Société

Daniel Narcisse, l'atout "mieux vivre ensemble" de la SHLMR


Daniel Narcisse, l'atout "mieux vivre ensemble" de la SHLMR
 
A peine débarquer à la Réunion, Daniel Narcisse est déjà sur le terrain. Le champion olympique de handball est venu ce matin à la rencontre des habitants des quartiers SHLMR de Saint-Pierre, notamment pour inaugurer une micro-pépinière à la maison de quartier de Beauregard, située au sein du groupe d'habitations Kalisté, à Condé Concession. Même si le handballeur n’est pas Saint-Pierrois, il a grandi dans une résidence SHLMR et semble très attaché au rôle éducatif et social des associations qui œuvrent dans ces quartiers : " Moi aussi je viens des quartiers de la SHLMR, (…) si je suis devenu ce que je suis, c’est aussi grâce aux associations et aux éducateurs qui s’investissent dans ces quartiers", a-t-il souligné.

Daniel Narcisse ne cachait donc pas son enthousiasme d’aller à la rencontre des jeunes. C’est l’association Credo (Centre de réflexion pour le développement opérationnel des quartiers de Saint-Pierre) qui est à l’origine de ce partenariat avec la SHLMR. Depuis 2005, l’association vient en aide aux jeunes pour tout ce qui concerne leur scolarité. " Nous menons des projets d’accompagnement scolaires et parentaux à la demande du collège de la ligne des bambous. On ressent les difficultés scolaires des enfants dans ces quartiers. Nous obtenons de très bons résultats, les enfants progressent. On arrive à les intéresser à leur scolarité par d’autres biais comme le sport, la musique ou les activités artistiques", souligne Frédéric Calogine, chargé de projet pour cette association qu’il connaît bien pour en avoir été le président.

Un peu plus tard dans la matinée, Daniel Narcisse a continué son tour des quartiers SHLMR. Plusieurs actions étaient menées pour sensibiliser les locataires à l’environnement à travers une animation autour du tri et de la prévention des déchets, un atelier de fabrication de produits ménagers et un stand de sensibilisation sur l’énergie. L’action était, cette fois, menée conjointement par la Civis et l’Arer, l‘agence réunionnaise de l’énergie. Pour le bailleur social, ces opérations visent à favoriser le "mieux vivre ensemble", une préoccupation qui semble partagée par l'ensemble des principaux bailleurs et promoteurs sociaux de la Réunion.

Daniel Narcisse, l'atout "mieux vivre ensemble" de la SHLMR

Daniel Narcisse, l'atout "mieux vivre ensemble" de la SHLMR

Daniel Narcisse, l'atout "mieux vivre ensemble" de la SHLMR
Mercredi 6 Juillet 2011 - 14:42
Lilian Cornu
Lu 1974 fois




1.Posté par noe le 06/07/2011 17:05
ça ne sert à rien ...que de la pub inutile ...
Dans ces cités , les gens font beaucoup de bruit et emmerdent les autres ...de plus les parkings sont jonchés de vieilles carcasses qui pourrissent pendant des mois ...les logements sont souvent mal entretenus ...murs délabrés et sales ....

2.Posté par almuba le 06/07/2011 20:30
Tout à fait d'accord avec Noé.
Il n'y a qu'à voir les épaves sur le parking des HLM du Ruisseau , à Saint Denis.
Le "mieux-vivre ensemble" de la SHLMR devrait aussi se traduire par un meilleur choix des occupants des logements.
Certains de ces occupants n'ayant aucun respect du voisinage.
Un cahier des charges c'est bien, encore faut-il strictement veiller à son application.

3.Posté par ndldlp le 06/07/2011 21:41
combien il touche narcisse pour faire ces conneries ?
c'est pas la vocation d'une Sem tel que la shlmr, d'utiliser son pognon à ça .. qu'elle rénove !!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales