Santé

De nouvelles propositions de réforme du système de santé pour éviter un Mediator bis

L'Inspection générale des affaires sociales (Igas) vient de publier sur son site les conclusions d'un second rapport lié à l'affaire du Mediator. Au programme de cette nouvelle mission, les limites actuelles du système français de pharmacovigilance et les propositions de réorganisation de ce modèle.


De nouvelles propositions de réforme du système de santé pour éviter un Mediator bis
 
L'Igas suggère que soit exercé un contrôle bien plus indépendant sur les médicaments et que le doute sur la mise en vente d'une molécule profite désormais aux personnes malades, "non aux médicaments".

La création d'un organisme publique indépendant des firmes pharmaceutiques qui encadrerait la chaîne du médicament fait partie des solutions mises en avant pour éviter à l'avenir un Mediator bis.

Pour rappel, l'anti-diabétique aussi utilisé comme coupe-faim, est suspecté d'avoir causé plus de 500 décès en France où il a été commercialisé jusqu'à deux ans après son interdiction aux Etats-Unis. Il avait également entraîné une levée de bouclier à la Réunion avec la constitution du pionnier "Collectif Mediator".

Moins de connivence entre médecins et visiteurs médicaux

De même, l'Igas propose de restreindre le grand nombre de médicaments disponibles sur le marché aux seules molécules à "valeur ajoutée" effective. Ainsi pas d'"encombrement thérapeutique".

Les visiteurs médicaux de laboratoire qui font la promotion de leurs produits auprès des médecins devront également être bannis dans l'intérêt des consommateurs, selon l'Igas. Autre mesure préconisée, la notice de chaque médicament devra expliciter de façon claire ses effets indésirables.

Le ministre de la santé, Xavier Bertrand, a pris connaissance du rapport de 209 pages de l'Igas. Demain, il devrait annoncer des dispositions futures pour améliorer la chaîne médicamenteuse en France.
Mercredi 22 Juin 2011 - 18:35
.
Lu 1129 fois




1.Posté par noe974 le 22/06/2011 21:47
Je me demande si ce ne sont pas les médicaments qui nous font tomber malade !!!!Nous sommes intoxiqués par ces produits chimiques que les labos vendent à prix d'or !

Qu'on supprime les médicaments ! et qu'on donne des placebos à leur place !

2.Posté par polo974 le 23/06/2011 09:05
"La création d'un organisme publique ..."
public, pas publique ! ! !

Et il n'est pas sensé déjà exister...

Peut-être un truc paritaire avec des représentants des patients-consommateurs.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales