Blog de Pierrot

De la relativité de l'exclusivité...

Mercredi 15 Octobre 2008 - 15:38

Tard hier soir, Yves Jego a accordé une interview à deux médias, Le Quotidien et Zinfos974, pour évoquer l'abandon par le gouvernement de la remise en cause des bonifications des retraites.
Dans un premier temps, hier soir, et alors même queZinfos974 était à ce moment là le seul à avoir l'article en ligne, je n'ai précisé aucune exclusivité, sachant que Le Quotidien avait lui aussi eu le Secrétaire d'État au téléphone.

Quelle n'est donc pas ma surprise ce matin de découvrir dans le "chapeau" de l'article du Quotidien qu'Yves Jego leur avait accordé une interview "exclusive".
Aussitôt, j'ai rajouté aussi "Exclusif" sur notre interview... Pour rire...
On va dire qu'ils avaient l'exclusivité pour la presse écrite et nous pour le web...
Mais il va falloir que les deux quotidiens s'habituent à regarder ce qui se passe sur le web. Ils ne sont plus seuls au monde...
D'ailleurs, c'est déjà souvent le cas. Comme ce confrère qui m'a récemment appelé pour me demander si c'était sûr que Loïck Olivier était bien mort, comme nous venions de le mettre en ligne...
Ça prouve au moins qu'ils nous lisent régulièrement...
Pierrot Dupuy
Lu 792 fois



1.Posté par traine savate le 15/10/2008 17:05

Que veux tu Pierrot c'est la rançon de la gloire...... tu deviens un média incontournable y compris pour les "mammouths " de la place........et comme pour ta diffusion c'est quasiment de "l'instantané " voir de " l'expresso".......les journaleux se retrouvent très vite à la traine !!!
C'est comme la salade ou les brèdes, c'est la fraicheur de l'information qui compte pour le lecteur......et à servir du défraichi.....il y a des risques de perte de lecteurs pour eux.

2.Posté par darkalliance le 15/10/2008 18:12

Le budget de l'Elysée en hausse de 11 %, selon René Dosière
LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 15.10.08 | 15h11 • Mis à jour le 15.10.08

Spécialiste du budget de l'Elysée, le député (app. PS) René Dosière présente, mercredi 15 octobre, son rapport annuel sur les crédits de la présidence de la République. Il y dénonce "le gouffre entre les promesses de transparence et d'économies formulées par Nicolas Sarkozy et la réalité".

D'après le député, les crédits de l'Elysée sont en hausse de 11,45 % dans le budget 2009 par rapport à celui de 2008. "A ce rythme, en cinq ans, Nicolas Sarkozy doublera le budget de l'Elysée", tempête René Dosière dans son rapport intitulé "Le budget de l'Elysée ne connaît pas la crise". L'Elysée a au contraire assuré mardi, dans un communiqué, que son budget était "exemplaire de transparence et de bonne gestion" et qu'il progressait en réalité de "2 %".

FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE RÉCEPTION DOUBLÉS

L'augmentation du budget est due aux déplacements de Nicolas Sarkozy et aux frais de réception qui ont été également doublés depuis le départ de son prédécesseur en mai 2007. Au total, le coût du fonctionnement de l'Elysée pour l'année en cours est estimé à 110 millions d'euros, soit loin des 100 millions votés par le Parlement l'an dernier.

Le député René Dosière dénonce, lui, un "tour de passe-passe". "La présidence réintègre pour 2008 9,2 millions d'euros qui ne seront en fait votés que lors du collectif budgétaire, en décembre." L'élu PS s'interroge par ailleurs sur le nombre exact de fonctionnaires mis à disposition. Le chiffrage donné par les ministères est "inférieur de 150 environ à celui de l'Elysée", qui en donne 872. "Malgré de multiples demandes, je ne sais toujours pas d'où viennent ces 150 clandestins" ajoute-t-il. S'agissant des dépenses de personnel, qui concernent 1 031 personnes et constituent le poste principal de dépenses (70 millions d'euros), M. Dosière affirme qu'elles correspondent à celles "d'une ville de 100 à 150 000 habitants".

Quelle vie de merde !

3.Posté par Aboyer le 15/10/2008 20:32

En même temps. Cette info de Jégo sur l'abandon de la remise en cause des bonifications outre-mer n'est pas une info nouvelle puisque le secrétaire d'Etat lui-même l'avait indiqué la semaine dernière, en donnant les arguments répétés hier ! Je l'ai lu dans un journal, le JIR ou le quotidien la semaine dernière, je sais plus et je l'ai vu aussi sur internet, notamment sur le site du ministère de l'Outre-mer (article en date du 10 octobre)

Alors l'exclusivité...

4.Posté par Ulysse le 15/10/2008 23:35

La relativité est aussi dans les propos d'Yves Jego qui sur ce sujet, comme sur d'autres, varient très souvent d'une déclaration à l'autre.
Bientôt Yves Jego ne sera plus cru mais nous on sera toujours cuits !
(merci à Pierre Dac pour cet emprunt)

5.Posté par Aéro Freins le 16/10/2008 08:41

Même défraichie du point de vue du contenu ou de l'info brute elle-même, l'analyse, le prolongement et/ou la critique (au sens large) de ce qui a été dit.... reste haut-combien appréciable.

6.Posté par Aéro Freins le 16/10/2008 08:42

De plus Pierrot, je trouve que vous manquez parfois de tact.

7.Posté par denis le 17/10/2008 15:05

Comme dit ABOYER, le gouvernement qui revient sur les bonifications, la non retroactivité des bonifications pour la retraite (3 comptent 4), j'en ai entendu parler la semaine derniere... Etait-ce des bruits de couloirs??
Ouf pour certains,...Meme si ce n'est pas grand chose, ca fait gagner quelques dizaines ou centaines d'euros par mois, une fois à la retraite.

Mais c'est vrai que cette bonification, comme la surrémunération, sont injustifiées, si l'on fait abstraction de la vie plus chere qu'en metropole.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter