Social

De qui Nassimah Dindar veut-elle la tête à l’Arast ?

La première des deux réunions prévues cette semaine, entre une délégation de l’Association régionale d’aides sociales territorialisées, et des élus et administratifs du Conseil général a débuté vers 11 heures. Cela ne va sans doute pas arrêter le “courroux” de Nassimah Dindar.


La direction de l’Arast ne s’est toujours pas remise des propos de la présidente du Département, entendus vendredi sur Freedom. Rappelez-vous : “Les dirigeants de l’Arast sont des incompétents et des irresponsables. Il y a trop de cadres, leurs salaires élevés plombent le budget de la structure…”

“Certains membres de la direction sont toujours effondrés”, rapporte un travailleur de l’Arast. “La direction ne comprend pas une telle position. L’Arast a toujours suivi les observations et les préconisations du Conseil général”.

“Cela se vérifie à nouveau avec la mise en place d’un plan de restructuration de l’Arast. Nous avons travaillé selon les directives du Département”. Alors qu’est-ce qui explique les critiques formulées par Nassimah Dindar, vendredi sur Radio Freedom ?

“Nous avons la certitude, aujourd’hui, que la présidente veut au moins une tête”, mais celle de qui ? Même si plusieurs noms circulent dans les couloirs et entre les salariés de la structure, les cadres serrent les rangs au sein de la direction. Le conseil d'administration est également solidaire.

Cette solidarité est la même avec l’ensemble du personnel. “C’est ensemble que nous proposerons des solutions pérennes pour notre public et le devenir de notre association”.

Sur la vidéo, Bachil Vally (à gauche sur la photo), vice-président du Conseil général, rappelle la position de sa collectivité sur le dossier de l’Arast.
Lundi 21 Septembre 2009 - 12:08
Jismy Ramoudou
Lu 1669 fois




1.Posté par blade le 21/09/2009 20:21
Si zordi nou lé dan set sitiation le conseil zénéral nana son responsabilité !
mais mi veu dire que ban directeur l'arast na un train de vie trop grand !
decertain directeur i touche + de 7000€, d'autre lé en détachement.
Normale zot i vé pas lache gros gatêau la comme sa.
mi veu dir a zot revoit zot copies si i faut quitte bateau pour sauve 1200 emploi dégaze!
zot vatrouve travail ailleurs mais lé TISF, ad,ouvrier et autre comment va fé ?
Arrete pense zot poche, mazine ban ti travailleur !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales