Social

Dans le Sud, des agents de la Poste débrayent pour protester contre la gestion du personnel

Les agents de la Poste des centres courrier de la Ravine des cabris et de Saint-Louis ont débrayé ce matin pour protester contre le manque de personnel et le non-remplacement des agents absents. Ils dénoncent des pressions de la direction sur le personnel pour imposer des heures supplémentaires. Mettant directement en cause le plan "Facteurs d'Avenir", ils seraient prêts à déposer un préavis de grève s'ils n'obtiennent pas satisfaction.


Dans le Sud, des agents de la Poste débrayent pour protester contre la gestion du personnel
 
L’ensemble des postiers des centres courrier de la Ravine des cabris et de Saint-Louis ont cessé le travail ce matin. Pendant une heure, les agents ont débrayé pour protester contre le manque de personnel et le non-remplacement des agents absents. Les syndicats dénoncent également les pressions sur le personnel. La Poste obligerait ses employés à faire des heures supplémentaires : "Les agents ne veulent plus de cette situation. Certains ne veulent plus faire d’heures supplémentaires", souligne Jean-René Maillot, le délégué CGTR-PTT. Selon lui, des employés récalcitrants auraient même été mis en demeure de faire des heures supplémentaires : "Il y a des pressions sur le personnel", dénonce-t-il.

Le syndicaliste juge d’ailleurs cette situation absurde au regard de la situation économique et du taux de chômage à la Réunion : "Ce n’est pas normal de demander aux agents de la Poste de faire des heures supplémentaires alors que le chômage frappe durement la Réunion", s’insurge Jean-René Maillot.

"Facteurs d’Avenir" : un plan uniquement destiné à faire baisser la masse salariale ?

Ce matin, le débrayage aura permis d’obtenir l’embauche d’un CDD pour un mois au sein du bureau de Poste de la Ravine des cabris. A Saint-Louis, le représentant du personnel n’a pas pu être reçu par un responsable de l’agence. En l’absence d’Alain Tirel, le directeur, le responsable par intérim n’a pas souhaité rencontrer le syndicaliste.

Plus généralement, les employés de la Poste mettent en cause le plan "Facteurs d'Avenir". Désormais, si un de leurs collègues est absent, les postiers, organisés en équipe, se partagent sa tournée. "Facteurs d’avenir vise à réorganiser la distribution du courrier pour faire des économies de masse salariale. Pour remplacer les absents, la Poste n’emploie plus de remplaçants mais partage le travail entre les collègues d’une équipe", dénonce le délégué CGTR-PTT.

Si les agents n’obtiennent pas satisfaction, ils pourraient finalement décider prochainement de déposer un préavis de grève.
Mardi 16 Août 2011 - 13:30
Lilian Cornu
Lu 1567 fois




1.Posté par Ded le 16/08/2011 17:12
Il y a bien longtemps que la poste ne gère plus le personnel mais seulement les bénéfices qu'elle peut faire à tout prix.
La poste n'est plus un service public depuis sa privatisation...et on gère les individus comme à France Télécom par la pression ,par le sress et en obligeant les employés à faire des heures supplémentaires ( pas difficile , il suffit , contrairement à ce que beaucoup de gens croient ou foont encore semblant de croire,que la poste embauche des tas de contractuels mal payés, des vacataires à la petite semaine qui cumule en bafouant le droit du travail, les CDD qui dure parfois une journée...et hop, le tour est joué!

2.Posté par Le Troll velu 974 le 16/08/2011 17:38
A la poste , faire des heures sup, c'est faire 35 h par semaine !! Non ?

3.Posté par 78ROSCOS76 le 16/08/2011 19:27
Vive la libération du courrier en espérant qu''un concurrent sérieux s''installe à LA REUNION pour contrer LA POSTE qui n''assure plus son service public.(CHOIX EUROPEEN-ouverture des marchés)
En plus de la distribution du courrier,il leur ai demandé de vendre des timbres,des enveloppes, bref les produits de LA POSTE et en plus,assurer le service de pharmacie,de régler les télévisions,de surveiller les personnes âgées etc etc ..
TOUT CELA EN 35 HEURES .?FAIRE DES HEURES SUPPLEMENTAIRES NON RENUMEREES ET REMPLACER LES ABSENTS.

Ce que LA POSTE ne dit pas c''est que les encradrants ont un revenu mensuel et en plus,ils touchent des primes de rentabilité non négligeables.

Si La poste en est arrivée là,ce n''est pas de la faute des facteurs mais des encadrants qui au lieu d''assurer une qualité de service font tout pour casser le Personnel qu''ils jugent comme des inférieurs.Ils sont incapables de faire une journée à remplacer un facteur mais sont capables de casser le Personnel .D''ou incapacité des ces encadrants de diriger La Poste.

Messieurs les encadrants,allez à l''école de la psycologie,le moyen-âge,l''esclavage est aboli.

Si certains se retrouvent devant les tribunaux c''est pour harcèlement moral puni par la loi.

La Poste n''en a que faire et paie ses condannations.

Si l''Etat s''est désengagé de La poste pour en faire une Société Anonyme c''est pour gagner de l''argent sur le dos au final des salariés.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales