."






 
Jeudi 26 Mars 2015 - 10:45
.
Lu 1330 fois




1.Posté par paul le 26/03/2015 10:57
Ou sont il ? le peuple Réveil un véritable Homme politique, obtenir la confiance des électeurs est essentielle, mais ne suffit pas.
Il faut aussi l’intégrité et l’indépendance qui garantissent la promotion du bien commun et l’efficacité de l’action publique " INEXCUSABLE"

2.Posté par mdr le 26/03/2015 11:02
Ces termes sont très convenables - On dénonce que LEBON aurait cédé à la féodalité ... et on l'accuse de ....trahison !!!c'est le retour au moyen âge avec ces types mi trouve , allez sans rancune, pour des gens qui veulent le chemin le plus dur et le plus long zot i aime bien télé ek maquillage

3.Posté par ALEXANDRA le 26/03/2015 11:27
peut être rappeler le contexte local et les menaces reçues.........c'est aussi se défendre quand il le faut

4.Posté par lol le 26/03/2015 12:41
"Nous choisissons et nous proposons le chemin le plus long et le plus difficile. Mais c’est le seul qui nous conduira vers de vrais changements dans la vie quotidienne de tous nos compatriotes."

Dans .... 50, 60 ans ? Dommage, je ne serai plus de ce monde, mais surtout les changements tant attendus seront passés par là et vous, vous serez des éternels spectateurs ?

5.Posté par Gérald K le 26/03/2015 14:02
Dans l'affaire c'est LEBRETON qui trahit ses engagements de gauche. La peur de la défaite l'oblige à s'allier avec quiconque qui pourrait l'aider à sauver ses soldats PAYET et SOMNICA. Fabrice LEBON est une marionnette et le retera, car dès le résultat de l'élection et la grande victoire de HOAREAU-BALAYA il se retrouvera à la rue.

6.Posté par comm ou niké le 26/03/2015 15:10
Les voix de ce parti "debout la France" ont été comptabilisées avec celles de l'ump.
Je ne les ai pas entendu protester. Cela donne raison à ceux qui les considèrent comme un sous marin de l'ump. Qui trahit qui ?

7.Posté par boumbo le 26/03/2015 15:35
Parler de trahison quand le maire de Petite ile de gauche se présente sans étiquette en ayant pris soin de se rapprocher du maire de Saint-Pierre.

8.Posté par jos974 le 26/03/2015 17:10
@7@6


c'est une trahison vis à vis de ses engagements, les engagements qu'il a prit envers debout la france selon ce que dit le communiqué. le maire de petite ile et de st jo ils font ce qu'ils veulent car il n'ont pas pris d'engagement. voilà ce qui gangrene la politique de nos jour le non respect des engagements pris

donc voilà évitez d'écrire si c'est pour dire des âneries

9.Posté par bande faux cul!!. le 26/03/2015 17:22
les béquilles de debout la france maillot morel ..succursale de fontaine et nassima en gros des sous marin!!.

10.Posté par Alimentaire mon cher Watson ! le 26/03/2015 21:30
Vous trouvez çà normal un candidat qui passe en moins d'un an du PS au Divers Gauche puis à DLF et retour au PS ? Voilà un homme de conviction(S) ! Mais c'est vrai, c'est pas les convictions qui comptent, c'est le service des pauvres et les pauvres, c'est lui ! Une sorte de robin des bois égoïste quoi ! LOL

11.Posté par KLD le 26/03/2015 21:50
vous avez aimé le MPF ? vous aimerez le DLF , lol .

12.Posté par Débouté le 27/03/2015 01:19
A peine bourgeonné, déjà Débouté ! Restez donc assis ! Que le fonds soit à la hauteur de la forme, cher hugues ! dommage, il faudra persévérer et rester DEBOUT POUR LA RÉUNION, parfois le local est le ticket gagnant, et on dit même celui-ci est corrélé au global. A réfléchir donc !. Monsieur insertion serait-il toujours dans la pyramide ? le zanbrokal pro perso politico une alliance à toi tout seul ! Travailler ou faire la politique au sein de la collectivité bonnet blanc blanc bonnet ? Soyons sérieux comment croire, que le combat pour se mettre debout, contre, ceux qui remplisse ta gamelle ? Je trouve que l'éthique ou la déontologie, prend un peu de plomb dans l'aile ! Habituellement les satellites sont en orbite, là il font du spéléo ! Je trouve qu'il y a un peu du juge et parti dans tout ceci et cela mérite une certaine clarification. Vous aviez le mérite de rester sur la ligne de votre rang pendant que d'autres l'étaient en première ! Il serait intéressant de voir pour qui bosse le général pour vraiment éloigner toute forme ou suspicion de conflits d'intérêt . A boire et à manger dans cette affaire...

13.Posté par Mesquinerie le 27/03/2015 08:20
@débouté
Attaque super mesquine ! Tout le monde sait qu'Hugues Maillot travaille au Département et il ne s'en cache pas(voir son blog). Son statut de fonctionnaire le protège et garantit son indépendance. Tel qu'on est, on juge les autres apparemment…

14.Posté par Gare-gamelle le 27/03/2015 08:46
Ne vous inquiétez pas. C'est sur ! Avec les méthodes qu'il emploie, petit Lebon deviendra grand ! Un petit verre pour faire passer ça ?

15.Posté par ALEXANDRA le 27/03/2015 10:23
je n'apprécie pas le vocable employé qui est mal choisi et qui ne s'utilise que pour des faits très graves.
M. Maillot, cela ternit l'image que vous aviez commencé à donner lors du débat...Ce langage nuit gravement à la souplesse des circonstances.
Dupont Aignant était bien UMP et je n'ai jamais lu son véritable renoncement.....donc on peut nous aussi douter de sa franchise. ????

16.Posté par Débouté le 27/03/2015 16:33
@mesquinerie
avouer tout de même que le statut de fonctionnaire protège et garantit l'indépendance est un subterfuge intéressant pour marquer exactement son contraire. C'est une couverture pour faire à peu près tout ce que l'on veut. Ce statut n'est pas une immunité et il y a une certaine indécence de représenter le département par un triple statut : le personnel, le professionnel et le politique...La jeunesse de son ascendance et la brillance du personnage n'excusent pas tout, elles devraient davantage contribuer à la clarification des rôles, missions, des acteurs de la collectivité, pas de la rendre encore plus complexe qu'elle est ! Que l'on me démontre qu'un homme peut être à ce point saucissonné peut être cela jouerait-il alors à sa faveur. Si le CG devient le terrain de jeu d'un idéal politique ou d'un quelconque terrain d'intérêt personnel, comment fait-on pour l'administré qui n'appartiendrait pas à cet idéal ? Pour la nouvelle génération qu'il représente, la politique doit être bien distincte du professionnel. Sinon quelle objectivité dans l'action publique lorsqu'il y a emprise politique surtout lorsque le professionnel est confondu avec le politique au sein de la même institution . Comment alors être 100% de son temps dans des attributions professionnelles et 100 % autre du temps dans son rôle politique ? l'amalgame des statuts laisse toute sorte de malentendus préjudiciables au bien commun. Proclamer un parti politique et candidater ou faire candidater celui ci s'est comme épouser un statut professionnel et l' adopter par le contrat avec son employeur", et en même temps épouser un autre statut, politique, quelque peu contradictoire avec le premier.. C'est quelque peu vouloir la chose et son contraire... si le statut papier protège des dérives qu'en est il du réel ? Statuts fonctions missions où l'insoluble équation à multiples inconnues, ou comment être sans l' être ? Vraiment ce cocktail est déplaisant pour celui qui cherche à comprendre ce mic mac où tout se mélange...Debout PLF, ou tout autre parti : mais en dehors de sa sphère professionnelle.!.; sinon gare aux attitudes quelque peu prosélytisme ! si on accorde d'un quelconque intérêt le fait que celui-ci soit garant de l'intérêt général avec un petit "g".

17.Posté par KLD le 27/03/2015 16:56
a 16 : mouais , combien de fonctionnaires utilisent leur statut pour faire de la politique et mélange l'intérêt général et ses opinions politiques , à l'encontre de la fonction et de l'éthique qu'elle implique ...... il y en a plein et c'est cela l'iniquité , et en plus ce sont les memes qui sont les plus arrogants et les moins performants , à part quelques exceptions , Ha , l'ambiance des collectivités à la Réunion .............. et ça parle de démocratie .............

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales