Société

De futurs professeurs refusent leurs mutations en métropole

Ils sont cinq futurs professeurs à refuser de partir vers la métropole dans le cadre de leur affectation. La raison ? Une non prise en compte de leur situation personnelle délicate par le rectorat de La Réunion. Une audience est prévue la semaine prochaine avec le recteur.


Cinq futurs professeurs fraichement auréolés du concours refusent de partir vers la métropole. Pas une question de caprice, ni de salaire indexé, mais l'impossibilité matérielle de quitter La Réunion en raison de leur situation personnelle délicate.

Soutenus par FO (Force Ouvrière), ces jeunes se retrouvent au pied du mur. Au départ, ils étaient 70 professeurs dans cette situation. 46 personnes ont vu leur dossier d'affectation révisé, restent cinq cas à "traiter" en urgence, souligne le syndicat. "Alors que j'avais mon affectation à La Réunion, j'ai été mutée à Paris en raison de mon congé maternité pendant ma période de stage", explique une future professeur de mathématiques.

Une autre stagiaire a vu son avis favorable refusé. Mère d'un enfant de cinq mois, elle se retrouve mutée dans l'académie de Versailles. Autre situation, autre professeur. "Je suis mariée, j'ai deux enfants et j'ai la tutelle de mon frère handicapé. Pourtant, je suis affectée à Paris. Avec ma situation, j'aurais dû obtenir une bonification de 1000 points me permettant de rester. Mais je ne l'ai pas eu, contrairement à un autre stagiaire", explique Nathalie.

Plutôt démissionner que partir en métropole

Ces néo-professeurs se retrouvent dans l'obligation de "médiatiser" leur combat, faute de réponse de la part du rectorat et du ministère de l'Education Nationale. "On médiatise leurs situations, car les interlocuteurs censés être à l'écoute et donner des réponses ne font rien. Ils se renvoient la balle entre ministère et académie", explique Marie-Laure Adam du syndicat FO.

"Ce n'est pas un caprice de fonctionnaire pour avoir un salaire indexé. Ces personnes ne peuvent pas quitter l'académie. Il ne s'agit pas d'une mutation entre Lille et Bordeaux. Ils sont à 10.000 km et ne peuvent pas quitter le territoire. Les ressources humaines du rectorat ne prennent pas en compte le côté humain. Cela devient lamentable", poursuit-elle.

Si certains futurs professeurs sont prêts à "démissionner" plutôt que de partir vers la métropole, reste l'audience prévue avec le recteur de La Réunion, le 2 septembre prochain. Sauf que ces professeurs sont attendus pour prendre leur poste à la fin de la semaine en métropole. Un dilemme pour eux. "Si nous ne sommes pas présents, nous sommes considérés comme démissionnaires" explique l'un d'entre eux.

Syndicat et futurs professeurs espèrent bien obtenir le réexamen des situations les plus difficiles.
De futurs professeurs refusent leurs mutations en métropole

Lundi 25 Août 2014 - 15:24
Lu 8208 fois




1.Posté par vie chère le 25/08/2014 16:52
La grosse prime va être supprimée. Enfin. Beaucoup de postes vont se libérer...

2.Posté par moi le 25/08/2014 17:22 (depuis mobile)
Que fait lebreton et son rapport a ce sujet?

3.Posté par dandin le 25/08/2014 17:22
arete pléré! si zot i vé pas partir zot na cas demissioné . arete avec sa . si zot i veut pas partir , mèt déor et pren les suivants de la liste ; néna sra bien content de travaillé même en métropole .

4.Posté par noe le 25/08/2014 17:31
C'est un "abandon" de poste !
Il faut les radier des cadres sans façon ... et qu'on recrute d'autres ..
Il y en a pleins de diplômés "master 2" qui attendent sur le marché de l'emploi ...

5.Posté par mae435 le 25/08/2014 17:53 (depuis mobile)
Professeur en Lp aussi, ayant eu affectation versaille il y a 6 ans. Il faut se dire que le secondaire sont des concours nationaux. Faut reflechir a la quasi certitude que l on part au final. Personne n est pret a quitter notre belle ile!!!!

6.Posté par Titi or not Titi le 25/08/2014 17:55
Dans le Privé, quant on refuse un Boulot
On Ne Travaille Pas !!

Au Suivant ....!!

7.Posté par jpleterrien le 25/08/2014 18:11
Le beurre, l'argent du beurre, la crémière, le troupeau.....
Il est pourtant bien stipulé sur tous les contrats de fonctionnaires qu'ils peuvent être affectés sur n'importe quel point du territoire français, non ?
Tant qu'on en aura pas fini avec toutes ces revendications et tous ces particularismes, la France sera toujours au point mort !
Dans le privé, si l'entreprise déménage, vous avez le choix......Suivre ou démissionner.....

8.Posté par Raleur le 25/08/2014 18:33
Ruptures de contrat aux suivants... (...)

9.Posté par KLOD le 25/08/2014 19:08
Tien bo larg pa !!!!

10.Posté par L’INDÉPENDANT le 25/08/2014 19:09
Comme d'habitude, le "cinéma" habituel !
A croire qu'ils sont trop bêtes pour comprendre que s'ils font des concours nationaux, faudra accepter une mutation dans toute la France...
Ces chers profs, sont ils logiques avec eux mêmes ?
je suppose qu'ils sont pour l'indépendance de notre île, et qu'ils votent pour l'obtenir...
Vivement la suppression de ces primes, ce jour là, comme par enchantement, moins de demande de retour dans l'île, moins de volontaires pour servir dans l'île, bref cela ira beaucoup mieux !

11.Posté par 974forever le 25/08/2014 19:30
Moi je dis que si ces 5 nouveaux cas traité en urgence passe, Il faut rappeler tous les nouveaux enseignants obligés de partir en metropole cette année.

C'est quoi cette merde ? tu passe un concours nationnal et tu veut un traitement de faveur comparé aux autres lauréats du meme concours ???
EGt ce qui sont deja parti en metropole pour s"installer alors que des postes dans la meme disciplines sont encore vacants ?
Choix politiques ? ces 5 "néo enseignants" sont passé sous le canapé ?

12.Posté par une citoyenne le 25/08/2014 19:34
c'est ce que j'ai fait il y plus de 20 ans quand après avoir été admise à un concours national , j'ai été affectée à Versailles - et j'ai perdu le bénéfice du concours - toute la presse, élus etc... n'ont pas été mobilisés - on assume ses choix et c'est tout!

13.Posté par plp neo tit le 25/08/2014 20:07 (depuis mobile)
C est un concours NATIONAL !!! Moi aussi j aurrai aimé rester près des miens !! Laissez la place aux autres !!

14.Posté par batofou le 25/08/2014 20:29
Tous les ans c'est la même histoire....ces gens au courant qu'ils peuvent être mutés en france métropolitaine, alors arrêter de râler avec vos histoires...laisser la place aux autres ...il y en a marre des enfants gâtés de l'administration.

15.Posté par Jeune réunionais le 25/08/2014 20:31
J'ai raté mon concours de très près cette année et ça m’insupporte quand j'entends ça... le concours est national... moi j'ai envie de bosser et même si on me place au fin fond de la Vendée, la vie est tellement dure de nos jours !


16.Posté par un contratdoitetrerespecté le 25/08/2014 20:33
Veulent _ils ou pas bosser?
Quand on à la chance de réussir à un concours, on respecte le contrat.
Enfants gâtés!
Après, ils demanderont à avoir leur poste dans leur établissement.
Pitoyable!
S'il n'en veulent pas, à d'autres!

17.Posté par milie974 le 25/08/2014 20:35
Quelle solidarité, les collègues ( néo ou pas) se mangent entre eux. Quelle honte!!

18.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 25/08/2014 20:45
Lorsque l'on passe un concour national de la fonction publique , on sait que l'on sera muté en fonction des besoins de l'administration , que cela plaise ou non , ainsi un Niçois se retrouvera à Versailles , un breton en région parisienne etc . Certe les distances ne sont pas les mémes , il y a aussi le privé qui n'impose pas ce genre de déplacement , et puis en Métropole pas de primes de vie chére et pourtant , là bas l'electricité , l'eau , les carburants , les loyers sont plus chers sans parler des impots locaux ou fonciers . alors sachont prendre nos resposabilités sinon ce sera la porte ouverte à tous les exces

19.Posté par tanguy47 le 25/08/2014 20:45
Allez bosser dans le privé et ne nous cassez plus les pieds avec votre problème de mutation, vous n'aurez plus la sécurité de l'emploi et vos avantages et salaires s'en ressentiront, c'est un choix fallait y penser avant.!!!!!

20.Posté par démissionnaire le 25/08/2014 22:23
Au risque de réveiller la colère de certains, j'ai moi-même démissionné du concours pour une simple et bonne raison : le coût du billet d'avion + recherche de logement était bien trop élevé et hors de ma portée. Si le recrutement avait été dans le privée, les entreprises prévoient généralement des aides pour le déplacements des cadres recrutés à distance. Cependant, dans le cas des fonctionnaires stagiaires, rien n'est prévu (ce n'est pas le cas pour les néo-titulaires).

Par conséquent, je trouve ça normal de ne pas dépenser quelques milliers pour aller être rémunéré au SMIC en région parisienne (salaire des fonctionnaires stagiaires). C'est un refus normal qui aurait été le même dans le privé et qui n'a rien à voir avec la fonction publique. Ensuite, il n'y a rien de mal pour ceux qui le souhaitent d'essayer de demander un "geste" de la part de l'administration, ou tout simplement le respect des règles fixées à la base : dans le privé, cela ne gène personne, mais dans la fonction publique, si on se plaint, on aurait tort ?

Malheureusement, l'éducation nationale reste un employeur qui ne peut pas prétendre embaucher correctement des "cadres" contrairement à ce qu'elle voudrait faire croire.

Je remercierai également les personnes qui ne connaissent pas les situations de chacun de bien vouloir garder leur avis virulent pour eux-même. Si je n'ai, personnellement, aucun regret ou scrupule à démissionner d'un concours pour lequel le niveau de recrutement reste très faible, certains autres ont travaillé dur pour réussir et souhaitent simplement ne pas perdre le bénéfice de leur travail pour des raisons matérielles.

21.Posté par kREOL974 le 25/08/2014 22:24
Bein ils ont qu'a démissionner et aller bosser dans le privé...Même pas cap !!!!! Faut arréter les djeun's avec ça ; vous le saviez avant ; alors arrétez votre cinéma ou laissez la place à ceux qui veulent travailler.Merci

22.Posté par Davy le 25/08/2014 22:36
Comme d'habitude sur ce forum, combat publique/privé, créole/zoreille, travailleurs métropolitains/travailleurs à l'île de la Réunion. A moin mi compte les points alors.

23.Posté par port le 25/08/2014 23:04
Et pensé ce qui sont parti qui ont plus de 5 ans et plus eux aussi on laissé femme enfant mère très malade et famille et quand le retour pour eux .C 'est un concours national ils savaient ce qu 'ils attendaient nous aussi on veut que notre conjoint et conjointe retourne sur l 'ile nous soutenons ce qui sont la bas et qui ont déjà tout perdu ici donné la chance a ceux qui ont déjà fait leur preuve dans le domaine de profs en métropole une famille qui attend le retour de son conjoint et père. de ses enfants
si ils ne veulent pas partir ils démissionne car bcp attend du travail.

24.Posté par Marine le 26/08/2014 00:09
Pourquoi met-on en place un systéme de points si on en tient pas compte? Je pense qu'on peut être assez réfléchi et assez humain pour comprendre qu'il y a des affectations qui sont plus douloureuses que d'autres ! Il est pour moi inadmissible qu'on oblige une mère de famille à quitter son foyer. À en juger par vos propos je pense que vous n'avez pas la moindre idée de la difficulté de ce concours.
Si vous êtes dans une situation précaire n'en voulez pas à ceux qui ont bossé dur pour obtenir quelque chose!

25.Posté par Zot le 26/08/2014 00:59
Démission!

26.Posté par JPA le 26/08/2014 04:20
Révoltant !! Ils n'ont pas commencés à bosser qu'ils revendiquent déjà avec un semblant de syndicat et ne respectent pas le contrat qu'ils ont signés. Qu'ils viennent me voir dans le prive ou on bosse dur et payons des impôts entre autre pour leur formation ils ne vont pas être déçus. Entretien = 2 secondes et hop dehors les fainéants. Qu'ils laissent leur places à ceux qui veulent travailler C'est terrible cette mentalité.

27.Posté par ti retraité du privé le 26/08/2014 09:34
Quand va-t-on cesser ces palinodies avec des gens constamment assistés qui veulent tout de l'Etat en voulant modifier les règles de la fonction publique quand ça les arrange ???

Ne connaissaient-ils pas les exigences des différents postes en cas de réussite d'un concours qui leur garantit un emploi à vie ???

28.Posté par Raleur le 26/08/2014 11:07
Rupture de contrat Dehors au Suivants.
Serieux quel bande de Branleurs....

29.Posté par Faut pas pousser le bouchon trop loin. le 26/08/2014 11:43
@ POST20
Être humain et faire en fonction des certaines situations, je suis d'accord. Mais il ne faut pas que se soit à sens unique. Quand on passe un concours pour un poste, ou que l'on signe un contrat de travail, ou n'importe quel autre contrat (Abonnement, travaux), on lit toutes les lignes, même les petites.
Tout les ans c'est la même chose. là ils ne peuvent pas dire qu'ils ne sont pas au courant.
Il y a du monde près à partir ou à travailler.
Au suivant.

30.Posté par Arkham le 26/08/2014 11:53
Je suis d'accord sur le fait que le concours national implique tout le territoire, il fallait s'y attendre (en plus on en parle chaque année). Soi on accepte soit on démissionne. D'autres attendent derrière...
Le plus drôle c’est de voir ce ramassis de jaloux qui "plère dessi" l'indexation des fonctionnaires, se sentant frustré de ne pas l'avoir préfère "ralé le coeur" en hurlant "qu'il faut supprimer cette avantage qu'on n'as pas". Vous savez quoi ? fallait travailler un peu plus à l'école pour devenir fonctionnaire !
Je ne sais pas si vous vous rendez compte de la bêtise que vous êtes en train de dire mais elle est tout simplement énorme...
Supprimer cette indexation et vous aller voir qui sont :
- ceux qui investissent à la Réunion
- ceux qui paye les jardiniers
- ceux qui paye les femmes de ménage
- ceux qui participent (fortement) aux impôts locaux et aux cotisations diverses
- etc...
Allez-y, supprimer, j'aimerais bien voir ce qu'il va se passer le jour ou tout ceux qui qui contribuent à vos allocations vous lâcherons :)

31.Posté par L'Ardéchoise le 26/08/2014 12:12
A 30 : j'espère juste que vous n'êtes pas fonctionnaire !
Car si vous l'êtes, cela en fait un de plus fâché avec l'orthographe et la grammaire , ce qui ne donne pas une image très reluisante de la Fonction publique pour laquelle il "faudrait travailler un peu plus à l'école".
Nivellement par le bas ...
...

32.Posté par vie chère le 26/08/2014 12:29
Post 30 :



Comment font-ils les fonctionnaires en métropole ? Ils font "la manche" ?



Cessez de raconter n'importe quoi. Halte à cette injuste indexation.

33.Posté par mbp le 26/08/2014 12:36
deux solutions s offrent a eux SOIT ILS POINTENT AU CHOMAGE SOIT ILS DEMANDENT L INDEPENDANCE QU ADVIENDRA T IL DES FUTURS PROFESSEURS POURRONT ILS TOUS EVOLUER DANS LE DEPARTEMENT ? ILS ME FONT PENSER A UN POMPIER QUI REFUSERAIT D ALLER AU FEU OU A UN MILITAIRE D ALLER COMBATTRE S ILS AVAIENT CHOISIT COUPEUR DE CANNES IL N Y AURAIT PAS EUT DE PROBLEME

34.Posté par toutseul le 26/08/2014 13:07
La RÉUNION est un département français donc soumis au régime des concours de la métropole.Combien de POSTIERS ,ENSEIGNANTS et autres ont quitté leur province pour monter a PARIS.Cela est désagréable mais lors du concours il est précisé que les affectations sont proposées en fonction des besoins nationaux.Vous ne serez pas seul en métropole Le climat n'est pas parfait mais vous retournerez dans votre ile en congé pour 2 mois tous les 3 ans aux frais de l’État.

35.Posté par L'Ardéchoise le 26/08/2014 13:14
A 32 : bien d'accord avec vous , les fonctionnaires de métropole ne roulent pas sur l'or, loin de là (mis à part ceux de Haute fonction publique...) .

Dans sa liste, 30 a oublié :
-ceux qui engraissent les compagnies aériennes, et voyagent en "classe affaires" de préférence
-ceux qui engraissent les compagnies pétrolières en utilisant leur(s) véhicule(s) pour un oui ou pour un non
-ceux qui partent à Maurice avec sacs et valises quasiment vides et reviennent avec le plein de vêtements, bijoux et autres babioles
-ceux qui acceptent de payer des loyers prohibitifs à des propriétaires peu scrupuleux et font exploser les prix de l'immobilier
-ceux qui engraissent quelques enseignes en payant mobilier, électro-ménager, décoration à des prix toujours prohibitifs
-ceux qui veulent vivre et manger comme en métropole, et engraissent d'autres enseignes au détriment du citoyen de base (ex. celui qui achète un filet de boeuf alors qu'à côté un pauvre bougre n'achète qu'un talon de jambon pour agrémenter ses mines)
-ceux qui sont régulièrement sur un tableau d'absents, surtout lorsque c'est des grosses journées
-ETC...

Attention, j'écris CEUX, ce qui ne veut pas dire TOUS !
Il y a, tant dans le public que dans le privé, des gens bien, et des moins bien.
Partout ! Sauf peut-être la seconde catégorie dans les îles, qui hélas concentrent les "chasseurs de primes".
...

36.Posté par pipoteur le 26/08/2014 13:59
Et l'autre enceinte pendant sa période de stage!! Faut le faire, prendre un boulot à peine et être enceinte! Manque de bol la stratégie n'a pas marché!!

37.Posté par Une jeune lauréate le 26/08/2014 14:43
Avez-vous récemment entendu parler de l'histoire de ce jeune homme, fraîchement admis au CAPES, affecté à l'Académie de Versailles, dans un village paumé de l'Essonne, loin de sa mère et de ses quatre frère et soeurs ?
Avez-vous suivi le long combat qu'il a dû mener jusque-là, l'élan de générosité de toutes les personnes de l'île, pour lui donner de quoi (sur)vivre là-bas ?
Vous rendez-vous compte comment il vit (heureusement) de la charité, tandis que d'autres se plaignent de ce qui fait partie de leurs fonctions ?

Quand on vient ici pour la planque, le soleil, et le surf tous les week-ends, on se demande réellement la motivation de certains professeurs qui demandent leur mutation à La Réunion...

38.Posté par L’INDÉPENDANT le 26/08/2014 14:44
@ post 30 arkham
Mersi bwana, merci missié, missié trop bon...
Ainsi donc ce serait aux fonctionnaires comme toi de donner du travail aux petites gens, jardiniers, femmes de ménages etc etc...
Qu'il est loin le bon temps de l'esclavage où tout ces petits services étaient dû au "maître"...
Mon pauvre bon monsieur, tout se perd... a plaindre !
Alors ainsi, selon vous, fallait travailler plus l'école, trop simple !
OK, tout le monde à bien travaillé à l'école en écoutant bien les leçons de "maitre" Arkham, tout le monde a le bac et le reste et tous veulent devenir fonctionnaire...
Il n'y aurais pas comme un défaut ? Que des fonctionnaires avec une sur rémunération, SUPER !
Euh, que mange t'on à midi ?
Quoi, il n'y a plus d'agriculteurs, sont tous fonctionnaires...
Retour sur terre mon cher arkham !
Alors, ceux qui ont passé le concours mais non retenus car trop d'excellents candidats, sont condamnés à ces petits boulots, pire, condamnés à vivre de l'obole de "maître" Arkham et ses autre camarades fonctionnaires ?
Mon cher Arkham, il ne s'agit pas de jalousie mais de justice !
Les Arkham et ses camarades fonctionnaires, contribuent à la cherté de la vie...
Tout commerçant préférera vendre plus cher à un fonctionnaire friqué plutôt qu'à un prix plus raisonnable à une malheureuse femme de ménage, malheureux jardinier etc...
Personnellement je n'ai rien contre le fonctionnaire qui profite de tout cela, c'est légal, j'en veux à ceux (comme arkham) qui veulent à tout prix faire perdurer ce système totalement injuste.

39.Posté par Sarah le 26/08/2014 18:18 (depuis mobile)
Les commentaires du genre : "Laisser la place aux autres" je trouve ça abhérant! Si vous n''avez pas de travail en tant que professeurs ici, c''est bien parce que vous n''avez certainement pas le concours. Présentez vous devant un jury, on en reparlera!

40.Posté par ti retraité le 26/08/2014 18:38
39.Posté par Sarah

Je trouve aberrant de faire un tel commentaire avec un niveau aussi médiocre en Français !!!

41.Posté par Petite Réunionaise le 26/08/2014 18:38
À 35: la société est inégalitaire et c'est vraiment déplorable mais ce n'est pas une raison pour s'en prendre de la sorte à ceux qui ont un peu plus de moyens. On vit en fonction de ses ressources, c'est comme ça. La jalousie est un vilain défaut.

À 36: au risque de vous décevoir la venue d'un enfant est encore un heureux évènement pour certains et non une "stratégie".

Ma conclusion en lisant tous ces commentaires: même si votre situation économique n'est pas fleurissante, cela ne vous apportera rien de vous en prendre aux autres de la sorte, surtout lorsque ces derniers sont lauréats d'un concours aussi difficile.

42.Posté par reunionnaise pur souche le 26/08/2014 19:54
Je suis consternée des commentaires de certains d'entre vous qui insultent la tolérance et l'humanité chères à notre île. Ne devons nous pas nous soutenir, quelque soit notre niveau en orthographe, quelque soit notre travail ?
Je soutiens quant à moi vivement ces jeunes professeurs qui soit dit en passant, ne contestent pas le fait que le concours soit national, mais bien qu'on ne tiennent pas en compte les obligations familiales de chacun. Je félicite d'ailleurs ces jeunes professeurs qui sont prêt à démissionner pour ne pas mettre leur vie familiale en danger. C'est la preuve qu'ils ont des valeurs et c'est bien des professeurs comme eux que je souhaite pour l'éducation de mes enfants.

43.Posté par Un neo professeur le 26/08/2014 20:07
"Quelle bandes de branleurs", "fumistes", "paresseux" et j'en passe... Pour décrocher un concours de l'enseignement (Capes, Caplp, concours PE...) il faut travailler dur (bac+5 minimum). Donc arrêtez un peu de jalouser les autres qui ont réussi... Etant nouveau lauréat du concours je suis d'accord sur le fait que se soit un concours national et me suis donc préparer à l'éventualité de devoir partir l'année prochaine. Cela dit quand on voit les commentaires on a l'impression que pas mal de personnes auraient mieux fait de se taire...

44.Posté par vanille le 26/08/2014 22:40
Ok ils restent à la Reunion mais ils signent un renoncement à la sur rem valable jusqu'à la fin de leur carrière et une obligation de stage durant la moitie des vacances scolaires.
Au moins ils pleurnicheront pour qq choses ces insatisfaits trop payés.

45.Posté par Arkham le 27/08/2014 10:57
Bande de jaloux ahahahahah, avouez que sa vous fait yéche de voir une personne gagner plus que vous ahahaha. Toujours des Maloki même à la Réunion, Maloki de voir son voisin avancer et lui non !
Au lieu de demander une hausse de son salaire pour être au même niveau que son voisin, on préférera que se soit son voisin qui soit au même niveau que lui :D.

"L'Assistana Nout'Kiltir !"

Pour terminer : non je ne suis pas fonctionnaire, je bosse dans le public mais j'ai des proche qui le sont. Donc je connais assez bien le "problème" ;)

46.Posté par A méditer le 27/08/2014 11:15
Un professeur d'économie dans un collège a annoncé qu'il n'avait jamais eu un étudiant qui avait failli son cours mais il s'est retrouvé à faillir une classe entière récemment. La classe entière avait insisté pour dire que le socialisme fonctionne et que, par conséquent, personne ne serait ni pauvre ni riche. Un égaliseur extraordinaire.

Alors, le professeur annonça : "D'ACCORD ! nous allons tenter une petite expérience en classe".. Je prendrai la moyenne de toutes vos notes. Vous aurez alors tous la même note, personne ne faillira ni n'aura un A.... ( En remplaçant les dollars par des notes, on aura un résultat plus concret et mieux compris par tous).

Après le premier examen, les notes furent moyennées et tout le monde obtint un B. Ceux qui avaient étudié fort étaient déçus et ceux qui avaient étudié peu étaient ravis. Lors du deuxième examen, ceux qui avaient étudié peu, étudièrent moins et ceux qui avaient étudié fort décidèrent de prendre la route du peuple libre et étudièrent peu.

La moyenne du deuxième examen fut un D! Personne n'était content.
Lors du troisième examen, la moyenne fut un F.

Pendant les examens ultérieurs, les notes ne montèrent jamais, les pointages de doigts commencèrent, les jugements dominaient les conversations et tout le monde se sentait mal. Personne ne voulut étudier pour le bénéfice de l'autre.

À la grande surprise de tout le monde, ils faillirent tous. C'est alors que le professeur déclara que le socialisme était pour faillir ultimement car lorsque la récompense est grande, l'effort pour réussir est grand aussi. Mais lorsque le gouvernement enlève toutes les récompenses, personne ne fournira l'effort ni voudra réussir.

Cela ne pourrait être plus simple.



Les 5 phrases qui suivent sont possiblement les meilleures conclusions sortant de cette expérience:

1. Vous ne pouvez pas ordonner aux pauvres d'obtenir le succès en ordonnant aux riches de ne plus en avoir.

2. Ce qu'une personne reçoit sans avoir à travailler , une autre personne doit travailler sans en recevoir la récompense.

3. Le gouvernement ne peut donner quelque chose à quelqu'un sans l'avoir enlevé à quelqu'un d'autre auparavant.


4. Vous ne pouvez pas multiplier la richesse en la divisant!

5. Lorsque la moitié du peuple perçoit l'idée qu'ils n'ont pas besoin de travailler car l'autre partie va s'occuper d'eux et lorsque l'autre moitié comprend que ça ne vaut pas la peine de travailler car quelqu'un d'autre récoltera ce qu'ils méritent par leur efforts, cela est le début de la fin de toute une nation.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales