Faits-divers

De l'amiante trouvée à la gendarmerie de St-Paul


De l'amiante trouvée à la gendarmerie de St-Paul
La France n'en a pas fini avec le désamiantage de ses anciens bâtiments. Une partie des locaux de la gendarmerie de Saint-Paul connaît le même sort actuellement.

Alors qu'elle procédait à la rénovation de locaux techniques au camp de l'Etang, qui habrite la brigade territoriale autonome de Saint-Paul, les responsables de la gendarmerie ont dû stopper ses travaux à cause de la découverte de structures contenant de l'amiante.

La première entreprise, non habilitée à retirer le délicat matériau va bientôt laisser la place à une autre entreprise agréée pour une telle procédure. "Une entreprise spécialisée va venir", concède le commandement de la gendarmerie de la Réunion.

Cette dernière se veut totalement rassurante. "Les parois contenaient de la fibre de ciment (souvent appelée fibrociment). Les travaux ont été suspendus en attendant des analyses approfondies". Mais selon le commandement de la gendarmerie, il ne s'agit aucunement de matière friable et donc volatile. Aucune inquiétude donc à avoir.

Par mesure de précaution, les personnels qui avaient leurs bureaux dans ces locaux techniques ont été déplacés dans des bureaux attenants. "Il ne s'agit que de locaux techniques, il n'y a pas eu de relogement ou autre" insiste le commandement de la gendarmerie.
Mardi 3 Janvier 2012 - 15:17
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1906 fois




1.Posté par Dudule le 03/01/2012 19:39
Il ne faut pas ignorer que dans TOUS les bâtiments de l'administration (mais pas seulement) construits dans les décennies 60 - 70 - 80 et même postérieurement il y a TOUJOURS de l'amiante ; essayez d'aller fouiner dans les sous sols de vos hopitaux publics , vous serez surpris ! Même dans les constructions de logements collectifs ; c'était la seule technique d'isolation thermique bon marché disponible et mise en oeuvre à l'époque . Toutes les installations thermiques des sucreries (surtout anciennes et souvent à l'abandon) en contiennent ; dans les machines de bateaux , anciennes plaquettes de freins ou garnitures ferrodo , tapis de repassage , vos anciens grille-pain ... Liste non exhaustive .

2.Posté par zanloudiaver le 04/01/2012 10:30
la gendarmerie nationale , administration de l'Etat, pris en infraction.
Voila l'une de nos administrations chargés de pouvoirs régaliens qui entreprend des travaux dans des bâtiments construits avant 1997, sans respecter la réglementation.
Depuis 2003, toutes les administrations devaient faire un diagnostic technique amiante de leurs bâtiments. Ce décret applicable d'abord aux locaux recevant du public a été complété et étendu en 2007 à l'ensemble des bâtiments.
En plus en mlatière de construction et de travaux sur des bâtiments la réglementation d'abord un diagnostic avant travaux.
Et si je comprends bien ils ne l'ont pas fait.
Ils ont ainsi exposé des travailleurs privés à des risques amiante sans avaoir fait l'analyse des risques.
En droit pénal, l'infraction s'appelle " mise en danger délibérée de la personne d'autrui par personne chargée d'une fonction publique(Art. 122 et suivants du Code Pénal).
Ah, ces pandores, mieux vaut qu'ils s'occupent de la Police de la route.



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales