Société

De plus en plus de personnes âgées sont isolées

Face à l'augmentation du nombre de personnes âgées qui se retrouvent complètement isolées, l'association Respa seul fait un appel au bénévolat. Pour lutter contre cette situation dramatique, elle demande aux Réunionnais d'être solidaires et d'accorder un peu de leur temps aux "petits vieux".


De plus en plus de personnes âgées sont isolées
L'association Respa seul tire la sonnette d'alarme et fait un appel au bénévolat pour rendre visite aux personnes âgées victimes de la solitude. "De plus en plus de personnes âgées sont isolées", affirme Patrice Louaisel, président de l'association humanitaire. "Tous n'ont pas la chance d'avoir de la famille ou des enfants", regrette le militant, qui observe que la société réunionnaise "est moins solidaire qu'avant". Même si l'association organise des actions particulières pour les deux rendez-vous importants de l'année qui sont Noël et la fête des mères, "et qui sont des grands moments de solitude pour ces petits vieux", le reste de l'année, "il nous faut des bénévoles".

Quand l'isolement entraîne le suicide

L'isolement touche toutes les couches sociales. Le secteur le plus touché sur l'île est le Sud, plus précisément le Tampon et Saint-Joseph, et la ville de Saint-Denis dans le Nord. De plus, "on vit de plus en plus longtemps", ajoute Patrice Louaisel, qui a rendu visite à "un petit vieux" ce matin, très malheureux de n'avoir personne avec qui échanger quelques mots. "Il m'a avoué qu'il avait avalé plusieurs boites de médicaments la veille".

"Une petite visite, c'est un rayon de soleil"

L'association espère donc sensibiliser la population. "Une petite visite, c'est un rayon de soleil", indique Patrice Louaisel. "Un petit quart d'heure suffit mais il faut être assidu". Souvent, les bénévoles font deux ou trois visites et abandonnent sans forcément prévenir. "Les personnes qui n'ont plus de visites ne nous rappellent pas forcément et on apprend par hasard que le bénévole ne passe plus les voir".

Ces personnes âgées qui sont confrontées à la solitude "ont dépassé le stade de la sociabilité", indique Patrice Louaisel. "Elles ne peuvent plus se déplacer, ne peuvent plus danser, manger et faire la fête. Elles sont parfois hyper timides". Tout ce dont ils ont besoin, "c'est d'une visite par semaine en moyenne, pour avoir un lien relationnel minimal".

Si vous êtes sensibles à la souffrance "des petits vieux" et que vous souhaitez leur accorder un petit peu de votre temps, appelez l'association Respa Seul au 0262 58 02 50.
Mardi 10 Juillet 2012 - 17:43
Lu 1364 fois




1.Posté par moin mi pense que .... le 10/07/2012 19:55
Ce problème de solitude des personnes âgées va s'empirer avec le nombre de plus en plus important qui arrivera à l'âge de la retraite avec justement une retraite .... de misère.
Solitude + revenus très faibles + Indifférence des gens = MISERE SOCIALE et DETRESSE MORALE
A côté de cela , des gens aisés, des politiques véreux qui gaspillent de l'argent à tout va, et c'est pire quand c'est de l'argent public.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales