Municipales 2014

Daniel Alamélou présente son "projet ambitieux" pour Ste-Suzanne

Meeting de rentrée pour le candidat PLR (Pour la Réunion) de Sainte-Suzanne, Daniel Alamélou. En présence d'Huguette Bello, présidente du PLR, et devant une centaine de militants réunis dans le quartier de la Grande Ravine, Daniel Alamélou a évoqué les grandes lignes de son programme et en a profité pour fustiger une nouvelle fois son adversaire, Maurice Gironcel (PCR), l'actuel maire de Sainte-Suzanne.


Daniel Alamélou présente son "projet ambitieux" pour Ste-Suzanne
Aménagement du territoire, développement économique, emploi… toutes les grandes lignes du programme de Daniel Alamélou, candidat PLR sur Sainte-Suzanne, ont été abordées ce matin devant la centaine de militants présents dans le quartier de la Grande Ravine. "C'est l'occasion de présenter, en présence d'Huguette Bello, un projet ambitieux sur Sainte-Suzanne", explique en introduction, Daniel Alamélou.

Un choix salué par la députée-maire de Saint-Paul. "Daniel Alamélou va conduire la liste Pour la Réunion avec pour ambition de gérer et administrer la vie de la cité dans le sens noble du terme, gérer une ville de la naissance jusqu'à la dernière heure. Mais également pour travailler à ce que Sainte-Suzanne soit une ville moderne tout en gérant son environnement et sa population de 22.000 habitants", explique Huguette Bello.

L'actuel conseiller municipal d'opposition a déploré une nouvelle fois l'inactivité du maire actuel de Sainte-Suzanne, Maurice Gironcel. "Le bilan est désastreux sur les 2 dernières années où Sainte-Suzanne n'a pas avancé", poursuit-il. Plusieurs griefs retenus, notamment l'absence de PLU (Plan local d'urbanisme) ou encore de chantier du radier de Sainte-Suzanne. "On mettra tout en oeuvre en 2014 pour le PLU. Une des priorités de Sainte-Suzanne. Le PLU permettra l'extension de Bagatelle, du centre-ville, de Quartier Français,… piliers essentiels de la commune (…). Nous avons besoin d'anticiper les besoins nouveaux, notamment les zones d'activités et équipements publics", souligne-t-il. Qui dit aménagement du territoire, dit forcément PLU pour le candidat Alamélou. "Avec le PLU, cela nous permettra de stabiliser nos recettes, en dehors des dotations de l'Etat et des taxes locales, car il faut faire entrer de nouvelles recettes", précise-t-il.

Une longue liste de projets

Et à écouter lister les projets de Daniel Alamélou, le travail semble important pour faire avancer la ville de Sainte-Suzanne. Radier de Sainte-Suzanne, endiguement de la Rivière Saint-Jean, éclairage public, site d'enfouissement, nouveau cimetière, augmentation de l'offre de transport collectif, création de pôle activité, maison de la troisième jeunesse… la liste est encore longue dans son programme 2014-2020. Pas question pour Daniel Alamélou de faire payer la facture aux habitants de Sainte-Suzanne. "La population ne doit pas être la seule à financer ce projet. On souhaite stabiliser et freiner les taxes locales, pour ne pas augmenter les charges pour les foyers de Sainte-Suzanne", explique-t-il.

En dehors des dotations de l'Etat, le candidat PLR compte bien sur l'appui des collectivités locales (Région et Département), mais également sur celui de la Cinor (Communauté des communes du Nord) qui reste pour le moment marginal à en croire Daniel Alamélou, alors même que le président n'est autre que le maire de Sainte-Suzanne, Maurice Gironcel. "Cette année, il y aura une double élection, municipale et intercommunale. Pour que le projet de Sainte-Suzanne avance il doit tenir compte de la Cinor", rappelle Daniel Alamélou.

"Sainte-Suzanne a un potentiel rural, économique, environnemental important (…). Il n'y a pas d'autres projet (politique ndlr) dans ces termes déposés ailleurs (…). Il faut un programme réalisable et ne pas raconter d'histoire.", ajoute Huguette Bello.

Ce premier meeting de l'opposition a ouvert le bal des réunions politiques sur Saint-Suzanne pour ces trois prochains mois, avant le 1er tour des élections municipales.
Samedi 11 Janvier 2014 - 12:41
JD
Lu 2987 fois




1.Posté par Sainte Suzanne le 11/01/2014 18:21
Bravo pour ce programme ambitieux car la commune de sainte Suzanne a déjà perdu 2 ans avec Gironcel .
Il faut une nouvelle équipe pour 2014 à sainte Suzanne , la transparence dans la gestion du budget de la ville .
Merci pour votre soutien Mme Bello, les électeurs ne voteront plus bœuf vole comme les adjoints de Gironcel .

2.Posté par doudou quartier français le 12/01/2014 16:57
Bonjour,

Oui il faut aller de l'avant, mais il y a un probléme de mentalité à Sainte Suzanne, les gens se sentent communiste jusqu'au cimetière.
Pour changer le résultat des élections, il faudrait un changement de mentalité.
Et là c'est pas gagné !
On peut être de gauche sans se sentir ni communiste, ni socialiste.

3.Posté par ptdr le 13/01/2014 09:17
franchement Caniguy ou lé forte!!!
Huguette y done pa l'investiture mme FRUTEAU alez voir que ce li la met a ou en l'air!!!
Mi lé un saint andréen mi votera jamais pou ou...sa lé sur!!!
Lé grav la politique .... zot lé rien...la population y don a zot un mandat....zot y sans a le plus fort du monde ...zot y oubli c nou na la clef....

4.Posté par Ti kok la kour le 14/03/2014 17:02 (depuis mobile)
Bonjour,les camarades

Enfin,voilà que le regime communiste à Sainte-Suzanne est ébranlé par l'arrivée d'une nouvelle équipe jeune et dynamique et prometeuse avec son projet d'extension socio-économique de notre commune....Enfin voilà un projet qui est réalisable...dans le temps mais non pas des histoires qui endorment la population de cette commune...Nou compte su ou Daniel pour ce faire et tiembo larg rien!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales